AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

joueur

Messages : 239
Date de naissance : 15/10/1965
Date d'inscription : 11/02/2018
Lieu de résidence : ancien élève de 6eme année à Serpentard

MessageSujet: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Dim 1 Juil - 15:26

Ce moment est arrivé beaucoup trop tôt pour Henry. Il a pourtant été des plus prudent, mais il ne pouvait contrôler ou prévoir cette événement tragique. Céleste sa seule amie qu'il s'est fait malgré son désir de solitude pour garder son secret, reçoit une lettre d'Harry Potter signalant que son père le cherchait. Donc non seulement il apprend que son père est revenu lui aussi a la vie, mais en plus de ça Celeste et bientôt tout Poudlard saura qu'il est un ressuscité ET un mangemort. Jamais le jeune Serpentard ne s'était imaginer une situation aussi catastrophique. Il était foutue, il rassemble alors le peu d'affaire qu'il possède  et quitte Poudlard tard le soir pendant que tout le monde se restaurais dans la grande salle.

Une fois à l'extérieur de l'école, il profite de sa longue très longue marche pour réfléchir à une solution. Avant, il n'avait par la certitude qu'il soit revenue à la vie. Maintenant il en a une preuve irréfutable qu'il est de retour et qu'en plus de ça il le recherche. Heureusement il avait un avantage, peut-être qu'il ne sait pas encore qu'Henry soit lui revenue à la vie car la lettre a émis seulement une possibilité. L jeune garçon peste à l'idée qu'il aurait pu éviter de se faire repérer s'il avait continuer à ne pas se faire d'amis et s'isoler de tout les élèves. Maintenant ils peut largement avoir été rapporté qu'il était a Poudlard et qu'il a fuit.Le temps lui est compté car cette lettre a été reçu depuis Avril !

Ses pas le mène instinctivement vers les allés des embrumes. Son père ne se risquera pas d'y aller de suite sinon ça éveillerais les soupçons sur ses activités de mangemort. Oui mais pour le ministère lui aussi il est mangemort... Et l'allée des embrumes et un lieu ou on peu logiquement trouver un mangemort... Ou qu'il aille il pouvait se faire trouver. Henry est en panique grimaçant de peur à l'idée qu'un auror ou son père lui même le retrouve la maintenant de suite. Il n'avait pas d'argent et il se voyait mal aller soudainement chez sa sœur maintenant adulte pour lui demander de l'aider. Car non seulement il ne sait pas ou elle habitude mais en plus de ça il n'est pas certain qu'elle voudra l'aider depuis tout le temps passé. Et elle était morte aussi ? Et si elle était encore avec sa mère, cette mère cruel qui a voulu lui effacer la mémoire.

Il tire alors son regard lèvre pincé vers les égouts. C'est le seul endroit qu'il trouve de sûr pour le moment. Qui perdrait son temps à fouiller les égouts alors qu'on sait que ce n'est clairement pas un endroit vivable. Il regarde alors autour de lui, sort sa baguette qu'il pointe vers le rond de métal.

« Wingardium Leviosa »

Le socle se soulève et Henry le pose sur le côté et s'apprête à descendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 157
Date de naissance : 26/02/1935
Date d'inscription : 05/04/2018

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Mer 4 Juil - 20:23

Il est près de minuit et à mon grand étonnement, il n’y a personne au bar. Personne, sauf moi et mon collègue qui profite du peu de boulot que nous avons pour me regarder… longuement. Son regard est plein de sous-entendu et j’ai hâte de partir. Limite, il me fait peur. J’ai décidé de garder ma nouvelle baguette sur moi ce soir, juste à cause de lui. Et quand minuit sonne, je suis soulagé de l’entendre dire que nous fermons le bar. Ce fut bien rapide et nous partons. Du moins, moi je pars, mais lui me suit…

« Rentres chez toi. Laisse-moi tranquille. » Il fronce les sourcils, peu enclin à me laisser partir. Il a bu comme un ivrogne ce soir, et il est plus agaçant qu’à son habitude. Au moment où il met sa main sur mon bras, je sors ma baguette et la pointe sur sa gorge. « Ne me touche pas. » Je prend la peine d’articuler chaque syllabe pour bien me faire comprendre. Même s’il m’apparaît comme un parfait idiot la majorité du temps, cette fois, il comprend le message. Il a comprit qu’avec ses facultés affaiblie, il ne sera pas capable de se défendre.

Quand je remarque sa frayeur dans ses yeux, je fronce les sourcils et regarde ma baguette avant de l’enlever de son cou. Pendant qu’il s’en va en courant, je repasse dans ma tête ce qui vient de se passer. Je ne suis pas méchante. Je n’avais jamais agit comme ça avec autrui. Je n’avais jamais menacé quelqu’un auparavant et je me fais peur. Mon corps arrive désormais à se défendre tout seul? Pourquoi n’a-t-il jamais fait ça avant, quand j’étais avec Tobias ?

Je range ma baguette et soupire avant de reprendre ma route vers mon piteux appartement. Cependant, je freine en entendant une jeune voix prononcer les mots « Wingardium Leviosa ». Ce n’est pas un jeune enfant, mais il n’est pas adulte non plus, clairement. En tournant le coin, je vois l’adolescent déposer la plaque sur le sol. Il s’apprête à aller dans les égouts. « C’est une très mauvaise idée que tu as là. » En voyant son air surpris, je reprend ma baguette et remet le socle sur la bouche d’égout avec son aide. « Tu as cinq minutes pour me donner une bonne raison de ne pas te renvoyer là-bas sur-le-champ. » Mes propres mots laissent un goût amer dans ma gorge, et je me sens coupable de lui parler de la sorte, surtout que je ne le connaît pas. Néanmoins, je ne suis pas sèche, je ne parais pas méchante. J’ai essayé d’être douce au mieux de mes capacités. J’espère seulement que je ne le ferai pas fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

joueur

Messages : 239
Date de naissance : 15/10/1965
Date d'inscription : 11/02/2018
Lieu de résidence : ancien élève de 6eme année à Serpentard

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Dim 15 Juil - 14:33

Henry écarquille les yeux quand il voit la plaque d'égout se refermer devant lui. Il était pourtant persuadé d'être seul. Il tourne la tête vers la responsable quand celle-ci prend la parole. Il était totalement perturbé par sa présence, mais aussi par ses dires. Il ne lâche pas sa baguette magique prêt à se défendre si nécessaire. Il espère très sincèrement que ce ne sera pas le cas, parce qu'il n'y a rien de pire qu'un combat pour se faire remarquer. Et c'est clairement ce qu'il ne veut pas. Sur le coup, il ne comprend pas de quoi elle veut parler étant un peu sonnée.

« Là-bas ? »

Il se regarde lui-même et constate qu'il porte encore sa robe de sorcier de Poudlard. Il est parti si précipitamment qu'il en a oublié de se changer pour passer inaperçus. Il s'insulte d'idiot intérieurement en constatant cette bourde dont il a le retour de conséquence plutôt rapidement. Que dire ? Que faire ? Quelle était la réaction la plus logique qui lui permettra de ce sortir de cette situation inconfortable. Henry ne voyait qu'une chose, lui dire la vérité sans trop lui dire. Complètement stressé et paniqué, il prend la parole la voix légèrement tremblante, il s'efforce tout de même d'avoir l'air sur de lui.

« Je suis un revenant... Et j'ai commis des erreurs de mon vivant auquel je m'en veux terriblement. »

Il inspire un grand coup pour se donner du courage. 

« J'ai voulu profiter de ce retour à la vie pour racheter mes erreurs. Me créer une nouvelle vie où je ne pas fais toutes ces choses... Dont je ne suis pas fier. »

Il relève la tête vers la jeune femme comme s'il lui implorait de le comprendre.

« J'avais réussi à me faire passer pour un élève normal à Poudlard... Mais on m'a démasqué et maintenant, on est à ma recherche. Très certainement pour me faire payer les erreurs que j'ai commise en m'enfermant à Askaban... »

Il pince les lèvres réussissant de plus en plus difficilement à garder son calme.

« Si je retourne à Poudlard, je serai condamné... Les égouts sont pour le moment le seul lieu où je peux m'y réfugier... Par pitier, laissez moi y aller. Si je me fais prendre, je vous promets de ne pas parler de notre rencontre. »

Si elle le laisse aller dans les égouts la première chose qu'il fera, ce sera de se changer. L'avantage de porter majoritairement du noir, c'est qu'on peut passer inaperçus dans ce genre de situation. Et dans le fond, jamais il n'aurait cru se retrouver dans une situation pareille... Seul. Sans personne sur qui compter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 157
Date de naissance : 26/02/1935
Date d'inscription : 05/04/2018

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Mer 1 Aoû - 22:51

Quand il se retourne vers moi, baguette braquée pour se défendre, je lui montre mes mains, signe que je viens en paix. Je lui demande de me donner une bonne raison de ne pas le renvoyer à Poudlard. J’ai assumé qu’il venait de là vu sa tenue de Serpentard. Dans ce monde, il y a au moins ça de toujours identique : les uniformes de l’école. « Là-bas? » Je n’ai pas été claire. J’aurais dû l’être. C’est vrai qu’il y a beaucoup de distance entre le château et Londres. Il a très bien pu oublier entre temps les vêtements qu’il portait. Je le désigne donc du menton, les bras croisés sur ma poitrine. Il se regarde et réalise alors.

Dans son regard, je vois passer un brin de panique, et ça me brise le coeur. Devant moi, j’ai l’impression de voir mon fils, quand il savait son père en colère. On dirait mon fils, mais plus vieux, que quand il a prit le train pour aller à Poudlard pour la première fois. Le coeur brisé, je l’écoute attentivement. Il est un revenant lui aussi. Comme moi. Il me raconte qu’il a commis des erreurs par le passé et qu’il les regrette. Je baisse les yeux légèrement avant de les remonter rapidement. Je sais ce que c’est de commettre des erreurs. Ma vie en tant que telle a été une série d’erreurs. Je ne peux que comprendre ce désir de vouloir recommencer de la bonne façon.

Malheureusement, ses crimes, contrairement aux miens, sont passibles de le faire condamner à passer sa vie à Azkaban apparemment. Néanmoins, quelque chose en moi se réveille. Aveuglément, j’ai envie de protéger cet enfant, sans même savoir ce qu’il a fait. J’ai l’impression de voir mon propre fils et il m’est impossible de l’imaginer à Azkaban. Si cet enfant avait été Severus, je me serais battue corps et âme pour le protéger et m’assurer qu’il ne passe pas sa vie dans un tel endroit. Azkaban n’est pas un endroit pour les enfants.

Il me supplie de ne pas l’empêcher de descendre dans les égouts et je fronce les sourcils. Impossible de le laisser partir vivre comme un simple rat. Si Azkaban n’est pas un endroit pour un enfant, les égouts non plus. Mon regard s’adoucit alors et je regarde autour. Je remarque que personne ne nous observe. Je m’approche de lui doucement en pointant ma baguette vers lui. « Je ne te ferai pas de mal, c’est promis. » Avant même qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit, car il n'a pas de raison de me croire, je récite une courte formule et les habits de cet enfant changent soudainement. Désormais, il ne porte que du noir. Tout signe de vert, et armoiries de Serpentard, ont disparus. « Je ne peux pas te laisser aller dans les égouts. Ce n’est pas une vie pour un enfant tel que toi. » Je range alors ma baguette, montrant à nouveau que je n’ai aucune mauvaise intention. « Moi aussi, je suis une revenante. » Je baisse légèrement les yeux. « Je sais ce que c’est que de courir pour se refaire une vie. » Je le regarde à nouveau, le regard toujours doux. Je me surprend moi-même, qui ait l’habitude d’être froide avec tout le monde que je rencontre depuis mon retour, ou presque. « Si tu ranges ta baguette, je t’offre un toit. Ce n’est pas grand chose, mais ce sera toujours mieux que les égouts. » Je semble soudainement sérieuse. « On a passé bien assez de temps sous terre, tu ne crois pas? »

Je n’ai absolument aucune raison de l’aider et il n’a absolument aucune raison de me croire ou de me suivre. Malgré moi, cependant, je ne peux m’empêcher de penser au docteur Johnes à ce moment-ci, et ce qu’il m’a offert, cette chance. Je veux pouvoir offrir cela à ce gamin… ce gamin qui me fait tant penser à mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

joueur

Messages : 239
Date de naissance : 15/10/1965
Date d'inscription : 11/02/2018
Lieu de résidence : ancien élève de 6eme année à Serpentard

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Dim 12 Aoû - 16:16

Henry est épuisé par ses jours de marche et de nuit à la belle étoile pour quitter Poudlard. Il n'avait pas envie d'y retourner, il ne voulait pas que tous ces efforts soient faits pour rien. Il ne fallait pas qu'il retourne à Poudlard, la sincérité sans trop en dire lui paraît être la seule solution pour la convaincre. Ce positionné en victime prenant en compte que sa fuite mettra de toute façon Harry Potter au courant et donc naturellement Marcus au courant de son retour à la vie. En expliquant son récit Henry tente de comprendre les réactions de la jeune femme. Il fallait qu'il parvienne à savoir si oui ou non-dire la vérité porterai à son avantage. Elle baisse les yeux pour les lever vers lui, sa situation à l'air de la toucher, ce qui est une bonne chose pour notre Serpentard. Quand il explique que ses erreurs le mèneront à Askaban, il s'attendait à voir de la peur dans ses yeux. Au lieu de ça, il voit un regard, une sensation qu'il n'a jamais eue la chance de connaître. C'était le regard bienveillant d'une mère. Henry découvre cette sensation étrange pour la toute première fois de sa vie. Mais cette agréable sensation n'empêche pas à Henry de reculer craintif quand elle pointe la baguette sur lui. Elle tente de le rassurer ceux à quoi Henry lui répond automatiquement, paniquer pendant qu'elle récite une formule.

« Alors pourquoi pointer votre baguette sur moi ?! »

La réponse vient pendant que ses vêtements chance. Tout signe de la maison Serpentard disparaît sa robe n'a plus l'air d'être une robe de Poudlard, mais d'une robe noire basique pouvant éloigner tout intérêt de le regarder. Henry reste bouche bée en admirant le changement et regarde de nouveau l'inconnue interrogatif. Il garde sa baguette en main et ne sait plus quoi faire ni quoi penser. Il écoute la sorcière lui dire qu'elle ne veut pas le laisser aller dans les égouts, jugeant que ce n'était pas un endroit pour lui. Mais pourtant, Henry avait nul part ou aller. Il connaissait aucun endroit ou il pouvait être bien ET en sécurité. Seul Poudlard pouvait lui donner cette opportunité, mais il a fini par se faire démasquer. Il n'avait plus rien, il était perdu, il ne trouve plus de solution appart ces égouts qui était le seul salut qu'il a pu se trouver. Sinon il y avait la possibilité de se donner la mort, mais il n'en a clairement pas le courage. 

De la surprise se lit dans les yeux de l'ancien Serpentard quand son interlocutrice lui annonce qu'elle est elle aussi une revenante. Le surprise continue quand elle annonce qu'elle aussi tente de se faire une nouvelle vie. Quelles étaient dans le fond les chances pour que ces deux inconnus aient tant en commun ? La sincérité était la meilleure solution par le fait qu'elle possédait un problème similaire au sien. Mais la proposition qui en suit lui donne un électrochoc. Elle lui propose un toit, son toit s'en suis d'une blague fait sourire et rire tristement Henry. La solution était là, logée chez une inconnue dont personne ne se doute de son existence était LA solution parfaite pour sauver sa peau. Ses nerfs lâche et le garçon verse plusieurs larmes sans qu'il puisse contrôler quoi que se soit. Son rire, mélangé aux larmes, le fait ranger sa baguette. Il pouvait se méfier, décider de ne pas lui faire confiance, mais son regard bienveillant, ce point commun qu'ils ont à souhaiter un nouveau départ... Son désespoir, le fait accepter dans réfléchir et sans s'imaginer que ça puisse être un piège.

« Oui... c'est vrai. Vous avez raison. »

Henry ne savait même pas s'il a eu droit à un enterrement pareil pour son père. À fuir constamment le passé, il ne s'est jamais posé ce genre de question. Et ces interrogations ne lui viennent même pas en tête au moment où il s'adresse à la jeune femme. Il essuie ses larmes par le manche de sa robe à présent neutre et range sa baguette comme elle lui demande. 

« Ce n'est sans doute pas grand chose pour vous.... Mais pour moi, c'est vraiment beaucoup. C'est de l'espoir qui revient alors que ma situation était à mes yeux irrécupérable. »

Il rit nerveusement à la fin de ses mots et quelques larmes coulent encore sur ses joues. Hésitant, il s'approche d'elle attirer par de regards maternels qu'il n'a pas connus et finis par dire doucement essayant de se calmer.

« Je m'appelle Henry. Et j'espère sincèrement pouvoir vous rendre la pareille un jour. »

Se présenter à sa bienfaitrice était la moindre des choses. Henry se promet intérieurement de ne pas lui faire regretter son choix. Il sera un enfant modèle qui ne la contraria pas et ne lui pausera pas de problème.


Dernière édition par Henry Johnes le Mer 12 Sep - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 157
Date de naissance : 26/02/1935
Date d'inscription : 05/04/2018

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Ven 17 Aoû - 9:54

Je ne pouvais pas lui en vouloir d’avoir cru que je lui voulais du mal avec ma baguette sur lui. C’est pourquoi j’ai préféré ne pas lui laisser totalement le temps de répondre. Pendant qu’il me demandait pourquoi je pointais ma baguette sur lui, j’ai changé les couleurs de ses habits pour effacer toute trace de Poudlard. Ainsi, il pouvait passer inaperçu. Enfin… aussi inaperçu qu’un enfant en dehors de Poudlard à ce temps-ci de l’année du moins… La surprise que je lis sur le visage de cet enfant me fait sourire légèrement, chose que je ne faisais que très rarement. De l’interrogation ensuite traverse son visage. Les yeux sur moi, je vois bien qu’il ne sait pas quoi penser, et du coup, mon léger sourire, aussi imperceptible soit-il, s’efface des commissures de ma bouche. Je ne veux pas le provoquer, qu’il croit qu’il m’amuse. Sa situation est délicate et sérieuse. Je ne cherche pas à le blesser d’une quelconque façon, mais bien de l’aider de la façon dont on m’a aidé moi.

Je lui annonce donc que je suis dans la même situation que lui. C’est sans doute la meilleure chose que je puisse faire pour qu’il comprenne que sa situation me touche plus qu’il n’en peut paraître. Je préfère être franche de toute façon. À cette heure de la nuit, je ne rentre clairement pas du ministère. Mes années de services comme Oubliator sont derrière moi, et comme je ne suis pas recensée, il est hors de question que j’envisage l’éventualité de retrouver cet emploi, bien que j’y ait été douée. Non. Je ne peux que rester dans l’ombre. Je préfère éviter que mon fils me retrouve, me soustraire à son regard qui, fort probablement, me rappellera que j’ai été une horrible mère.

J’offre alors mon toit à cet enfant. J’ai été horrible envers le mien, mais ça ne m’oblige pas de l’être avec d’autres. Dans ses yeux, je vois la surprise que mon offre provoque. Il n’est pas obligé d’accepter, mais je m’en voudrais de le laisser aller se promener dans les égoûts. Clairement, personne ne pourra y survivre longtemps. S’il devait tomber malade là-dessous, personne ne le retrouverait, et ce serait du gâchis. Non, je ne le connais pas, mais tout le monde a son potentiel, non? Suffit de le développer de la bonne façon.

Il accepte et se présente. Je souris donc légèrement. « Je m’appelle Eileen. Et qu’on soit bien clair, tu n’as aucune dette envers moi. » Je ne veux pas qu’un enfant ait une dette envers moi. Je serais encore plus horrible que ce que je crois être déjà. Non, je le fais parce que c’est la bonne chose à faire. Et inconsciemment, probablement qu’Henry me rappelle mon fils, la version de Severus que je n’aurai jamais la chance de connaître, parce que mon mari m’a enlevé la vie si cruellement. D’un coup de tête, je lui fais signe de me suivre. « Allons-y. Les gens qui traînent dans le coin à cette heure sont plutôt désagréable. » Ainsi, nous partons ensemble jusqu’à mon petit appartement.

La porte s’ouvre sur mon appartement plutôt banal. La tapisserie est sombre et les rideaux sont tirés. Néanmoins, l’endroit a le mérite d’être propre et bien rangé. « Fais comme chez toi. » J’ouvre la lumière et nous croisons le salon en tout premier. « Tu dois avoir faim après un aussi long voyage. J’ai envie d’une soupe. Ça te dit ? » Je lui laisse le choix de visiter ou de s’asseoir où il veut. De mon côté, je commence à marcher vers la cuisine en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

joueur

Messages : 239
Date de naissance : 15/10/1965
Date d'inscription : 11/02/2018
Lieu de résidence : ancien élève de 6eme année à Serpentard

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Sam 15 Sep - 21:16

Henry ne saura pas l'expliquer, mais il sentait en cette femme une bienveillance et une gentillesse proche de celle d'une mère envers son fils. Le Serpentard n'a jamais vraiment connu ce genre de douceur de la part d'une femme. Sa mère biologique n'a pas été une tendre et n'est jamais parvenue à l'accepter tel qu'il était vraiment. À tel point qu'elle voulait lui effacé la mémoire pour tout recommencer et le façonner comme elle l'avait toujours voulu, contrairement à son père... Qu'il a tué après avoir assisté au meurtre de sa petite amie de l'époque. Le jeune Serpentard pince des lèvres quand sa bienfaitrice refuse de considérer son geste comme une dette, pourtant Henry se voit mal ne rien faire pour la remercier. La fatigue l'envahi peu à peu, ces jours de marche et nuit étoilé l'ont épuisé. Et savoir qu'il a enfin un toit ou dormir et se cacher lui enlève un sacré poids. Lors du chemin qui le mènera à son nouveau chez lui, le jeune homme sent une énorme fatigue se peser dans tous les membres de son corps. Cependant, Henry ne ralentit pas sa course, quand Eileen lui signale la forte probabilité d'y croiser des personnes malsaines. Il la croit sur parole en vu des alentours sur leur chemin.

Une fois arrivé, Henry regarde autour de lui comme absorbé par la décoration. Ce lieu allait être à présent son refuge. Silencieux, il observe le tout et dans le fond, grâce à la gentillesse d'Eileen, il s'y sentait déjà comme chez lui. Peu importe s'il n'a pas de chambre ou de quoi dessiner éternellement. Ici au moins il est pratiquement sûr que ni le ministère ni son père ne le trouvera. Il hoche la tête au dire de sa bienfaitrice.

« Merci. »

Timidement, il s'assoit à un fauteuil exténué par son long voyage et surtout flot d'émotion qu'il a traversé ces derniers jours. Lorsque Eileen lui propose une soupe Henry réfléchie un petit instant à sa proposition, la fatigue était si grande qu'il n'était pas sur de vouloirs mangé. Mais il n'a pas mangé grand chose durant son voyage, ne pas manger n'était donc pas raisonnable du tout. Il pince les lèvres et fait un oui de tête. Refuser pourrait la contrarier.

« Oui... C'est parfait. »

Voulant être le plus aimable, il se relève de canapé laissant le peu d'affaire qu'il lui reste dessus.

« Je peux vous aider ? Faire quelque chose ? »

Il ne veut pas rester là à rien faire sinon il va s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Admin

Messages : 157
Date de naissance : 26/02/1935
Date d'inscription : 05/04/2018

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  Lun 1 Oct - 14:03

Je me sens un peu nerveuse d’avoir un enfant ici. Tout à coup, je réalise quelles responsabilités cela implique. Enfin, ces responsabilités ne me font pas peur. Je sais d’autant plus que rien ne m’est imposé. Seulement, en l’accueillant ici, j’avais déjà l’intention de m’en occuper, de veiller sur lui, et non de seulement l’avoir comme pensionnaire en le laissant faire ce qu’il veut. Non, un enfant de son âge a besoin d’encadrement. S’il n’en a pas, je veux bien lui en donner.

En me dirigeant vers la cuisine, nerveuse, je l’entend accepter ma proposition de soupe. Ça aura le mérite de le réchauffer en même temps. Je commence donc à sortir mes ingrédients. Ma nervosité a beau être présente, je sens une sorte d’excitation en moi, un petit bonheur, à peine perceptible. Je sais bien que je ne dois pas confondre, mais il ne m’a pas été donné de m’occuper de Severus depuis lurette, alors l’idée de m’occuper de cet enfant me réchauffe un peu le coeur. Et pour en rajouter, Henry se présente à la cuisine pour me proposer son aide.

La surprise se lit dans mes yeux alors que je le regarde. Severus ne me proposait jamais son aide, parce que son père jugeait que je n’étais bonne qu’à m’occuper d’eux et de la maison. alors j’ai l’habitude de tout faire toute seule. Un sourire sincère s’affiche sur mon visage. Mon calvaire avec Tobias est terminé. C’est comme si Henry venait de me le confirmer, et je me sens soudainement plus légère. J’accepte donc avec joie. « Oui, si tu veux. Tu n’as qu’à couper ces carottes, là. » Je dépose les carottes sur le plan de travail et le laisse commencer. Je le regarde commencer, en utilisant la magie. Mon couteau en main, je le regarde et le range. À force d’avoir passé du temps sans magie, j’en ai complètement oublié mes vieux réflexes. Je prend donc ma baguette et fait comme lui, le sourire aux lèvres.

La soirée se porte merveilleusement bien. Henry et moi avons mangé et discuté de tout et de rien. J’ai appris qu’il était un étudiant brillant, et doué dans à peu près toutes les matières à Poudlard. Il a apprit que tout comme lui, j’étais à Serpentard du temps que j’étais étudiante, et que mes relations avec ma famille sont compliquées, voire inexistante. Il ignore que Severus est mon fils, et c’est mieux comme ça je crois. Mais j’apprend néanmoins que mon fils est directeur de Serpentard, ce qui me rend fière de lui.

Une fois le repas terminé, je nettoie la vaisselle, à la mode des sorciers. Henry me proposer d’aider à nouveau, mais cette fois, je l’invite à se reposer. Je sais qu’il est complètement épuisé par son voyage. Quand je termine la vaisselle, je me rend au salon et le trouve endormi sur le canapé. Tendrement, je souris et va lui enlever doucement le carnet et le crayon qu’il tient. J’apprend donc à cet instant qu’il est doué en dessin, et voyant ce qu’il a fait, il est très doué. Je met le tout sur la table sans fouiner dedans, et je tente de le placer le plus confortablement possible pour éviter qu’il ait mal au dos ou au cou le lendemain. Finalement, je place la couverture sur lui et le laisse seul au salon pour aller aussi dormir dans ma chambre.

Il me faudra changer mes horaires de travail. Le laisser seul le soir ne me plaira pas, je le sais. Et il me faudra également l’installer plus confortablement. Je ne sais pas combien de temps il restera, mais autant le faire sentir confortable.

Viens le moment où je m’endors, plus sereine que jamais depuis mon retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Terminé] L'impasse [Pv Eileen]  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] L'impasse [Pv Eileen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Impasse du Tisseur... [PV: Ella] [SPOILERS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Londres :: L'allée des embrumes-
Sauter vers: