AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la chair [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 114
Date de naissance : 29/12/1933
Date d'inscription : 31/05/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Dans la chair [terminé]  Dim 3 Juin - 12:54



Dans la chair
thor asvald

Les rideaux venaient de se refermer, dissimulant à nouveau la rue au regard de Thor. La douleur était encore vive. Une douleur qui semblait s'étendre à tout son corps sans qu'il ne sache véritablement d'où elle provenait. Sans doute n'était elle plus qu'une illusion de son esprit. Le molosse se mit à arpenter la pièce dans laquelle il était, se frottant la gorge comme pour tenter d'effacer vainement sa cicatrice. Là devant lui, une télévision à tube cathodique qui n'avait rien à voir avec les modèles des années 70. Son regard continuait de suivre le décor, son attention se portait sur les photos, le mobilier. Ce n'était pas pareil. Les souvenirs commençaient à remonter. Ici avant c'était une ruine, personne n'y avait habité pendant des années, une planque parfaite. Aujourd'hui c'était une maison d'ouvrier dans un quartier de South London. Rien de très extravagant. Il tomba alors sur un calendrier posé sur le buffet : 2000. Trente ans ? Sitôt il chercha à trouver un miroir, trouva se dernier dans le couloir de l'entrée. Il scruta son visage avec attention. Il était le même… Le même qu'il y avait trente ans. Comment est-ce que cela pouvait être possible ? Il ne comprenait pas. Sous ses doigts, il sentait les formes de la cicatrice de son œil gauche.

Si sa mémoire ne le trompait pas, il avait bel et bien été tué par le Boucher de Novigrad et sa lame incisive. Des flash douloureux de ce moment lui revenaient par bribes. La sensation d'étouffer de se noyer dans son propre sang. La peur, la colère, le visage de son bourreau puis l'obscurité, la solitude, le froid.

Il fallait qu'il quitte cette maison, il ne savait pas quand les propriétaires allaient revenir et surtout il n'avait plus de baguette. Depuis le temps elle avait du disparaître, se faire détruire ou être gardé comme trophée par l'homme qui lui avait arraché la vie. Ce n'était pas comme s'il était incapable de se débrouiller sans de toute façon, il était toujours parvenu à arriver à ses fins avec ou sans et plus souvent sans que avec d'ailleurs. Bien évidement la porte d'entrée était verrouillée, il aurait essayé, mais de toute façon, il était préférable de passer par derrière, rejoindre les petites ruelles, elles ne devaient pas avoir trop changé depuis le temps. En tout cas il fallait l'espérer. La porte de la cuisine donnait directement sur le jardin mais celle-ci était également fermée. Décidément. Il en profita pour piquer quelques paquets de gâteaux et autres trucs qui avaient l'air d'être comestibles, après tout il ne savait pas quand il aurait l'occasion de manger à sa faim.

Après avoir déniché un double des clés dans un vide poche, Thor s'éclipsa de la propriété. Il retrouvait enfin les ruelles de briques rouges du Londres d'autrefois. Bien sûr, elles étaient beaucoup plus propre que dans son souvenir. South London avait sacrément changé. Le jour était entrain de se coucher, les rayons du soleil disparaissaient déjà derrière les immeubles. Il allait entrer dans le royaume de la nuit, son domaine. Il réfléchissait pourtant, il avait besoin de savoir quelle était la situation de ce monde qu'il commençait à peine à découvrir. A première vue, Voldemort n'avait pas l'air d'avoir atteint son but, sinon la capitale anglaise serait radicalement différente. Du moins c'était son avis. Tout au plus il avait échoué et dans le pire des cas il était mort. Il était donc urgent de savoir où en était le monde des sorciers. Il fallait donc espérer que le Chaudron Baveur soit toujours debout et espérer aussi que personne ne le reconnaîtrait. Après trente ans il y avait de fortes chances que cela n'arrive pas. De toute façon à l'époque il n'avait jamais vraiment été connu comme franc partisan du seigneur des ténèbres.

A la nuit tombée, il quitta les ruelles pour rejoindre les rues plus fréquentés, constatant que la vie avait suivis son cours. Même si Londres restait fidèle à elle même, beaucoup de choses étaient différentes. Thor n'avait pas vraiment envie de se perdre dans l'énumération des différences avec les années 70, mais elles étaient flagrantes pour lui. Il chaparda ce qu'il pouvait sur le chemin, tout était bon à prendre pour quelqu'un qui venait de revenir d'entre les morts. A son arrivée au Chaudron Baveur, il fit profile bas sans chercher non plus à se cacher, il savait que ça le ferait passer pour quelqu'un de suspect. Là, il remarqua différentes affiches, notamment celle du ministère. Dans les grandes lignes, il comprit qu'il n'était pas le seul à être revenu à la vie mais il ne comptait pas se pointer au ministère pour aller se faire recenser comme un brave petit mouton. On risquait surtout de lui ressortir son casier judiciaire et ça c'était hors de question. Non il avait surtout besoin de gallions, d'une baguette et de trouver un endroit qui pourrait faire office de planque le temps qu'il retombe sur ses pattes. Étrangement, sa première réflexion n'avait pas été de vouloir comprendre pourquoi il était de retour mais davantage comment faire pour retrouver une place dans un monde qu'il ne connaissait plus vraiment. Il allait avoir besoin de temps pour rattraper tout ce qu'il avait manqué.

Il ne resta pas bien longtemps au Chaudron Baveur, ne cherchant même pas à rejoindre l'Allée des Embrumes. Thor avait surtout chercher à voler quelques gallions et mornilles, sachant qu'il reviendrait par ici plus tard. Si sa mémoire était bonne, il devait y avoir quelques friches industrielles qui seraient parfaites. Des entrepôts abandonnés qui sauraient faire office de foyer pour un temps. Bientôt il pourrait à nouveau jouer les négociants en informations, pour l'heure il fallait prendre le temps de se poser un peu, la nuit était loin d'être terminée. Sur le chemin il croisa quelques sans-abris avec qui il fit un brin de causette, afin de prendre un peu la température. Heureusement qu'ils étaient trop soûls pour être effrayé par le molosse, se livrant à quelques confidences somme toute assez inutiles pour les oreilles du sorcier. Mais il savait l'essentiel pour l'heure, à savoir que les moldus vivaient toujours paisiblement leur vie sans savoir qu'il existait un monde magique. Voldemort avait bel et bien échoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans la chair [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» Des informations, on peut même en trouver dans des lettres [Terminé]
» Finale de la Saison I - Bond dans le temps [terminée]
» Le loup dans l'auberge [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Londres :: Londres moldu-
Sauter vers: