AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fête des morts » intrigue 1 - Monastère

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
La Mort

personnage non-joueur

Messages : 11
Date d'inscription : 07/01/2018

MessageSujet: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Dim 28 Oct - 12:47


La fête des morts

31 octobre 2000 ;
Monstres et créatures en tous genres avaient envahis les rues de la capitale britannique. Comme chaque années, Londres était devenue le repère des moldus malicieux en quêtes de bonbons et quelques farces pour se divertir. Si seulement ils savaient que les monstres qu'ils tentaient d'imiter existaient vraiment... Face à cette soirée d'Halloween, sorcières et sorciers n'étaient pourtant pas en reste, car certains chanceux avaient reçu une invitation surprise pour une soirée qui devait avoir lieu... Dans un ancien monastère en dehors de la capitale.

Il régnait dans cet endroit une atmosphère étrange, à la fois effrayante et envoûtante. Il était difficile de savoir quelle magie imprégnait ces lieux, mais c'était attirant. Pour l'occasion, le monastère avait été décoré de façon à satisfaire les amateurs d'effroi et de mystères. Les organisateurs ne s'étaient pas contentés d'apprêter les ruines de l'ancienne église pour en faire une salle de bal, c'était tout le domaine qui s'était paré de l'âme du 31 octobre. Vous risquerez vous à parcourir les salles et les jardins de ce lieu merveilleux ? Qui sait ce que vous allez rencontrer au détour d'un couloir... Mais pour cela, il faut espérer que vous aillez reçu votre invitation.

Il n'y a pas d'ordre de réponse. Vous pouvez répondre quand vous voulez et autant de fois que vous le voulez. S'il vous plaît, priorisez les réponses courtes, entre 300 et 500 mots, pour faciliter la lecture pour tous.
Notez également que vous ne pouvez participer qu'à un seul des deux sujets. Cliquez ici pour accéder à l'autre sujet.

Amusez-vous bien !

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmar Lazarev

Admin

Messages : 507
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Le monde

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Lun 29 Oct - 7:53


Il y avait quelque chose de très romanesque dans l'air ce soir. Allistair O'Callaghan venait à peine d'arriver au Monastère où se tenait le gala annuel. Il avait accueillit l'invitation avec le léger sourire pétillant qui le caractérisait tant. Pour l'occasion il avait revêtu quelque chose d'un peu plus habillé qu'à l'accoutumé. Le dandy irlandais allait, une fois encore, faire preuve de charme et d'élégance avec une note d'originalité. Ou peut-être deux. Il était accompagné d'une canne ouvragée en bois de chêne avec un pommeau d'argent en forme de tête de chauve-souris. A n'en point douter, il pourrait passer aisément pour un vampire, s'il n'y avait pas eu ce soupçon de malice dans le fond de ses yeux qui trahissait sa condition de sorcier.

D'un pas léger, encore enveloppé dans une cape de voyage parfaite pour la mi-saison, Allistair s'avançait en direction du Monastère qui lui faisait face. Il lui sembla remarquer qu'il y avait ça et là quelques fantômes qui arpentaient les jardins du domaine, finissant ainsi d'apporter la touche finale au décor en place. Il fallait presque s'attendre à voir arriver des loup-garou, par chance il n'y avait pas de pleine lune ce soir là...

A mesure qu'il s'approchait de la nef, il entendait et voyait les convives qui étaient déjà arrivés. Par curiosité, il se demandait bien ce que les organisateurs avaient prévu à cette occasion, il ne pouvait s'agir d'un simple gala de courtoisie. Du moins c'était ce que l'Irlandais espérait. Pour l'heure, il avait bien envie de voir ce qui était proposé au buffet, peut-être prendre une coupe et pourquoi pas goûter quelques amuses-gueules. Après tout Halloween ce n'était qu'une fois par an, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy

Admin

Messages : 170
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 12/08/2018
Lieu de résidence : Grande Bretagne

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Lun 29 Oct - 8:07

Drago n'était pas spécialement envie d'être là. Pourtant, le jeune sorcier était venu à ce gala sous l'insistance de sa mère. Narcissa avait sans doute raison de vouloir le forcer à sortir, à vivre à nouveau comme à l'époque où tout allait bien. Il ne pouvait lui en vouloir, elle ne pensait pas à mal. C'était la raison pour laquelle il avait fini par accepter. Harnaché dans une tenue sophistiqué et élégante pour l'occasion, le jeune homme avait pourtant un air semblable à celui des fantômes qui traversaient la nef de l'ancienne église. Il allait s'en dire que son teint pâle et ses cheveux clairs y étaient pour quelque chose. Mais... Personne ne lui tiendrait rigueur de cette allure, après tout c'était le soir d'Halloween.

Il parvint à se défaire de la compagnie de sa mère lorsque celle-ci se retrouva en grande conversation avec une connaissance qu'elle avait perdu de vue depuis quelques années maintenant. Oui, une connaissance plus qu'une amie, mais c'était toujours ça de pris. Drago se mit à arpenter le lieu, observait le décor avec une certaine attention et non sans fascination. Il se souvenait encore des soirées d'Halloween qu'il avait passé à Poudlard et cela n'y ressemblait pas. Ce Monastère avait bien plus d'allure que la grande salle à l'école des sorciers. Même s'il était en ruine, certes.

C'était la première fois depuis quelque temps que le jeune homme profitait un peu du moment passé en dehors du manoir familiale. C'était agréable. Il finit par se rapprocher du buffet pour y prendre un verre de jus de citrouille et picorer ce qu'il y avait sur les plateaux. Beaucoup de mets sucrés dont il avait perdu l'habitude. Ce n'était pas grave. Puis enfin, il osa regarder ceux qui étaient présent car jusqu'à présent, il n'avait pas porté une grande attention aux invités du gala. Peut-être par peur d'être reconnu ou par envie de rester invisible alors même qu'il ne l'était pas... Tandis qu'il portant son attention sur la salle, il donna un coup de coude à la personne qui se tenait à côté de lui.

- Excusez moi, dit-il en portant son attention sur la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry J. Potter

joueur

Messages : 190
Date de naissance : 31/07/1980
Date d'inscription : 19/04/2018
Lieu de résidence : Londre à l'ancienne maison des Black

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Dim 11 Nov - 19:15
Harry n'a pas été le seul à avoir reçu cette étrange invitation. Il en est de même pour Ginny, Ron et Hermione. Malgré le fait qu'il se soit remis doucement de l'attaque il y a plusieurs mois déjà. Notre auror ne peut pas s'empêcher de rester paranoïaque sur le moindre événement qu'il trouve suspect. Tenant sa promesse de ne plus intervenir seul, il fait part de ses doutes à sa petite amie et ses deux meilleurs amis. Pour en avoir le cœur net, il décide donc d'y aller tout naturellement accompagné de Ginny. Ses parents eux ont décidé de fêter Halloween à Pré-Au-Lard, ce qui soulage Harry. Il ne voulait pas qu'ils se trouvent impliquer dans une affaire dangereuse. Y mêler Ginny, Ron et Hermione l’embarrasse déjà assez comme ça. Comme à son habitude, le sorcier ne se prend pas la peine de ce rasé pour cette soirée, il s'habille simplement se couvrant de son manteau bleu pour rejoindre Ginny. Une fois devant sa porte il tente de cacher sa nervosité. Il l'embrasse pour l'inviter à prendre son bras et arrive enfin sur ce lieu de fête.

Une fois arrivé sur les lieux, Harry ne fait pas tellement attention au personne déjà présente. Il réfléchissait encore et encore à toutes les possibilités de ce rassemblement. Instinctivement, il se dirige pas loin du buffet sans de servir à manger pour autant. Il fixe le sol et tente de se détendre, de penser à autre chose, mais rien n'y fait. C'est seulement lorsqu'il sent un léger choc suivit d'une excuse qu'il redescend enfin sur terre. Il se retourne en faisant un non de tête sans voir de qui il s'agit.

« Non, non, ce n'est pas grave... »

C'est qu'une fois qu'il a fini sa phrase qu'il constate avec stupéfaction que c'était Malfoy. Il écarquille doucement les yeux et regarde brièvement autour de lui pour voir qu'il n'y avait pas d'autre personne avec lui. Il y a seulement un homme qu'il n'a jamais vu, Malfoy et Ginny. Harry avait déjà expliqué à sa petite amie l'échange qu'il a eut avec on ancien ennemi. Ainsi que sa compréhension envers lui et son désir de l'aider concernant ce qu'il a bien pu subir quand il a été mangemort malgré lui, sous influence de son père. Il se permet alors de faire la conversation avec lui pour bien entendue en savoir plus sur la situation. Il aimerait essayer de l'aider, l'inviter à lui faire par de ses malaises ou crainte. Mais il a totalement conscience que ça ne fonctionnera pas comme ça. Ils se détestait avant, et cette ancienne relation fait qu'il faudra du temps avant de s'apprécier ou se faire simplement confiance. 

« Tu as reçu cette lettre toi aussi ? »

Si tel est le cas, l'auror ne pourra pas s’empêcher de cd posé plus de question encore. Puis il prend note pour lui-même que la présence de Malfoy dérangera très certainement Ron et qui sait, peut-être Ginny aussi ? Parfois, Harry se dit qu'il aimerait être comme son sauveur, enjouer, sans aucun stress, avec une capacité d'improvisation incroyable lorsqu'une menace se présente à lui. Mais ce n'était pas son cas et il fallait faire avec. Il attend donc la réponse du jeune homme en jetant un regard vers la belle rousse. Il est content d'avoir pri l'initiative de bosser chez lui, grâce à cela il a pu passer en même temps du temps avec elle depuis qu'ils sont aller voir un match de Quidditch ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy

Admin

Messages : 170
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 12/08/2018
Lieu de résidence : Grande Bretagne

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Sam 24 Nov - 7:34

Harry Potter... Voilà qui n'était pas pour surprendre Drago. Quoi que, si un peu. La vérité voulait que le jeune Malefoy ne savait pas qui il allait bien pouvoir rencontrer ce soir là. La teneur de l'invitation qu'il avait reçu l'avait laissé perplexe jusqu'à ce qu'il daigne accepter de venir. A présent qu'il était là, il lui semblait qu'à chaque instant il pouvait rencontré un visage connu. Cela ne manqua pas lorsqu'il découvrit à qui il avait accidentellement donné un coup de coude.

- Potter, lâcha Drago comme si c'était une insulte, bien qu'à dire vrai c'était plutôt sous le coup de la surprise.

Ce dernier était en compagnie de la fille Weasley. Drago lui lança brièvement un regard avant de reporter son attention sur Harry. Bien, apparemment les hiboux savaient également où trouver Potter et sa bande. Fallait-il s'attendre à voir débarquer Ron et Hermione à l'occasion ? Le blondinet n'avait pas tellement envie de croiser ces deux là. En faite il n'avait pas vraiment envie de croiser qui que ce soit du temps où il était à Poudlard et où sa famille faisait encore parti des mangemorts. Parce qu'il assumait qu'à présent tout cela était derrière lui. Mais il n'était pas temps de réveiller les anciennes querelles, pas après la rencontre qu'ils avaient eu sur le chemin de traverse quelques temps après l'agression de l'Auror. Les tensions qui avaient existé entre les deux garçons s'étaient relativement atténué à l'occasion d'une conversation préoccupante. Cependant, là n'était pas le sujet ce soir et Drago était encore sur la défensive. On ne pouvait lui en vouloir d'être encore ainsi, on ne pouvait pas effacer les années difficiles d'un revers de la main.

- On dirait bien, répondit-il sans desserrer la mâchoire.

Il n'était pas vraiment à l'aise. Aussi observa-t-il les invités présents ce soir là, avec l'espoir de ne pas croiser le reste de la bande à Potter, il n'était pas certain d'être prêt à affronter la moindre remarque de la part des deux autres. Néanmoins, il lui semblait qu'il ne fallait pas manquer de politesse et tenter de poursuivre un peu la conversation, histoire d'être un peu plus sociable qu'à l'accoutumé.

- Je vois que le ministère t'a accordé un peu de temps libre, poursuivis Malefoy non sans éprouver une certaine maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley

joueuse

Messages : 72
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Sam 8 Déc - 13:32
A l’occasion d’Halloween, Ginny avait reçu une invitation pour une soirée qui allait se dérouler dans un ancien monastère. C’était quelque chose qui plaisait assez bien à la jeune femme. Ce serait l’occasion de sortir avec Harry puisque ce dernier avait aussi reçu l’invitation. Hermione et Ron aussi l’avaient reçu, ce serait l’occasion de discuter tous ensemble. La rouquine n’avait pas de match avant un petit moment alors c’était parfait. Elle se prépara sombrement enfilant une robe noir et un long manteau qui allait avec. Harry s’était préparé aussi et il était très beau. La jeune femme le regarda amoureusement. Même si les choses n’étaient pas tous les jours faciles entre eux depuis quelques temps, elle était toujours amoureuse de lui et elle allait se battre pour qu’ils soient heureux de nouveau. L’Auror essaya de cacher sa nervosité d’aller à ce genre de fête. Il l’embrassa doucement avant de l’inviter à prendre son bras et ils arrivèrent finalement au lieu de la petite fête.

Ginny regarda autour d’elle et vit qu’il y avait déjà beaucoup de personnes présentes. Elle ne voyait pas son frère ou sa belle-soeur, mais ils n’allaient sans doute pas tarder. La jeune femme suivit Harry vers le buffet. Il marchait plutôt en mode automatique. La jeune femme attrapa deux verres de jus de citrouille et lui en tendit un :

«Tu devrais quand même boire quelque chose...»

Harry fut un peu bousculer et Ginny leva les yeux vers la personne qui s’excusa. Malefoy. Tiens donc, il était donc sortit de son manoir. Sa mère ne devait pas être très loin. La jeune femme le regarda de haut en bas alors qu’Harry discutait avec lui. La jeune femme voyait bien que les deux jeunes hommes n’étaient pas très à l’aise. Malefoy avait reçu la lettre donc il était certain que d’autres l’avaient reçu aussi. Qui serait présent à cette petite fête ? Ginny s’accrochait toujours au bras d’Harry, prête à le seconder si les choses allaient mal. Elle avait réussit à cacher sa baguette magique dans sa robe, elle serait facile à sortir. Malefoy lança à Harry qu’il voyait que le Ministère lui avait accordé un peu de temps. Avant que l’Auror ne puisse répondre, Ginny prit la parole :

«Ce n’est pas bien de se laisser aller dans son travail, alors il est là. Je vois que toi, tu as abandonné ton manoir pour venir ici... Qui d’autre est présent ?»

Elle n’avait pas été méchante dans ses propos, juste un peu froide. Elle détestait toujours Malefoy. C’était sans doute à cause de leur animosité, cette animosité envers leur famille. C’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait pas faire comme si tout aller bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley

Admin

Messages : 218
Date d'inscription : 23/01/2018

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Dim 30 Déc - 16:20
J’aimais Halloween. J’aimais ça avant, quand j’avais Fred et George pour m’amuser en me faisant les pires frousses au monde. Trois frères en train de faire des conneries, c’était amusant. Mais cette année, c’était un peu flippant de fêter Halloween, avec tous ces morts qui revenaient à la vie. Et donc de savoir que j’y avais été invité… Je sais pas, ça me rassurait pas. Mais il y avait bien un truc qui me plaisait toujours autant que quand j’étais gamin : les friandises. Et ce soir, j’étais servi ! Enfin, c’était le seul avantage, parce que sinon, je serais allé voir ailleurs si j’y suis. Non en fait, sachant qu’Harry allait à la soirée, j’avais décidé d’y aller aussi.

Je suis parti après le travail pour me rendre directement au monastère où mon invitation m’envoyait. Tout de suite, j’ai repéré Harry qui discutait avec Ginny. J’étais sur le point de les rejoindre quand Malefoy leur est tombé dessus. Là, je me suis ravisé en fait… Parce que si ma famille n’aime pas les Malefoy, moi je le déteste jusqu’au plus profond de mon être. Harry a beau lui avoir accordé son pardon, je ne suis pas pour autant du même avis. À mes yeux, Malefoy reste toujours un minable qui se range du côté le plus fort, parce qu’il manque de courage pour se mettre au travail quand la tâche est trop ardue. Non. Je le déteste. Je ne peux simplement pas l’apprécier, ni même lui accorder le bénéfice du doute, comme Hermione.

Du coup, je me suis rendu au buffet aussi, mais plus loin d’eux, pour piger dans la nourriture et friandises. Rien que de regarder cette magnifique table, ça me donne faim ! Et je n’allais pas me priver de me goinfrer parce que blondinette est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus R. Prince

joueur
Messages : 30
Date d'inscription : 26/12/2018

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Mer 2 Jan - 11:37
Fuir. Ce fut l’ambition du monstre des cachots. Du terrible professeur de Défense contre les forces du mal. Il était passé à Pré-au-lard dans l’espoir de pouvoir prendre un verre… premier verre qu’il ne lèverait pas à la mémoire de Lily puisqu’elle n’était plus morte – aussi étrange que puisse être cette phrase – et puis il l’avait vu. James Potter flattant les douces boucles rousses de sa chère et tendre. Autant dire que Severus avait aussi sec pris ses guêtres et son air pincé pour mettre le plus de distance possible entre lui et l’heureux couple Potter. Se remémorant une invitation aperçue entre les doigts d’un élève surexcité, l’homme transplana pour rejoindre une ruelle Londonienne. De marche en errance, il arriva au lieu des réjouissances. La fête battait déjà son plein. Sorciers et sorcières étaient réunis pour célébrer ces festivités si particulières.

Severus avait toujours détesté le 31 octobre. Pendant des années, il y avait vu l’occasion d’un de ses rares verres de boisson alcoolisée : un verre pour Lily morte le 31 octobre. Un autre pour elle née le 30 janvier… Quelle ironie ! Elle était bien vivante à présent, revenue d’entre les morts, confondante. L’homme ne savait plus où il en était : l’aimait-il encore ou n’avait-il aimé toutes ces années qu’un fantasme ? Qu’un spectre issu de ses souvenirs dont il avait entretenu la mortifère mémoire ? Se passant la main sur le visage pour en recomposer l’impassibilité, l’homme s’engouffra dans la lénifiante sensation de la foule. Vêtu d’ébène, il avait laissé derrière lui les austères robes de professeur, pratique pour effrayer la demi-portion lambda mais peu séyantes pour un homme d’affaire. A dire vrai, l’âge avançant, il préférait se vêtir à la moldue. Chemise, pantalon, veste. Beaucoup plus simple pour passer inaperçu, même dans le monde sorcier : les nés-moldus avaient apporté avec eux leurs us et coutumes vestimentaires… un sacré bond en avant de l’avis de l’enseignant.

Borsalino sur le crâne – Severus avait toujours eu une passion coupable pour le dress-code de l’Irish Mob, la mafia irlandaise sévissant dans les films noirs des années 50, –  l’homme observait les alentours. Une touffe brune de cheveux attira son attention. Tête rousse à côté. Potter et Weasley. Pas la Weasley à laquelle il s’attendait. Et pas de Granger à l’horizon non plus. Intrigant. L’homme fit un pas, demeurant à bonne distance. Il put apercevoir la platine brillante des cheveux de Drago Malefoy… Etonnant. Vraiment étonnant. Il fallait qu’il aille flanquer une frayeur à ces trois là. Après tout, c’était bien Halloween !

Il s’approcha du trio dans le dos de Potter et Weaslette, un sourire en coin sur les lèvres. Drago seul put le voir approcher. Severus mit le doigt sur les lèvres pour lui demander le silence puis laissa rouler les accents graves de sa voix, un éclat de rire dans le regard, la mine impassible par ailleurs :

« Quelle étrange compagnie, Monsieur Potter. Je m’étais accoutumé à vous voir plutôt avec deux autres comparses. Quel mauvais coup prépare-t-on ce soir ? J’espère qu’en cas de dangereuse aventure, vous n’aurez pas l’idée d’utiliser Monsieur Malefoy comme bouclier humain, Potter !  »

Espérant les avoir un peu surpris, l’homme enchaîna avec les salutations d’usage, tendant la main à chacun d’entre eux pour une poignée cordiale.

« Monsieur Malefoy, Monsieur Potter, Miss Weasley. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmar Lazarev

Admin

Messages : 507
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Le monde

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Dim 6 Jan - 11:08

L'irlandais passa en revu ce qu'il y avait sur les buffets. Ci et là il picorait ce qu'il y avait dans les plats, mais ce n'était jamais assez. Ses amuses-bouches n'étaient fait que pour lui ouvrir l'appétit plus encore. Histoire de faire passer cela, il pris une coupe et la portant à ses lèvres. Un peu de fraîcheur pour tasser la pâte feuilleté et les petits fours qui nageaient à présent dans son estomac. Allistair en profita pour poser à nouveau son regard autour de lui. Les conversations semblaient aller bon train, aussi il ne pu s'empêcher de porter son attention auprès d'un groupe de quatre personnes qui avaient l'air de se connaître plus ou moins. Trois jeunes gens et un quatrième bien plus âgé. De cette même façon, il pu entendre les noms de chacun. Potter, Malefoy et Weasley. Les deux premières parlaient à son esprit mais le troisième était inconnu. Quoi que... Hmm la bataille de Poudlard bien sûr, lors qu'il était sous une toute autre apparence.

L'irlandais esquissa un sourire pour lui même avant de s'écarter du buffet, coupe encore à la main, pour s'en aller flâner parmi les convives. Il était curieux de savoir s'il allait croiser la route de bien d'autres personnes ce soir encore. Oh bien sûr, il passerait pour un illustre inconnu, mais c'était mieux ainsi, car il aurait une allure bien trop rustre s'il prenait son vrai visage...
Allistair continuait d'écouter ça et là ce qui se disait, beaucoup s'interrogeait sur cette invitation qu'ils avaient reçu, ce mystère. Mais là n'était pas toute la magie du soir d'Halloween ? Se laisser aller à l'ambiance étrange de cette soirée dédiée aux morts. Le pan de sa cape flottait derrière lui, lui donnant des airs de vampires tandis qu'il agitait sa canne avec élégance sans lui faire toucher le sol, question de ne pas la salir trop vite dans ce décor exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Johnes

Chef Mangemort

Messages : 396
Date de naissance : 17/11/1940
Date d'inscription : 26/03/2018
Lieu de résidence : Londres
Inventaire : 1 potion de Polynectar
1 voiture volante

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Dim 6 Jan - 12:16

Marcus
Johnes

Valeria
Dreier

La fête des (Mange)morts
— CHATON ! hurla Marcus Johnes depuis le hall du manoir pour se faire entendre. DÉPÊCHE-TOI, ON VA ÊTRE EN RETARD !

Pas de réponse.

— JE TE LE JURE, SI TU NE T'ACTIVES PAS, JE PARS SANS TOI !

Marcus posa les mains sur les hanches et poussa un soupir de consternation. Ses yeux s'illuminèrent de rouge pour exprimer son exaspération.

— Sérieusement, j'ai l'impression que cela fait déjà deux mois qu'on devrait être à cette intrigue… à cette fête. Valéria et ses robes, ce n'est plus une histoire d'amour, c'est de l'obsession folle et dangereuse.

Marcus jeta un regard autour de lui. Le manoir des Mangemorts était anormalement silencieux. Calme. Paisible. Bien plus apaisé que son tumulte intérieur, en tout cas. Depuis qu'il avait retrouvé Henry, Marcus ne pouvait pas dire qu'il avait connu une nuit complète, ou qu'il avait mangé un repas entier… Il avait les nerfs à fleur de peau, il partait au quart de tour sans aucune raison, et c'était d'autant plus difficile à vivre que la malédiction infligée par Edgar Bones ne voulait. Juste. Pas. PARTIR.

Ses yeux s'illuminèrent encore une fois et l'intensité des flammes lui brûla la rétine, et il dut clore les paupières pour soulager la douleur.

— Bon sang. Valéria ? C'est bon ?

Trop, c'était trop.

Il monta l'escalier, grimpant les marches quatre à quatre, fusa comme une torpille droit vers les quartiers de Valéria. Il ouvrit la porte d'un coup de pied, et empoigna la jeune femme au poignet.

— C'est bon, ça suffit, maintenant, on va arriver le 6 janvier 2019 si tu continues comme ça.

Il transplana, emmenant sa subordonnée avec lui, et réapparut à quelques dizaines de mètres du monastère où se déroulait l'évènement. Il lâcha Valeria, et tira sur les pans de sa veste pour la lisser.

— C'est bon. Tout va bien. Ta tenue est prête ? Ton autre tenue, je veux dire.

Marcus faisait bien entendu référence à l'uniforme de Mangemort de Valéria, mais en voyant la tête que sa compagne faisait, il réalisa que peut-être il serait plus avisé pour lui de faire cavalier seul ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry J. Potter

joueur

Messages : 190
Date de naissance : 31/07/1980
Date d'inscription : 19/04/2018
Lieu de résidence : Londre à l'ancienne maison des Black

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Jeu 10 Jan - 10:06
Ginny était aux petits soins envers Harry. Elle sentait bien qu'il était stressé, angoissé que quelque chose arrive dans cette fête. Il trouvait ça trop étrange qu'autant de personnes reçoivent une même invitation. Ginny, Ron, Hermione... Il avait beau se rapprocher du buffet, il ne prenait rien ne buvais rien. Il n'y avait aucune envie, une boule dans sa gorge l’empêche de se servir. Ça l'en dissuade, et sa plongée dans ses pensées se retrouve perturbé par la bousculade de Malfoy. Harry a passé l'éponge sur ce qui a pu se passer à Poudlard, il a fini par comprendre par le temps, et surtout par la bataille de Poudlard, que Drago n'était qu'une victime dans l'histoire. Et la collaboration qu'ils ont eu suite à son attaque à conforter son idée de rester amical avec lui, même si Ron ou Ginny ne l'entendais pas de cette oreille. Personne n'a l'air de se douter que ces résurrections n'étais pas forcement de bonne chose. Qu'un danger pouvait ressurgir à tout moment, il a beau y avoir travailler, c'est lui qui en a payer le prix. Pourquoi ? Parce qu'il est l'élu ? L'enfant d'une prophétie promu à une vie qu'il n'a pas demandé ni voulu. Les échanges sont bref, mais amical dans le fond, Harry le savait, car il sait quel mot il aurait employé pour le piquer, l'énerver. Mais là, il n'y a que de froideur dans les paroles, mais pas de méchante. Ginny lui coupe l'herbe sous le pied en répondant à sa place. Il pince les lèvres et baisse la tête. Ça le gênait, mais il ne sait pas quoi dire pour le lui faire comprendre, il se contente alors de répondre d'un air un peu gêné. 

« J'ai... Disons pas mal cumulé d'heure supplémentaire. »

Que dire d'autre ? Il se voyait mal lui confier qu'il est là pour tenter de comprendre ce qui se passe et agir en conséquence en fonction du piège qui s'y trouve. Car oui, pour Harry, il y a un piège, mais Ginny, Ron et certainement Hermione veulent qu'il se détende. Il ne peut donc pas faire la confidence à Drago devant Ginny. Quand on y repense ça lui donne une sensation étrange de savoir qu'il est plus apte à parlé de certaine chose avec Drago qu'avec ceux qui ont toujours été là pour lui... C'est alors que soudainement une voix derrière son dos le fait violemment sursauter. Il se tourne et voit Rogue comme choqué. Il savait qu'il était revenu à la vie et qu'il est maintenant professeur de défense contre les force du mal. Mais le revoir vraiment en chair et en os alors qu'il était mort dans ses bras reste plus que troublant. Surtout, quand il ne s'y attendait absolument pas à le voir. Il tente de calmer rapidement sa respiration et fait un signe de tête pour lui répondre.

« Professeur Rogue. »

Il serre enfin brièvement sa main contre la sienne quand son tour vient. Puis de nouveau, il se plonge sur ses pensées. Est-ce qu'il est là par hasard ? Ou il a reçu lui aussi cette étrange invitation ? Il regarde Ginny avec un sourire forcé pour au moins lui donner la sensation qu'il essaye de se détendre. Il regarde brièvement les personnes autour de lui. Il repère Ron en train de se goinfrer au buffet, un vieil homme qu'il n'a jamais rencontrer jusque là et enfin Marcus Johnes accompagné d'une jeune femme qui a l'air d'être interrompu dans sa toilette. Harry se souvient parfaitement bien du médicomage Johnes. Il était venu à son bureau à la recherche de quelque proche, mais surtout de son fils ex-mangemort. Tout a l'air d'être entré dans l'ordre aujourd'hui. Henry Johnes a été retrouvé ironiquement par son père, pour ensuite être jugé non-coupable par le fait que le jeune garçon est mort pour trahison du clan des mangemorts et n'a, en aucun cas, été dangereux depuis son retour à la vie. L'auror était plutôt heureux pour la petite famille Johnes... Mais Harry trouve tout de même étrange qu'il n'y a même pas une surveillance à distance de demander. Après avoir fixé Marcus sans son fils un petit moment, il détourne le regard et se concentre de nouveau sur ses interlocuteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valeria Dreier

joueuse
encore
Messages : 93
Date de naissance : 02/03/1960
Date d'inscription : 30/06/2018
Lieu de résidence : Londre

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Jeu 10 Jan - 11:16
Malgré le pacte de sang et de tout ce que les autres choses se passent. Emmerder Marcus avec mes choix de vêtement reste une de mes occupations favorite. C'est un peu comme une vengeance pour ce qu'il m'a fait depuis qu'il est revenu à la vie. Il a brisé tous mes projets pour que je serve les siens que je ne connais toujours pas. Il ne donne toujours pas de missions concrètes, et la, il me demande de l'accompagner à une stupide fête seulement parce que lui et moi, on a reçu une invitation. Ça donne cette sensation insupportable d'être son caniche qui lui sert seulement de décoration. Je regarde longuement ma tenue tailleur rose me demandant si ça ferai une bonne tenue... Je grince des dents quand il m'appelle chaton et prend plus mon temps encore quand il menace qu'il partira sans moi. Parce que c'est dans le fond exactement ce que je veux. Qu'il aille seul à cette fête et qu'il me fiche la paix une bonne fois pour toute ! J'enfile le tailleur et me fixe au miroir, mh... Ça fait peut-être un peu trop rose... Et cette tenue peu y cacher ma baguette au moins. Je prends celle-ci et la calle entre mes seins. Mh... Ça ne changera pas tellement d'habitude quand on y pense... Je commence à me maquiller pour voir ce que ça donne, mais ce crétin monte et fini par s'énerver.

« Non. »

Je le snobe complètement et continue le maquillage en mettant le rose à lèvre, il finit par me saisir faisant débordé mon rose à lèvre. Je tire la main vers moi et lui dit méchamment.

« Lâche moi ! Tout de s... »

Mais je n'ai même pas eu le temps de fini ma phrase qu'il transplane, je le regarde froidement quand il demande si mon autre tenu est prête. La mâchoire serrée, j'écarquille les yeux le traitant mille fois d'imbécile. Je lui réponds froidement en grinçant des dents avec un rictus nerveux qui défigure mon visage.

« D'après toi ? Espèce de crétin ! »

C'était évident qu'elle n'était pas sur moi, elle était dans ma garde-robe sur son ceindre parmi toutes les robes, une chance que j'ai la baguette sur moi au moment où il transplane avec moi se force.

« Puis à quoi ça va nous servir hein ?! Concrètement à rien Marcus Johnes ! Que dalle mise appart de se faire passer pour des méchants. »

Sur ces mots je prends les devant en me sortant un petit miroir de poche essuyant ma joue pour rattraper ce maudit rose à lèvre. Une fois sur place, je regarde autour de moi ignorant copieusement celui qui m'a emmener ici. Je hausse les sourcils quand j’aperçois Alistair, lui et son cadeau empoisonné qui m'a fait transplaner entre les griffes de mon ex tuteur. Pour moi, ce n'était pas un hasard, il fallait que j'en aie le cœur net.

« Regardez moi qui voilà... L'homme qui laisse des portoloins dans les bars . »

Je m’appuie contre le bar et le fixe droit dans les yeux. Ça me semblait un peu trop fou que se soit volontaire. Mais depuis les morts qui reviennent à la vie tout me semble possible maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy

Admin

Messages : 170
Date de naissance : 05/06/1980
Date d'inscription : 12/08/2018
Lieu de résidence : Grande Bretagne

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Ven 11 Jan - 8:35

Ce ne fut pas Harry qui répondit mais son amazone de petite amie qui le fit. Drago posa son regard sur elle à présent qu'il la remarquait. Tiens, comme cela était cocasse, il avait le sentiment d'avoir déjà vécu cette scène, mais ils étaient… beaucoup plus jeunes. Il arqua un sourcil aux dires de la jeune femme. Mais à la question qu'elle lui posa, il n'avait guère de réponse, après tout il n'en était pas l'organisateur. Il se contenta de regarder autour de lui et vit un autre Weasley un peu plus loin, entrain de s’empiffrer comme à son habitude. A croire que même en étant auror il n'avait pas l'argent suffisant pour subvenir à ses besoins en matière de nourriture. Ou bien était-ce tout simplement un pique-assiette. Dans tous les cas, il était difficile de croire qu'il avait sa place ici. Harry hoqueta une réponse en demi-teinte. Des heures supplémentaires, n'est-pas ? Cher Potter, à croire que celle qui se tenait à tes côtés t'avais ôter la capacité à répondre pour ta personne, seulement capable de formuler quelques mots tout au plus.

Une silhouette attira bientôt le regard du jeune Malefoy, une silhouette qu'il n'avait plus vu depuis ce qui lui semblait être une éternité. Severus Rogue venait de lui faire signe de ne dire mot quand au fait de sa présence derrière Potter et la Weasley. Celui-ci observa la demande de son ancien professeur de potions. Ce dernier prit la parole bien assez tôt pour troubler le semblant de conversation qui avait pu s'installer entre les trois interlocuteurs. Drago esquissa l'ombre d'un sourire aux coins des lèvres à la remarque de Rogue. Un bouclier humain, c'était une idée.

- Monsieur, se contenta-t-il de formuler poliment à l'adresse de l'homme avant de lui serrer la main pour répondre à sa salutation.

Cette soirée allait de surprises en surprises, même si elles restaient encore somme toute assez modérées. C'était sans doute pas plus mal, Drago n'était pas vraiment là avec le moindre objectif autre que celui de sortir un peu prendre l'air. Pour l'heure, voir tous ces visages familiers avaient quelque chose d'à la fois oppressant et réconfortant. Il avait l'avantage de ne plus éprouver la moindre animosité à l'égard de Potter, encore moins depuis qu'ils avaient pris le temps de converser à propos de sujets plus ou moins grave. Mais les mois étaient passés depuis et le jeune Malefoy n'avait pu contribuer à l'enquête de l'auror comme il l'aurait souhaité. Ainsi étaient les choses.

- Il le semblait comprendre que vous exerciez à nouveau à Poudlard, dit Drago, les murs du château seraient-ils devenus trop étouffants pour ce soir ?

Simple façon de poursuivre la conversation avant de ne voir l'homme s'évanouir dans la nature. Il n'avait eu l'occasion de lui parler depuis un temps qui lui semblait lointain, et pour cause. Il avait l'espoir un peu égoïste de le retenir quelques secondes de plus, pour se soutirer à la gaucherie et l'animosité des Weasley en présence, car il n'avait aucune raison assassine de haïr celle de Potter.
D.1-500 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hjalmar Lazarev

Admin

Messages : 507
Date d'inscription : 08/01/2018
Lieu de résidence : Le monde

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Ven 11 Jan - 9:11

Le pas était volontairement léger, flânant à sa guise entre les convives ici présent. Si s'était écarté du buffet pour s'en aller à l'aventure d'une rencontre impromptu, quand bien même il n'était pas certain de croiser âme qui vaille. Le regard pétillant de l'irlandais continuait sa balade, observateur affamé de nouveauté pour sa rétine âgée. Avec élégance, il s'était arrêté pour faire face à un pilier de l'édifice religion qui avait connu les affres du temps. Vieille canaille élimée, façonnée de la main des hommes mais achevé par la nature elle-même. La pierre était bien plus durable que la chair, il fallait le reconnaître.

- Regardez moi qui voilà... L'homme qui laisse des portoloins dans les bars , avait dit une voix féminine dans son dos.

Lentement, Allistair se retourna pour voir à qui l'on parlait. Force était de constater, en découvrant le visage de son interlocutrice, qu'il s'agissait de lui. Il esquissa un sourire ravis de revoir celle qu'il avait rencontré quelques mois plus tôt à Pré-au-Lard.

- Miss Dreier ! Quelle surprise, répondit-il avec politesse alors même qu'il n'y avait pas tant de surprise sur les traits de son visage. Et quel plaisir surtout.

Jusqu'à ce qu'il réalise la fin de la phrase qu'elle avait prononcé. Avait-elle fait mention d'un… Portoloin ? L'homme arqua un sourcil, circonspect. Allons donc, de quoi pouvait-elle bien parler ? Il se souvenait encore de leur conversation autour d'une tasse de thé et d'un verre d'Irish Coffee. Souvenir délicieux cela dit en passant.

- Pardonnez moi, ai-je bien entendu ? Un portoloin ? Poursuivit-il tout en gardant un air affligé. Comment ? L’œuf de Fabergé ?

Il porta une main à ses lèvres, arborant une mine bien pensive, sourcils légèrement froncés. Après quoi il retira son chapeau haut de forme pour marqué son embarra à l'égard de son interlocutrice. L’œil malicieux qui était le sien avait perdu un peu de brillance.

- Vous m'en voyez navré, Miss Dreier. Je ne le savais pas, dit-il en opinant du chef. Il ne vous est rien arrivé de grave j'espère ? Je m'en voudrais si tel était le cas !

La mine inquiète, Allistair observait la sorcière avec attention comme pour s'assurer qu'elle ne portait pas la marque d'un quelconque affrontement qui aurait pu lui coûter quelques cicatrices. A première vue, elle avait l'air de se porter bien, c'était un soulagement.

- Permettez que je me fasse pardonner pour cet affront, puis-je au moins vous offrir un verre ? Je vous le promet, celui-ci ne sera nullement un portoloin cette fois-ci, s'il le faut je m'en assurerait personnellement !

Le dandy irlandais l'invitait déjà à prendre la direction du buffet qu'il avait quitté il y a encore peu. Il était peiné d'apprendre que sa nouvelle connaissance avait fait les frais d'un peu de magie avec l'objet qu'il lui avait offert. Saurait-il seulement se racheter auprès d'elle après cette histoire ? Rien n'était moins sûr, sans doute lui en tenait-elle encore rigueur, qu'elle avait quelque griefs, à lui soumettre à cause de lui.
H.2-500 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ

personnage non-joueur

Messages : 24
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   Sam 12 Jan - 10:06
La fête des morts

Un murmure lointain n'éveilla pas l'attention des convives. La plupart allaient à des conversations de courtoisie et d'autres plus personnelles. Il y avait eu fort à parier que certains se connaissent en dehors de cet événement, mais le jeu n'en valait pas la chandelle, c'était une évidence. Alors personne ne s'inquiétait de ce qui pouvait se passer ce soir, bien trop absorbé par la pertinence de leur propre vie, aussi futile soit-elle.

L'ambiance venait de prendre une teinte toute autre sans que cela paraisse immédiatement. Certains invités revenaient des jardins l'air courroucé, d'autres encore semblaient gênés comme après avoir assisté à un mauvais spectacle. La rumeur enflait sans que quiconque ne sache véritablement ce qui était entrain de se passer. Un cri s'éleva soudain non loin de l'édifice religieux en ruine. Le silence se fit entendre tandis que les convives tournaient leur attention en direction des jardins du monastère. Deux silhouettes sortirent du labyrinthe : l'une d'elle titubait, accrochée avec difficulté à la personne qui la soutenait.

- De l'aide ! S'il vous plaît de l'aide ! criait l'invité avec la personne sous le bras.

Bientôt, elles arrivèrent à hauteur des autres convives non loin des ruines de la nef centrale. À la lueur des éclairages, on pouvait distinguer un homme en piteux état vêtu d'un uniforme de cavalerie de l'armée victorienne. Le soldat semblait blessé et respirait avec beaucoup de difficulté, il finit par s'effondrer sur le sol, tentant d'articuler quelques mots. Le sang coulait sur sa veste qui avait dû être autrefois élégante.

- Je… J-je dois parler au… au ministre McPhail.

Il n'y a pas d'ordre de réponse, mais vous n'avez que 2 semaines pour poster avant la prochaine intervention. D'ici là vous pouvez répondre autant de fois que vous le voulez. S'il vous plaît, priorisez les réponses courtes, entre 300 et 500 mots, pour faciliter la lecture pour tous.

Amusez-vous bien !

- fiche codée par anouk -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La fête des morts » intrigue 1 - Monastère   
Revenir en haut Aller en bas
 
La fête des morts » intrigue 1 - Monastère
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» guerrier des morts
» L'armée des morts
» Les morts suspectes
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Londres :: Londres moldu-
Sauter vers: