AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre les morts » Lily P.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Entre les morts » Lily P.  Sam 27 Jan - 13:52



Entre les morts
lily potter — james potter

28 janvier 2000 ;
Arpenter les campagnes, traverser les forêts, échapper aux chasseurs. Ce retour dans le monde des vivants avait eu quelque chose de très bestial à mon égard. Sans baguette pour prendre contact avec qui que ce soit, j'avais suivis mon instinct. Il fallait aller à la capitale à défaut de savoir ce qu'il en était. Combien d'années s'étaient écoulées depuis ma mort ? Je l'avais découvert il y a peu en cette fin de mois de janvier 2000. Une vingtaine d'année, ni plus ni moins. Un choc. Qu'avais-je raté tout ce temps ?

Arrivé à Square Grimaurd, j'avais entrepris de me mettre à jour et... j'avais surtout appris que Lily était toujours en vie. Plutôt que de foncer tête baisser, j'avais préféré lui envoyé quelques hiboux. Sa réponse avait été un coup porté au cœur. Elle aurait voulu que je vienne la voir en premier ? Ou bien que j’aille voir Harry ? Je m'étais retrouvé seul dans le couloir de notre ancienne maison, comment aurais-je pu savoir à cet instant ce qu'il était bon de faire ? Sans doute ne s'en était-elle pas rendu compte en l'écrivant, mais pour moi ça avait été dur à lire. On m'avait ramené à la vie, on ne m'avait pas donné le don de clairvoyance.

Assis à une table du Chaudron Baveur, j'attendais ma chère et tendre, avec un peu d'amertume dans l'âme. J'étais triste, affreusement triste. Bien d'autres émotions se mélangeaient dans mon esprit : la colère, la détresse, la solitude, la peur. Je lisais la gazette du sorcier qui n'était pas vraiment pour me rassurer, nous n'étions pas les seuls dans ce cas là. Qui risquait de revenir dans ce cas ? Et ce regret persistant de ne pas être resté mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 355
Date de naissance : 30/01/1960
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Poudlard

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Sam 27 Jan - 21:59

Entre les morts

J’ai perdu l’équilibre quand mon hibou m’a apporté la première lettre. Je n’ai même pas commencé à la lire que je reconnaissais déjà son écriture. Je m’étais sentie pâlir, mes jambes se transformer en coton. J’ai dû m’asseoir pour ne pas tomber. J’ai immédiatement lu la fin de la lettre, la signature. C’était la sienne. Mon mari était vivant. Tremblante, j’ai eu du mal à lire la lettre avec les larmes qui étaient montées à mes yeux. J’ai rapidement attrapé ma plume pour lui réécrire, attendant désespérément sa réponse.

Moi qui est en deuil depuis mon retour à la vie, sans lui, me voilà dans mon petit appartement, sa réponse en main. J’ai la tête tellement ailleurs que je ne me souviens pas de ce que j’ai écrit exactement, mais encore moins de lui avoir reproché de ne pas être venu immédiatement me voir dès son retour. Comment aurait-il pu savoir en fait. Non. Le fait qu’il se soit mit à l’abri avant de m’écrire était bien. C’était la bonne chose à faire. Je n’ai peut-être pas donner cette impression dans mes mots cependant. Après tout, rien ne vaut une bonne conversation de vive voix pour comprendre les émotions de l’autre. Je sais que je n’ai pas prit le temps de me calmer quand j’ai eu sa lettre avant de lui répondre. C’est donc possible que je n’ai pas fait attention.

Cette fois par contre, je n’y répond pas. James m’a donné rendez-vous au Chaudron Baveur et je n’ai pas l’intention de prendre le temps pour lui dire que j’arrive. Non. Je ne prend même pas le temps de poser la lettre sur une table. Je la laisse plutôt tomber sur le plancher de mon appartement en sortant. Je me met à courir dans le château et me rend à la première cheminée assez grande pour me faire voyager. Je prend une poignée de poudre de cheminette et m’exclame « Chemin de traverse » avant d’être enveloppée de flammes verdâtres. Une fois sur le chemin de traverse, je ne perd pas de temps. Je me dirige droit au Chaudron Baveur.

En entrant, je tremble. Je suis nerveuse. J’ai peur qu’on m’ait joué un mauvais tour et que James ne soit pas réellement là. J’ai foncé tête première sans réfléchir à la situation. Aie-je été dupée ? Non. Mes yeux verts se posent sur lui, assis. Il est perdu dans ses pensées, l’air triste. Des larmes montent à mes yeux rapidement. Il est là, non? Ce n’est pas une hallucination ? Je m’avance doucement, hésitante, de peur de réaliser que c’est lui. « Dis-moi que je ne rêve pas. » Mon regard est suppliant. Il me manque tellement que je ne serais pas surprise d’halluciner.

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Dim 28 Jan - 12:06


De nouveaux visages revenus d'entre les morts, voilà sur quoi titrait la Gazette du Sorcier : "Ils ont été pris en charge par le ministère de la magie quelques jours après leur retour, n'ayant pas de famille encore vivante pour s'occuper d'eux, ils seront placé sous tutelle". Je m'interrogeais sur mon propre cas, serais-je considéré comme un monstre et un paria une fois que je me serais fait connaître auprès du ministère ? Qu'est-ce que j'allais représenter dans ce monde que j'avais quitté depuis si longtemps. Ces vingts dernières années avaient vu beaucoup trop de changement et pourtant... Dans le fond les choses avaient l'air d'être toujours les mêmes. Mes yeux continuaient de glisser sur les mots de l'article sans que j'en saisisse vraiment le sens, jusqu'à ce que... Jusqu'à ce qu'une voix m'interpelle. Je ne l'avais plus entendu depuis ce dernier soir. J'hésitais un instant à lever les yeux, trop incertain de savoir sur qui j'allais tomber. Je savais seulement que comme moi, elle était morte ce soir de 1981. Je savais seulement qu'elle était revenue bien plus tôt que moi. Pourquoi ? Aucune idée.

- Tu as demandé quel Potter ? répondis-je simplement, sans savoir si c'était vraiment de l'humour ou pour masquer mon incompréhension de tout ça.

Mais mon cœur s'était serré en la voyant. C'était bien elle, elle était bien vivante, telle que je l'avais quitté ce triste soir. Je refermais soigneusement la Gazette avant de me lever et m'approcher d'elle. Je sais, j'hésitais à savoir quoi faire alors que mon esprit me criait de la prendre dans mes bras sans attendre. C'était fou, je ne m'étais pas rendu compte à quel point elle m'avait manqué. Il me semblait prendre conscience seulement maintenant que nous avions été séparé beaucoup trop longtemps. Le déclique, enfin. Je la pris dans mes bras avec émotions, je voulais à nouveau sentir sa présence, me rappeler tout ces moments qui m'avaient rendu heureux à ses côtés. Lily...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 355
Date de naissance : 30/01/1960
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Poudlard

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Lun 29 Jan - 21:54

Entre les morts

Son regard ne se lève pas sur moi. J’ai peur d’halluciner. J’ai peur de rêver. De me réveiller dans la chambre de mon appartement à Poudlard. J’ai peur de me rendre compte que je suis seule au milieu de mes draps, dans la froideur de la solitude. Quand j’entend sa voix me demander quel Potter j’ai commandé, j’échappe un rire malgré moi. Je reconnais là son genre de remarque, bien qu’il ne sourit pas à ses propres mots. C’est seulement à ce moment qu’il lève les yeux sur moi et mon coeur semble arrêter de battre.

Il est beau. Exactement comme il l’était à Halloween 1981, quand nous étions encore vivants. James referme alors son journal et se lève pour s’approcher doucement. Il semble avoir la même hésitation que la mienne. Mon sourire a disparu. Ma peur est encore là. Quand il est assez prêt, je lève la main doucement, tremblante, vers son visage. J’ai besoin de le sentir, de le toucher. J’ai besoin de me prouver que je ne rêve pas. J’ai besoin de lui. À peine ma main eut-elle effleurée son visage que mes larmes se mettent à couler. Il me serre dans ses bras et j’ai l’impression que mon corps s’emboite au sien parfaitement, comme une pièce de puzzle.

Mes bras passent autour de lui pour le serrer fort contre moi, comme pour l’empêcher de disparaître, pour l’empêcher de me quitter. S’il devait me laisser à nouveau, je ne crois pas que mon coeur pourrait le supporter. « Tu m’as tant manqué James. J’ai cru ne jamais te revoir. » Je suis incapable d’arrêter de pleurer. Je sais que je me donne en spectacle, mais je ne peux me contrôler. J’ai l’impression que toutes les émotions que j’ai gardées en moi depuis ma mort me reviennent. La terreur, la peur de la mort elle-même, la peur de perdre les êtres qui me sont chers. Le chagrin et la honte de n’avoir pas pu empêcher la catastrophe qui nous a séparé, James, Harry et moi. Mon bonheur est immense, mais le reste l’est tout autant.

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Dim 4 Fév - 13:06


Une fatigue, profonde, intense m'envahit. Je me rend compte à présent de tout ce que j'avais accumulé depuis mon retour, ce stress de ne pas savoir, la peur d'être seule malgré se retour à la vie. Toutes ces émotions qui avaient mi mon cœur et mon corps en émoi. J'étais fatigué mais heureux de sentir à nouveau Lily dans mes bras. Ma douce Lily. Si jusqu'à présent je n'avait pas éprouver le sentiment de manque à son encontre, maintenant je me rendais compte comme elle avait été une absence dévorante pour mon âme. Ce sentiment n'avait de cesse de venir me cogner dans l'esprit avec fureur comme pour me rappelait que j'appartenais bien au monde des vivants maintenant. Pourtant elle était bien là, mais il me fallait rattraper ces quelques jours où tout avait été absent, où j'avais agis à l'instinct et non comme un homme civilisé.

Moi aussi, je pleure. Je ne peux pas contenir plus longtemps cette tornade qui me fait mal. Le souvenir de notre ancienne vie m'envahis. J'avais juste envie de retourner dans notre maison, élever notre fils. Harry... Vingt longues années nous avaient empêcher de le voir grandir. C'était un coup de plus au cœur qui venait s'ajouter à tout ce chaos. J'avais si mal. C'était comme se noyer, manquer d'air quand la pièce en étant remplis.

- Toi aussi tu m'as manqué, dis-je avant de l'embrasser sur le front et la serrer un peu plus dans mes bras. Je t'aime, si tu savais comme je t'aime.

Ô oui je l'aimais, comme un fou. J'étais mort pour elle et si c'était à refaire, je n'hésiterai pas. Mais pour l'heure, je voulais profiter du temps qui nous était accordé. Je voulais apprendre à être un mari et un père à nouveau. Je voulais vivre, rattraper tout ce temps perdu. Mais je devais commencer par me calmer un peu, garder les idées clairs pour le moment où il nous faudrait discuter tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 355
Date de naissance : 30/01/1960
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Poudlard

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Sam 17 Fév - 1:40

Entre les morts

Mon visage se cache dans le cou de James. Le bout de mon nez froid se réchauffe contre sa peau chaude. Il est bien vivant. Il est bien là. Mon étreinte se serre un peu plus, comme pour lui faire comprendre qu’il ne peut plus me quitter, qu’il m’appartient et qu’il n’a plus le droit de me laisser seule, plus jamais. Les regards des autres clients ne me gênant en rien, je me doute qu’ils doivent avoir compris qu’au moins l’un de nous était supposé être mort, et qu’il s’agissait de retrouvailles.

Quand il me dit que je lui ai manqué aussi, je me sens trembler un peu plus dans ses bras. Il me répète qu’il m’aime et je ne peux faire autrement que de répéter la même chose. « Moi aussi je t’aime James. Je t’aime si fort. » Non, ma réponse n’est pas sortie comme s’il s’agissait d’un réflexe. Elle ne sortait pas comme un vulgaire « moi aussi » irréfléchi. Non, je crois que mes mots n’ont jamais été aussi sincères qu’aujourd’hui, malgré le nombre de fois que j’avais pu lui dire que je l’aimais.

Après un moment passé à pleurer dans ses bras, je finis par me décoller un peu puis coller mes lèvres aux siennes. J’avais rêvé de ce baiser depuis mon retour. Quelques secondes plus tard, je colle mon front au sien et garde les yeux fermés. « Je ne veux plus jamais vivre sans toi. Plus jamais. » C’est idiot, mais les quelques années que nous avions passées ensemble avaient suffit à nous rapprocher au point que la présence de James m’était devenue indispensable. J’avais l’impression que nous avions passé plus de cinquante ans ensemble, alors que nous n’en avions même pas passées dix.

Ma main se pose sur sa joue et je la caresse de mon pouce, frôlant son nez avec le mien.

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Dim 18 Fév - 18:28


C'était une douleur, si violente. Je retrouvais celle qui faisait mon monde, celle qui donnait un sens à tout ce bordel. Parce que oui, il fallait bien le reconnaître et employer un terme peu élogieux, c'était le bordel. Mais pour l'heure, je me sentais juste fatigué. Je me sentais vidé. Je me rendais compte à quel point j'avais eu peur, toute cette énergie qu'avait nécessité ma survis dans une réalité qui m'échappait. Mon corps encaissait le contre coup de ces derniers jours. Le baiser de Lily me réveilla quelque peu, me rendant le sourire malgré tout. Cet instant de tendresse, j'en avais besoin, c'était un fait. J'aurais voulu que cela dure une éternité, j'en oubliais même que nous étions au chaudron baveur. Mais pour le moment, ce n'était qu'un détail, un lieu qui pouvait être oublié tant l'endroit importait peu.

Je ne pouvais rien lui promettre, encore moins que nous ne vivrons plus jamais l'un sans l'autre, mais je ne voulais pas apporter d'ondes négatives sur ses retrouvailles. J'avais juste plus de mal à voir le positif ? Peut-être un effet secondaire du retour à la vie ? Je n'en savais rien et je n'étais pas certain de vouloir savoir. Je déposais un baiser sur la joue de Lily avant de l'inviter à s'asseoir à table avec moi. Je lui tenais la main et la regard dans les yeux comme pour m'assurer qu'elle n'allait pas s'envoler, disparaître si je clignais des yeux.

- Tu es revenue depuis quand ? demandais-je avec curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 355
Date de naissance : 30/01/1960
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Poudlard

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Mar 13 Mar - 21:35

Entre les morts

Ses cheveux, ses yeux, ses mains, son odeur… Tout de James m’a manqué. J’ai l’impression de me réveiller d’un horrible cauchemar. C’est comme si, depuis mon retour, je suis en désintoxication de lui, et que soudainement, je fais une rechute. James est ma drogue. J’ai besoin de lui pour avancer, pour vivre. Et le voilà enfin. En chair et en os, juste là, dans mes bras. Du moins, il était aussi vivant que je ne l’étais, vu notre condition de revenant.

Quand il m’invite à m’asseoir, je m’exécute sans lâcher sa main qui tient la mienne. J’oublie le décor dans lequel nous nous trouvons. Le Chaudron Baveur n’a pas changé depuis notre mort, et donc le décor m’est assez familier pour que je ne m’y sente pas trop dépaysé. C’est la dernière chose dont j’ai besoin, honnêtement. Revenir à la vie est déjà bien assez pénible comme ça.

Quand James me demande depuis quand je suis revenue, je me rappelle toutes ces soirées passées seule dans mon petit appartement à Poudlard. Je me rappelle toutes ces soirées à pleurer, ou parler à haute voix à mon mari qui n’était plus. Si j’avais eu de la peine face à ma relation conflictuelle avec ma soeur, perdre James, vivre sans lui fut bien pire que cela. « Depuis début janvier. De la même façon que toi apparemment. J’étais dans les ruines de notre maison. Dans la… Dans la chambre d’Harry. » Une boule d’émotion se forme dans ma gorge. J’ai envie de continuer de pleurer, mais j’essaie de me contenir du mieux que je peux. « Les mots d’encouragement pour Harry sur le panneau devant la maison… Et cette statue de nous avec Harry sur la place du village… Godrick’s Hollow a changé. » Des mots inutiles. Il devait certainement avoir vu tout cela lui aussi. Je repose donc mon regard sur lui. « Et toi, quand-es-tu revenu? »

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Mar 20 Mar - 7:49


C'était étrange de se retrouver ici, cette impression ne me quittait pas. J'avais le sentiment d'avoir été arraché à la réalité sans parvenir à m'y insérer de nouveau. Je m'en voulais à moi même de ne pas parvenir à retrouver ma joie de vivre qui avait toujours été la mienne. Pourtant, pourtant j'étais heureux de retrouver Lily. Je n'avais pas lâché sa main depuis que nous étions assis, je ne faisais même plus cas du Chaudron Baveur. Non, à présent je voulais savoir ce qu'elle avait vécu depuis son retour, depuis quand elle était là. D'un geste tendre, mon pouce caressait le dos de sa main tandis que mon regard était plongé dans le sien, mon attention accroché au bord de ses lèvres. Je sentais les larmes scintiller sur le rebord de mes paupières inférieures.

Alors elle aussi ? Elle aussi elle s'était réveillée dans les décombres de notre maison abandonnée ? A mon sens, c'était la chose la plus terrible à vivre et c'était la première qui nous avais été donné de faire à notre retour. A croire que malgré tout ce que nous avions déjà vécu, on ne voulait pas nous épargner.

- Oui, j'ai vu ça aussi... répondis-je à mis, moi aussi j'avais vu ça, comme un coup supplémentaire porté au cœur.

Pendant un court instant je restais silencieux à observer Lily. Depuis combien de temps j'étais revenu ? Une éternité et hier à la fois. Mon esprit avait encore beaucoup de mal à saisir ce qui m'arrivait. Je n'imaginais pas dans quelle état s'était retrouvé ma Douce à son retour, mais de mon côté j'étais dans une demi-vie. Je n'avais pas envie de l'inquiéter plus que de raison.

- Un peu plus d'une semaine je crois, dis-je finalement même si ma notion du temps était un peu flou à cause du temps que j'avais passé en cerf. J'ai dû faire le chemin jusqu'à Londres en Animagi.

Si à Poudlard, jouer les cerfs avait été une partie de plaisir, la réalité du monde des moldus était beaucoup moins amusante, surtout aujourd'hui. Heureusement que la plus part des gros prédateurs de l'île n'étaient plus que des souvenirs datant d'un autre siècle. J'avais dû frapper quelques museaux canins à l'approche d'une ferme ou deux, rien de bien méchant dans l'ensemble. Juste la peur de se sentir comme une proie après être revenu d'entre les morts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 355
Date de naissance : 30/01/1960
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Poudlard

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Lun 2 Avr - 23:34

Entre les morts

Une semaine. Ça faisait déjà une semaine, peut-être un peu plus, qu’il était revenu à la vie. Par automatisme, ma main serre la sienne, comme si j’avais encore besoin de me rassurer qu’il était bien là. Ou comme si j’avais voulu serrer le poing sans le vouloir. Là, tout de suite, je détestais la vie d’être aussi injuste. J’aurais préféré rester sous terre et reposer en paix, peu importe ce que cela voulait dire. Jouer les autruches aurait été bien plus simple. Mais me voilà plutôt assise à une table du Chaudron Baveur en train de renouer avec mon mari décédé. En quoi était-ce sensé ?

Quand il me dit qu’il a passé le plus clair de son temps en animagi pour son trajet, j’ai le coeur serré. C’était déjà difficile de revenir en tant qu’humain, mais de se balader en cerf, je n’imagine pas. En étant perturbé comme il l’avait sans doute été, il avait sans doute dû avoir des difficultés à se contrôler. Doucement, je hoche la tête pour faire signe que je comprend. Si je n’avais pas été là avant pour lui, désormais il n’était plus seul. Nous étions deux, pour le meilleur, et dans ce cas ci, pour le pire.

« Tu n’as rien j’espère ? Manques-tu de quelque chose ? Tu as trouvé un toit ? Parce que tu peux rentrer avec moi à Poudlard. Ou sinon, on… on rentre au QG. On y restera le temps de se placer. Tu as bien mangé ? Te manque-t-il quoi que ce soit ? Ta baguette ? Tu en as une ? E-et des vêtements ? Et… Et…  » Les pensées défilent tellement vite dans ma tête que les mots sortent de ma bouche presque en même temps. Dans mes yeux peut se lire la panique que provoque toutes ces émotions. Je suis tellement submergée d’émotions que bientôt, ma gorge se serre et je dois cesser de parler, le souffle coupé. Sans que j’en aie conscience, ma main serre un peu plus celle de James. L’autre se place devant ma bouche tandis que j’essaie de me reprendre. J’inspire profondément. « Désolée, j’ai… J’ai juste... J'ai eu si peur... J'ai toujours peur. Et puis tu m’as tellement manqué, et… » Je soupire. « J’aimerais être plus forte, mais tout est tellement compliqué. »

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Dim 15 Avr - 7:03


Je reste l'observer, droit dans les yeux. Oui, c'était bien elle. Je ne savais pas pourquoi j'avais eu un espèce de flottement, comme un doute quand au fait que tout cela soit réel. Après tout, quelles certitudes avais-je que tout cela n'était pas la suite d'un plan encore plus tordu pour viser à nous faire du mal, à moi et à ma famille ? Le doute était permis, mais j'avais envie d'y croire. J’eus alors un sourire en entendant Lily me poser toutes ces questions. Je l'entendais enchaîner les questions sans que je n'ai le temps de répondre à aucune d'entre elle. En même temps je n'étais pas bien certain d'avoir envie de le faire et de toute façon jamais déjà oublié la plus part de celles qu'elle m'avait posé. Je l'avoue, je n'étais pas complètement concentré, j'avais toujours une part de moi un peu ailleurs, peut-être un peu contemplatif de cette situation impensable, incroyable et pourtant bien concrète. Je continuais pourtant de sentir sa main dans la mienne, cette main qui me transmettait toutes ses craintes et ses inquiétudes tout en parlant. Jusqu'à ce qu'elle s'interrompe un instant. Je la laisse prendre son temps, je crois que je n'ai pas vraiment envie de parler encore pour le moment, je préfère l'écouter. Pis elle reprend enfin la parole, je la vois si humaine ma femme, si fragile et si belle à la fois.

- Tu es forte, lui répondis-je calmement. D'autres se seraient peut-être effondrés en étant à ta place et pourtant tu es là.

Et j'étais là aussi, mais depuis moins longtemps qu'elle, alors pour l'heure, je ne savais pas si j'étais assez fort pour encaisser tout ça. Peut-être qu'il ne fallait pas y penser et trouver le moyen d'avancer. Mais pour aller où ? Dans mon cas, il fallait l'avouer, j'étais complètement perdu. Sauf que pour l'heure, je voulais surtout profiter du temps qui m'était de passer avec ma femme.

- Dis moi d'abord, comment ça se passe pour toi ? demandais-je.

Certes oui, elle m'avait donné les détails de son retour, en soi assez similaire au mien, mais du reste, je ne savais pas quelles aventures elle avait vécu jusqu'à aujourd'hui et ce qu'elle avait dû affronter pour garder la tête hors de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 355
Date de naissance : 30/01/1960
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Poudlard

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Dim 1 Juil - 17:52

Entre les morts

Tout se bouscule dans ma tête. Je m’étourdis moi-même avec toutes ces questions. Si on me les avait posées, moi, à mon retour, j’aurais sans doute peu apprécié. C’est pourquoi je me ravise et lui explique mes excuses. C’est vrai que j’ai peur. J’ai peur de vivre dans un rêve. J’ai peur que tout ça ne soit fiction, comme dans les milliers d’histoires que j’ai lu. J’ai peur de me réveiller seule, encore une fois et de réaliser à quel point je me sens si seule sans lui. Car après tout, j’ai déjà rêvé que James me revenait. Ce n’est pas la première fois…

James m’a tellement manqué. Tellement que je tiens sa main comme si ma vie en dépendait. Je suis arrivée à ravaler cette boule de chagrin dans ma gorge et pourtant, le combat n’est pas terminé. James m’aide beaucoup néanmoins, en me disant que je suis forte, bien plus que d’autres. Oui, je suis là. Non, je ne me suis pas effondrée. Pas devant quelqu’un en tout cas. Devant Harry, ou Severus, ou même devant les élèves, je me tiens droite, je parais bien, mais c’est la tempête à l’intérieur de ma tête. Certes, je suis forte, mais seulement devant public, parce qu’une fois seule, je ne suis qu’émotions.

Mon mari me renvoie alors mes questions en une seule : Comment ça se passe pour moi? Difficilement, mais est-ce que je peux lui dire ça? « Ç-ça va. Harry m’a aidé. Severus aussi. Je suis la nouvelle bibliothécaire de Poudlard. Je vis là-bas dans un petit appartement. » Je soupire, qui est-ce que j’essaie de bluffer? « Mais c’est difficile. Je me sens seule. » Je baisse les yeux. « Encore en ce moment, j’ai peur de me réveiller et réaliser que c’était un rêve et que tu n’es plus là. » Encore une fois, j’inspire profondément pour me reprendre. C’est lui qui vient de revenir à la vie. Moi, j’ai eu mon moment. Ce devrait être à moi de m’occuper de lui. « Mais toi, comment tu vas? Tu… » Si j’ai bien comprit, les morts reviennent à la vie à l’endroit où ils l’ont perdus. James a dû revenir à la vie dans notre vieille maison lui aussi. « Tu l’as vu aussi, notre maison? »

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Dim 22 Juil - 17:20


Je continuais de la regarder, une pointe d'inquiétude dans le fond de l’œil. J'aurais voulu être là pour elle, qu'elle ne se retrouve pas seule dans ce monde que nous ne connaissions plus. J'esquissais un léger sourire en l'entendant me répondre. C'est vrai que dans le fond, je tentais un peu d'éluder ses questions, parce que je n'étais pas certain d'avoir les réponses pour l'heure. Lily avait eu davantage de temps de moi pour y réfléchir un peu. Mais je voulais réellement savoir ce qu'elle avait vécu jusqu'à maintenant, une façon un peu égoïste de savoir ce qui pouvait bien m'attendre, mais aussi parce que je voulais rattraper un peu de ce temps perdu. C'était assez difficile de savoir pourquoi je cherchais à échapper à ses questions. Sans doute parce que je n'avais pas vraiment envie d'y répondre.

Alors, elle partageait ses peurs et ses doutes. De l'espoir mêlé à la peur que tout cela ne soit qu'un rêve, une illusion. Une bien cruelle façon de voir les choses. Je ne pouvais que la comprendre. Moi même je n'avais aucune certitude que tout cela puisse être vrai, pourtant je donnais une chance à tout ça, parce que j'avais moi aussi l'espoir que nous soyons enfin réuni.

- Je ne sais pas, pour le moment c'est assez difficile de te répondre, répondis-je. Mais j'ai testé le régime végétarien... ça reste coincé entre les dents et ça donne une allène de poney.

Un brin d'humour pour qu'elle sache que c'était toujours moi, avec un humour un peu nul mais qui parvenait toujours à lui arracher au moins un sourire. Du moins en temps normal.

- Oui, on aurait peut-être dû prendre une femme de ménage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 355
Date de naissance : 30/01/1960
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Poudlard

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Jeu 2 Aoû - 23:10

Entre les morts

Il ne sert à rien de se voiler la face. Ni lui, ni moi ne pouvons bien aller. Enfin, ça peut aller, mais de là à dire que je suis en pleine forme et plus heureuse que jamais… Mon fils a mon âge. J’ai été tuée en le protégeant du Seigneur des Ténèbres et apparemment, mon amour pour lui, mon sacrifice, lui a donné un énorme pouvoir contre Voldemort, ou en tout cas, c’est ce que j’ai cru comprendre. Il faut dire que cette histoire n’a pas été très claire. Néanmoins, je ne peux nier que maintenant que j’ai James, bien en vie, en face de moi, un poids énorme se dégage de mes épaules. La seule chose que je crains pour l’instant, c’est que nous ne rentrions pas ensemble. Je n’ai pas envie de le quitter, maintenant qu’il est là. Je lui avoue que j’ai peur qu’il soit une illusion, mais je me dis que même s’il l’était, je ne voudrais pas le quitter. Je préfère me perdre dans cette illusion, car c’est près de James qu’est véritablement ma place.

Je lui demande donc comment il va, et il me répond qu’il ne sait pas. Je sais exactement ce qu’il ressent. Ce moment où on ne sait pas trop pourquoi on est là, à quoi on sert sur cette terre, pourquoi on est revenu alors qu’on reposait en paix… Moi aussi, je me suis remise en question, bien souvent, depuis mon retour. Évidemment, je n’en ai parlé à personne. Je n’ai pas envie d’entendre quiconque me dire que je suis trop dure envers moi-même, et que je vaux plus que ce que je crois. Du coup, je me doute que James n’a pas plus envie d’entendre ces mots. Il ne me donne pas vraiment l’occasion de les lui dire. Son humour m’arrache un sourire sincère. Il m’avait manqué.

« Tu l’as vue aussi, notre maison? » Ma question est un peu stupide. Si j’en crois Harry, toutes les personnes revenue à la vie sont apparues à l’endroit où elles étaient décédées. J’imagine donc James se réveiller en bas de l’escalier, où il a essayé de retenir Voldemort pour me gagner du temps. Malheureusement, je n’ai pas pu m’échapper. Encore une fois, James utilise une note humoristique pour me répondre. Je rigole faiblement. « T’es bête… » Mais ça me fait du bien. Je serre ses mains dans les miennes. « Tu m’as tellement manqué… Je me répète, mais… » Je soupire. « C’est dingue… Même ton humour m’a manqué. C’est moins drôle quand tu n’es pas là. »

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 176
Date de naissance : 27/03/1960
Date d'inscription : 26/01/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  Ven 24 Aoû - 5:57


J'étais parvenu à lui arracher un rire, même s'il n'était pas aussi clair que dans mon souvenir. De toute façon, au vu de la situation, c'était difficile de faire davantage, donc en soi c'était déjà une petite victoire pour moi. Je n'avais à présent qu'une envie, faire un dimanche grasse matinée. Nous deux au lit entrain de traîner sous la couette, à refaire le monde dans les bras l'un de l'autre, profitant de cette paix éphémère dont on repousserait encore la fin le plus longtemps possible. J'avais envie de retrouver ces moments où nous n'étions que deux.

- Tu as de la chance, mon producteur a organisé une nouvelle tournée, je suis en spectacle aux quatre coins de la grande Bretagne pour le plus grand bonheur de ces dames… Et des messieurs, dis-je parce après tout les hommes aussi avaient le droit de rire n'est-ce pas ? Bon après je ne garanti pas que le public sera nombreux, après tout c'est pas tous les jours qu'on ramène un mort pour le remettre sur les planches… Je dirais que c'est même de l'exploitation à ce stade là ! Je vais peut-être demander à renégocier mon salaire.

Quoi que les moldus auraient l'idée dans les années à venir avec leur technologie soit disant holographique, avec ça ils iraient faire danser des mecs morts. Mais ce n'était pas encore le cas, je devais être un prototype pour eux. Quoi qu'on avait déjà des fantômes… étions nous en avance sur notre temps ? Impossible à dire. Mais là n'était clairement pas la question.

- Sinon, comment ça se passe ? Je veux dire, le retour à la vie, on doit allez pointer quelque part pour dire « Salut, je suis revenu » ou ça se passe comment ? Demandais-je.

Il était temps d'avancer, loin de moi l'idée d'aller briser ce merveilleux moment. Mais si je voulais faire une mâtinée à traîner au lit, j'avais besoin de ma femme et d'un lit ainsi que le toit qui allait au dessus. Pour l'heure j'avais l'ancienne maison des Black, mais c'était davantage un refuge qu'un vrai endroit où habité. En plus avec toute la poussière qu'il y avait là-bas, j'avais tendance à passer mon temps à éternuer et à me moucher. Mon nez allait finir comme une patate à force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Entre les morts » Lily P.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre les morts » Lily P.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Revenir d'entre les morts
» [RPFB] Réveil d'entre les morts à l'heure du casse-croute
» Revenir d'entre les morts?...
» La nuit tombe sur ce cadavre revenu d'entre les morts...
» [Chaü - An 6] Perdu entre folie et alchimie [Lily Petiale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Londres :: Le chemin de taverse :: Le chaudron baveur-
Sauter vers: