AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand l'éveil semble impossible ft. Harry Potter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

joueuse

Messages : 21
Date d'inscription : 13/12/2018
Lieu de résidence : Godric's Hollow

MessageSujet: Quand l'éveil semble impossible ft. Harry Potter  Mer 19 Déc - 6:12

Je me réveillais le corps endolori et dès que je fermais les yeux je voyais cette lumière verte presque aveuglante. Lorsque cette sensation étrange passa je regardais autour de moi. J'étais au sol dans une pièce que je ne reconnaissait pas. Les meubles étaient différents, anguleux, étranges. Je me levais et failli m'évanouir en regardant mon reflet dans le miroir, un miroir plein pied. Nous n'en avons jamais eu, je ne savais pas où j'étais. J'ai d'abord pensé à une mauvaise blague de mon frère ainé qui m'aurait fait transplaner pendant mon sommeil à des lieues de chez nous. Je sortais de cette pièce étrange qui n'était pas ma chambre, et me retrouvais dans une maison ressemblant vaguement à ce que fut la notre. Je vis des images très réalistes dans des cadres, une famille, pas la mienne. Je n'étais définitivement pas chez moi. Tout semblait différent ils étaient vêtus de manière étrange, peut être étais-je dans un autre pays. Afin de ne pas passer pour une guignol je cherchais un placard ou une commode, afin de trouver de quoi passer inaperçu le temps de rentrer chez moi. Je pris une jupe qui me paraissait indécente tant elle était courte, et une sorte de châle fermé qui avait l'air fait en laine.

Je sortais de la demeure et semblait avoir été projeté dans une réalité parallèle. C'était bel et bien Godric's Hollow, et bien l'emplacement de ma maison, mais tout avait changé. Je sentais l'angoisse monter en moi, quelque chose n'allait pas, mais pas du tout ! Je courrais alors vers le seul endroit où je trouverais des réponses, le cimetière. Je découvris alors avec effroi que mes craintes étaient avérés, mon père et ma mère étaient enterrés là, mon frère également, mais aucune trace de moi, comme si je n'avais jamais existé. Dans quel cauchemars avais-je atterri. Je vis une femme au loin et allait lui demander "Excusez moi madame, mais... Cela va vous sembler étrange, euh... En quelle année sommes nous ?" La femme ne sembla qu'a moitié surprise avant de me dire qu'elle m'emmènerais quelque part où je pourrais trouver des réponses. C'était pas grand chose mais mieux que rien. A ce niveau j'étais prête à accepter toute l'aide que l'on pouvait m'apporter.

Je mis pour la première fois de ma vie les pieds à Londres. C'était un endroit bruyant et effrayant, beaucoup de gens parcouraient les rues, des rues solides sans pierre ni terre, des bâtiments très hauts en vitre tout était perturbant, et nous entrions dans une espèce de boite en vitre et en métal rouge, qui nous transporta au ministère de la Magie. Je n'avais aucune idée de ce que cela pouvait bien vouloir dire. Est ce qu'elle parlait du conseil ? Peut être que certains connaissaient ma mère. Quoi qu'il en soit je continuais de la suivre ne sachant absolument pas ce que j'allais trouver. De plus je n'arrêtais pas de tirer sur cette petite jupe dans laquelle je me sentais nue. J'étais on ne peut plus mal à l'aise lorsqu'on me dit que des Aurors allaient venir me parler. J'attendais donc patiemment dans une salle à cet effet. Regardant ce qui semblait être le monde "actuel". La femme n'avait pas répondu a ma question, mais je sentais que je n'étais plus à la même époque. Je sentais parfois mes membres s'engourdir puis revenir à la normale, mes mains quant à elles étaient extrêmement froides. Je vis pour la première fois de ma vie un homme de couleur entrer dans la pièce, il s'assied à coté de moi me faisant un signe de la tête. J'en fis de même avant de me remettre à guetter la porte. Le temps semblait passer lentement.

On m'appela et je me levais afin de rejoindre mon interlocuteur. Un jeune homme un peu débraillé, qui devait avoir la trentaine. Il m'emmena dans un bureau, afin de me poser des questions. Et moi mes questions, quand allait-on y répondre ? Lorsque je me présentais le sorcier eut l'air incrédule, et fit appeler un de ses collègues. Une fois mon identité "confirmée" ils m'apprirent que nous étions en l'an 2000, que jusqu'ici j'étais portée disparue, présumée morte. Et qu'il allait falloir voir avec le Directeur actuel de Poudlard pour me réintégrer. Je demandais alors si j'avais de la famille encore en vie, des descendants ou qui que ce soit à qui me référer, ils me dirent qu'ils allaient les contacter. Les Potter... Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre ni même comment j'étais morte, et encore moins revenue à la vie. Autant vous le dire j'étais perdue, seule, et sous le choc.

Un Auror me fut assigné afin de me guider dans ce nouveau monde, je gagnais des vêtements, des manuels, et de quoi assurer mon année à Poudlard. Par chance l'Auror en question était mon arrière arrière arrière petit neveu Harry Potter, je ne le connaissait pas pour un sou, mais cela me rassurait tout de même. Nous avions le même sang, ainsi me paraissait-il moins étranger, qu'un simple inconnu. Il devrait m'enseigner les manières d'aujourd'hui, et les coutumes. Car je ne sais rien du monde actuel, ni des moldu et de leurs "technologies". On allait avoir énormément de choses à se dire, et pour être honnête j'appréhendais beaucoup cette rencontre. En revanche j'étais déterminée à découvrir ce qui m'était arrivée, ma mort, ma résurrection, j'en connaitrais les causes. J'attendais donc a nouveau patiemment dans la salle d'attente qu'Harry vienne me chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

joueur

Messages : 183
Date de naissance : 31/07/1980
Date d'inscription : 19/04/2018
Lieu de résidence : Londre à l'ancienne maison des Black

MessageSujet: Re: Quand l'éveil semble impossible ft. Harry Potter  Lun 31 Déc - 12:02

Noël approche, on peut juger encore avoir le temps, mais dans ces conditions la le temps décide de passer bien plus vite que ce que l'on prévoie. Il y avait cette soirée en novembre... Puis ces retours à la vie qui ne cesse de continuer. Plus le nombre de revenants augmente et plus Harry angoisse. Cette attaque au pont Millénium ne parvient pas à s'effacer. Les dires de ce Vali, les coups de cet homme aux cicatrises. Combien de personne encore pourrait devenir un danger potentiel comme celui que j'ai vu ? Il en est certain, et ça le pousse à plus travailler encore pour se préparer oubliant carrément les fêtes qui approchent. Mais pourra t-il tout assumer tout seul ? Il a toujours Ron et Hermione ! Voir même Ginny qui lui a montrer qu'elle était là pour lui lorsqu'il était à l’hôpital. Il faudra donc que le jeune auror envisage sérieusement d'arrêter de toujours vouloir tout faire tout seul et demander de l'aide à son entourage. Il l'a bien fait auparavant quand la situation le dépassait, et sous les conseils d'Hermione, il avait accepté de l'aide. Il va maintenant falloir procéder de la même manière, c'est la seule solution qu'il voit pour s'en sortir. 

Alors que la journée se déroule comme à son habitude. Rescencer les revenants, enquêter sur leur vie, archiver des dossiers... Un collègue vient voir Harry, on avait besoin de lui, un membre de sa famille venait de revenir à la vie, il s'agissait d'une Potter. Le jeune homme fronce les sourcils perturbé, quel autre membre de la famille du nom de Potter pouvait bien revenir à la vie? Il se crispe se demandant s'il ne s'agissait pas une fois de plus d'un piège comme la dernière fois qu'on a fait appel à lui pour une urgence. Sur ses gardes, il congédie son collègue et réfléchis un moment à son bureau avant tout pour se calmer. Ne voulant pas faire attendre celle qui a été déclaré comme son arrière arrière grande tante, il quitte enfin le bureau et va la rejoindre dans les couloirs où elle attend patiemment. De surprise en surprise, Harry se fige un petit instant quand il la voit. Ses parents ont son âge et voilà que maintenant, il a une grande tant bien plus jeune que lui ! Ces histoires de résurrection ont de quoi faire perdre la tête... Il s'approche d'elle après s'être ressaisie et lui tend la main pour la saluer.

« Harry Potter votre... Disons petit petit neveu, si j'ai bien compris. »

Harry n'est pas parvenu à cacher sa surprise et perturbation de cette rencontre. Il ne s'est jamais réellement renseigner sur ses ancêtre et ce n'est qu'aujourd'hui qu'il le regrette. Il saurait pas mal de chose sur elle sans la mettre dans l’embarras de lui demander ce qu'il lui est arrivée. Tant pis pour lui, il fera des recherches à partir de maintenant. Il invite la jeune femme à le suivre une fois les présentations faites et l'emmène à son bureau. Une fois à l'intérieur, il lui montre un fauteuil où s’asseoir pour se diriger derrière son bureau. Un peu perturbé, mais essayant d'être le plus à l'aise possible pour ne pas la contrarier, il lui propose de quoi boire pour détendre l'atmosphère.

« Tu veux boire quelque chose ? Café ? Thé ? »

Il fouille pour voir ce qu'il a d'autre.

« Jus de citrouille ou simplement de l'eau ? »

Une fois les verres ou tasse rempli en fonction du choix de sa... Grande tante ? Oh bon sang, c'est vraiment perturbant. Il s'assoit en face d'elle sans vraiment la quitter des yeux les lèvres pincées et fini par demander.

« Bon... Pour tout t'avouer, expliquer la technologie d'aujourd'hui est plus simple en le découvrant. Mais dans le monde des sorciers ça ne devrait pas être trop difficile... C'est surtout au monde des moldus. De ce que tu as pu voir jusqu'à présent on sans doute du... T'intriguer, je peux répondre à toutes tes questions. »

En même temps Harry réfléchis au lieu où elle pourra bien loger en dehors de Poudlard. Elle n'a pas fini sa scolarité, une chance, Harry adorait Poudlard. Mais au plus grand regret de certains on ne peu pas y vivre toute l'année. L'idée de l'héberger lui vient à l'esprit, mais ça ne serait pas bon pour elle vu son absentéisme du à son travail, puis il a déjà Ted... Pourquoi pas ses parents... Il faudra qu'il leur demande, il se voit mal leur imposer quoi que se soit ça reste avant tout ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand l'éveil semble impossible ft. Harry Potter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Harry Potter ( l'Elu )
» Cours 2 : Avifors.
» [Présentation] Chargée de communauté LEGO Harry Potter [Validée]
» Documentaire : A la découverte du vrai monde Harry Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Londres :: Le ministère de la magie-
Sauter vers: