AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tabula Rasa [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Chef Mangemort

Messages : 376
Date de naissance : 17/11/1940
Date d'inscription : 26/03/2018
Lieu de résidence : Londres
Inventaire : 1 potion de Polynectar
1 voiture volante

MessageSujet: Tabula Rasa [solo]  Mer 6 Juin - 18:24

Váli

Marcus contemplait son ancien appartement, celui qu'il avait habité durant tant d'années, quand il servait sous Il-Regrettait-Qui. Les mains enfoncées dans les poches, il passa le hall d'entrée et pénétra dans le living room.

La pièce où tout avait basculé.

Il se revoyait debout, là, vers le mur du fond, où trônait désormais fièrement un meuble surmonté d'un téléviseur et de ce que Marcus avait entendu appeler une "console de jeux". Les non-magiques étaient des gens parfois étranges, mais toujours inventifs, il le leur concédait volontiers.

En parlant des non-magiques, qui occupaient dorénavant les lieux, ils étaient tous trois étendus au sol, inertes, rigides, ensorcelés par un sortilège de pétrification. Un mâle, sa femelle et leur progéniture, mâle aussi. Intéressantes créatures, en réalité.

Là où ils gisaient se tordait de douleur jadis la copine d'Henry. Une née-non-magique issue d'il ne savait quelle famille de Poudlard. Gryffondor, sûrement. Henry n'avait jamais été très clairvoyant dans ses relations romantiques. Qu'était-il advenu de la famille de cette fille, d'ailleurs ? Étaient-ils en vie ? Avaient-ils cherché la justice ?

La vengeance ?

La vengeance.

Marcus grimaça.

La vengeance.

Pourquoi était-il revenu à la vie, finalement ? Quel était le but de cette deuxième chance ? Quelle était la raison de son retour parmi les vivants ? Devenir un homme meilleur ? Réparer la relation avec son enfant ? Poursuivre l'œuvre de l'inénarrable Sire Voldemort ?

Ou autre chose ?

— Baldrick.

Le fidèle manchot s'approcha sans un mot, une grosse malle pendant au bout de son unique bras. Il la déposa sur le divan et l'ouvrit. Marcus se pencha en avant et s'empara de l'un des deux masques blancs qui se trouvaient dedans, posés sur une pile de vêtements impeccablement pliés.

Il s'agissait de son ancien masque de Mangemort. Un crâne, parce que manifestement pour être Mangemort il fallait nécessairement vouloir faire peur aux enfants de moins de douze ans. Contrairement aux autres Mangemorts, cependant, le masque de Marcus ne représentait pas le crâne d'un humain, mais celui d'une chouette effraie. Stylisé, bien entendu, car quitte à terroriser, autant ne pas avoir l'air complètement ridicule en le faisant.

Marcus grimaça de nouveau.

Ce masque… lui rappelait trop de mauvais souvenirs. Des souvenirs bonesiens, s'il s'était permis un néologisme pour qualifier le degré ultime de l'exaspération. À la vue de ce simple morceau d'os, de métal et de céramique, il ressentit une vague de dégoût l'envahir. Ce masque n'était pas qu'imparfait… il était le symbole d'un échec.

Le symbole de son échec.

Les Mangemorts de Voldemort avaient échoué. Des brutes sans cervelle, des opportunistes, des arrivistes… une cohorte inélégante de voyous dépareillés et débraillés, des animaux psychotiques et affamés. Marcus avait d'autres ambitions pour eux, des ambitions déraillées à l'instant même où Henry avait ramené sa poule non-magique sous ce toit.

Marcus jeta le masque, qui se brisa partiellement. Il se rappelait comment il était auparavant. Les émotions qui le hantaient. La souffrance, la mort, la peur… par-dessus tout une haine dévorante. Cela allait changer.

Il sortit les vêtements de la main et s'en revêtit sous le regard de ses nouveaux Mangemorts. Deux anciens Aurors, traumatisés par les horreurs de la guerre. Marcus avait trouvé leurs dossiers dans l'aile de psychiamagie (sérieusement… la psychiamagie…), grâce aux excellents conseils de la guérisseuse qui l'avait ausculté. Comment se nommait-elle, déjà ? Ashley ? Adrienne ?

Cela n'avait aucune importance.

Il avait été facile de traquer ces deux Aurors, et de les placer sous le sortilège de l'Imperium. Voilà ce qu'il fallait aux Mangemorts, pour commencer. Des esclaves qui savaient se battre. Qui seraient capturés, peut-être tués, par leurs anciens alliés. Avec un message aussi silencieux qu'évident : en nous combattant, vous vous combattrez. Et vous perdrez.

Car l'Ordre du Phénix, s'il existait encore, et tous ces Aurors bienfaisants qui croyaient faire ce qui était juste, avaient tort au sujet des Mangemorts sur un point bien précis.

Les Mangemorts apportaient le changement. L'Ordre n'avait été qu'une réponse, une réplique hâtive et maladroite, quoique musclée, pour le repousser. Le renvoyer en arrière.

Marcus termina de s'habiller, et examina alors son nouveau masque. Plus complexe. Plus complet. Blanc. Pur.

— Il faudrait y aller, patron. On pourrait nous surprendre.
— Nous les attendrons, s'il le faut, Baldrick.


Il pivota et fixa les deux Mangemorts.

— Emmenez cette famille à l'abri. Effacez-leur la mémoire. Toute leur mémoire. Toi aussi, Baldrick, sors. J'ai une dernière chose à faire et je vous retrouve.

Quand il fut seul, Marcus regarda une dernière fois son vieil appartement. Sa vieille vie. Son vieux lui.

Puis il installa le masque sur son visage.

— Il est temps de faire table rase.

Il dégaina sa baguette et la tendit devant lui.

— Incendio.

Des flammes surgirent brusquement du divan et commencèrent à le consommer. Le consumer. Elles s'étendirent rapidement devant, derrière, sur les côtés, et bientôt l'appartement ne fut plus qu'un brasier.

Le feu. Le feu de la purification. Le feu de la vengeance. Le feu du renouveau.

Marcus pivota et se dirigea vers la sortie. Un craquement l'interrompit. Il venait de marcher sur son ancien masque, désormais entièrement brisé. Il le regarda un instant au travers de ses verres semi-teintés, pencha la tête sur le côté… et le piétina encore un bon coup, avant de disparaître dans un battement de son long manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tabula Rasa [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte rendu de partie 17 : "Giant Size X-Men"
» "La Croisade de l'Ombre en Mouvement" (Prélude) (2)
» Murder Party "Apothéose"
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Londres :: Londres moldu-
Sauter vers: