AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}

Aller en bas 
AuteurMessage
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeJeu 27 Déc - 12:37
Voilà quelques jours que Ginny était toute seule chez elle. Harry était encore en mission et la jeune femme n’avait pas envie de rester enfermer au Square Grimmaud toute seule. La maison ne lui plaisait pas. La rouquine avait donc investi son appartement qu’elle avait à disposition lorsqu’elle était sur Londres. C’était le club des Harpies qui le lui avait prêter et Ginny avait toujours pensé qu’elle ne s’en servirait que très peu. Finalement, entre Harry qui n’était jamais chez lui et elle qui n’était pas là aussi, elle n’avait pas eu l’occasion de dire à son club qu’elle renonçait à son appartement.

C’était une journée comme les autres. Ginny n’avait pas d’entrainement aujourd’hui et elle ne pouvait pas voir Harry parce que ce dernier était en mission encore une fois. La jeune femme soupira tout en regarda par la fenêtre. Elle devait sortir de la ville si elle voulait se changer les idées. Pourquoi ne pas aller chez ses parents ? Ce serait sans doute l’ocassion de voir Ron s’il était dans les parages ou alors juste voir ses parents. C’était décidé, la jeune femme s’habilla rapidement, sortit de son appartement et trouver un endroit pour transplaner sans que personne ne la voit. Elle arriva sur le petit chemin menant au Terrier. Un grand sourire traversa ses lèvres. Elle était chez elle. Elle traversa la cours et frappa à la porte avant d’entrer.

«Bonjour maman»

La jeune femme embrassa sa mère sur la joue et discuta pendant quelques minutes avec elle. Molly prenait de ses nouvelles et lui parla alors du fait que Ron ne sortait plus de sa chambre que pour manger depuis quelques jours. Ginny fronça les sourcils. C’était bizarre. La jeune femme fini sa tasse de thé avant de dire à sa mère qu’elle allait parler. Ginny monta dans les étages et arriva en face de la chambre de son frère. Elle prit une grande inspiration et frappa à la porte.

«Ron, c’est moi Ginny, laisse moi entrer stp. Maman m’a dit que tu ne sortais pas beaucoup de ta chambre...»

Ginny n’avait pas trop l’habitude de discuter avec son frère, mais elle voulait qu’il soit bien pour son mariage. Il était temps qu’elle joue son rôle de petite soeur ! La porte ne s’ouvrait toujours pas, alors la rouquine décida de frapper un peu plus fort.

«Ron ! Ouvre moi !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeVen 28 Déc - 23:27



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


Hermione est au bureau, et moi j’avais congé aujourd’hui. Et ça s’était avéré négatif pour moi. Très négatif. À force de me retrouver tout seul, une angoisse était née en moi, juste comme ça, sortant du beau milieu de nulle part dans ma petite tête. En général, c’était déjà difficile d’être moi. Entre être le meilleur ami de l’élu, et le petit ami de la fille intelligente du trio d’or… Je n’avais pas grand-chose pour moi. Non, moi j’étais l’idiot qui était sorti avec Lavande… Rien que d’y penser, j’en ai des frissons de dégout…

Alors déjà que c’est difficile d’être dans ma tête, et que la logique aurait voulu, comme dans toutes les histoires, que la fille brillante finisse avec le héros, ben moi je suis là à me torturer en me disant que je ne suis pas assez bien. Enfin, c’est ridicule. Elle m’a dit oui après tout. Et le jour de ma demande, j’étais tellement nerveux que j’avais oublié la bague à la maison, et elle m’a quand même dit oui. Forcément, elle doit m’aimer un peu. Elle m’a présenté à toute sa grande famille de riches bourgeois. Je ne suis clairement pas du même standard et pourtant, elle a dit oui, alors pourquoi est-ce que mon cerveau tourne autant ?

Toc toc toc. On frappe à la porte. Je tourne la tête rapidement vers cette dernière en figeant. La voix de Ginny résonne dans le couloir. Ma petite sœur est à la maison ! Un léger sourire se dessine sur mon visage, mais je l’efface aussitôt. Elle est en appartement elle. La plus jeune de la famille vit dans un appartement, et moi, l’idiot, je vis encore dans le nid familial, avec ma fiancée. Non mais de quoi j’ai l’air ?!

La voix de Ginny retentit à nouveau et me sort de ma torpeur. Je me dirige vers la porte et l’ouvre rapidement, l’air embarrassé. « C’est faux… Je sors à tous les jours… Pour manger et aller au boulot… » Oui bon, c’était pas beaucoup. Je ne vis pas normalement dans ma chambre. J’y passe normalement peu de temps en réalité. Mais ces angoisses me revenaient tellement souvent que je préférais ne pas sortir de ma chambre. Des plans pour que ma mère me traite d’idiot. Et… En fait je sais pas pourquoi j’en ai pas discuté avec mon père. On dirait que je suis pas vraiment à l’aise. Et impossible d’en parler à Hermione. Elle a déjà beaucoup à faire au boulot, et la relation d’Harry et Ginny l’inquiète déjà beaucoup, alors inutile que je l’embête avec mes propres angoisses personnelles.

Je laisse la place à Ginny pour entrer et referme la porte derrière elle. « Je savais pas que tu devais venir aujourd’hui. Il s’est passé un truc ? » Non, je ne compte pas lui sauter à la gorge avec mes angoisses déjà. Mine de rien, c’est moi son grand frère. Et je sais que sa relation est difficile avec Harry depuis un moment. Hermione et moi on y travaille, mais c’est difficile sachant que quelqu’un a essayé de tuer Harry, surtout que la personne qui l’a mené dans ce piège était un Auror. Si on ne peut même plus faire confiance à nos alliés… Enfin, je reste son grand frère et je m’inquiète malgré moi pour elle. Et malgré ce qui arrive dans notre monde, si Harry ne fait pas plus attention à Ginny, je vais lui en faire baver moi, meilleur ami ou pas.




- fiche codée par anouk -


N.1 - 500 mots - 48h


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeSam 29 Déc - 20:42
Ginny était devant la porte de la chambre de son frère. Elle n’y était pas venue depuis longtemps maintenant. Elle avait l’impression d’être en territoire défendu. Pourtant, Ron finit par lui ouvrir et lui répondre qu’il sortait tous les jours de sa chambre pour manger et aller au boulot. La rouquine croisa les bras sur ses hanches et lui dit :

«Autant dire que tu passes quand même pas mal de temps dans ta chambre ! Qu’est-ce qui se passe ?»

La jeune femme entra dans la chambre de son frère lorsque celui-ci la laisser entrer. La pièce n’avait pas changé depuis qu’elle était venue. Bien sûr, son frère vivait toujours chez leurs parents, mais c’était peut-être mieux comme ça. Leurs parents pouvaient se débrouiller tous seuls, mais Ginny était toujours rassurée de savoir que l’un de ses frères étaient toujours à la maison. Si elle avait pu, elle serait restée aussi, mais avec son métier, ce n’était pas possible. Ron referma la porte derrière elle et lui dit qu’il ne savait pas qu’elle devait venir et lui demanda s’il ne s’était pas passé quelque chose. Ginny se tourna vers lui et lui répondit :

«Non, il ne s’est rien passé, j’en ai juste marre de rester toute seule chez moi, alors j’ai décidé de venir voir maman, mais elle m’a dit que tu n’allais pas super bien alors je suis venue te voir parce que c’est ce qu’une petite sœur doit faire !»

Elle se dirigea vers le lit et se laissa tomber dessus. Bien sûr, elle avait envie d’être là pour son grand frère, mais elle allait sans doute devoir parler de ce qui se passait avec Harry en contrepartie… Bon, ce n’était pas la mer à boire non plus. Ginny tapota sur le lit de son frère pour l’inciter à venir s’asseoir.

«Dis-moi tout Ron, qu’est-ce qui t’arrives ? Le mariage te stresse toi aussi ?»

Elle savait que ce mariage stressait beaucoup Hermione et si c’était aussi le cas de Ron ? Il n’avait pas totalement confiance en lui, même après ses aventures avec Harry et Hermione. Il se sentait toujours inférieur aux deux autres. Ginny se doutait que ce n’était pas facile, mais elle allait sans doute devoir lui parler et le faire réagir sinon son mariage allait être un désastre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeMer 2 Jan - 23:27



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


Ginny voit clair dans mon petit jeu. Je sors pour travailler ou manger. Évidemment que je passe le plus clair de mon temps dans ma chambre. J’espère simplement qu’Hermione n’a rien remarqué. La dernière chose que je veux, c’est qu’elle croit que je cherche à prendre mes distances d’elle. Non, ce n’est pas ce que je veux qu’elle croie du tout. Ce serait bête. Bien au contraire, je me sens mieux tout de suite quand elle entre dans la chambre et me fait un bisou. Ça m’apaise. Elle me demande ce qui m’arrive et je la laisse entrer, regardant à l’extérieur comme si j’avais peur d’être espionner. Pourtant, elle et moi on sait bien que la seule personne qui puisse espionner dans cette famille, c’est George, et ne vit plus ici depuis un bout de temps déjà, l’appartement au-dessus de la boutique de farces lui servant. Je referme donc la porte et m’avance vers elle qui s’est laissée tombée sur mon lit.

Cette scène avait quelque chose de familier, mais nostalgique. Avant, Ginny m’embêtait à venir ici pour squatter ma chambre quand je n’en avais pas envie. Maintenant, tout de suite, la savoir là, ça m’aide. Ça me fait du bien. J’ai quelqu’un sur qui m’appuyer. Je pensais avoir bien esquivé sa question avant qu’elle ne s’asseye en lui en posant une autre. Elle m’affirma que tout allait bien mais, au fond, je savais que c’était faux. Ce n’était pas la joie entre elle et Harry, et si on avait pensé que ça s’améliorait à un moment, depuis qu’il a été attaqué sur le Millénium, on est revenu à la case départ.

Je pense en fait que je vais devoir jouer le grand frère et aller botter le derrière d’Harry. Le souci, c’est que je n’en ai pas envie. Ça reste tout de même mon meilleur ami. Quelle idée de laisser mon meilleur ami et ma sœur tomber amoureux aussi ! Enfin, je ne devrais pas dire ça non plus. Leur couple est génial. Et l’idée de savoir Harry dans la famille, ça me fait tout de même plaisir. Je le considère comme un frère depuis longtemps, après tout. Bref, Ginny m’affirme qu’elle est venue en bonne petite sœur qu’elle est quand elle a su par maman que j’avais un souci. Un sourire s’affiche sur mon visage. Mais c’est qu’elle est mignonne ma petite sœur. Je m’assois donc à côté d’elle et lui ébouriffe légèrement les cheveux, en bon grand frère que je suis. « T’es mignonne Ginny. Merci, j’apprécie. » Je sais qu’elle déteste quand je fais ça, mais je n’y peux rien. Sa réaction m’amuse à chaque fois.

Elle me repose sa question et j’aurais pu lui répondre simplement, mais sa façon de formuler la question me met en état d’alerte. « Comment ça, moi aussi ?! Hermione t’a dit quelque chose ?! Elle veut changer d’idée tu crois ?! » Non ! Voyons, elle ne ferait pas une chose pareille ! Voyez où j’en étais ! Je me fais paniquer pour rien. Je sais que je panique sans raison. Hermione m’aime et veut m’épouser, n’est-ce pas ?

Je parviens à retrouver mon calme. « Je sais pas ce qui me prend en fait. Je veux épouser Hermione, de tout mon cœur. Et j’ai hâte de le faire ! Mais… J’en sais rien. Tu crois que j’ai choisi le bon moment ? Je veux dire, oui, je veux l’épouser le plus vite possible, parce que je l’aime et qu’au vu de tout ce qui se passe, si quelque chose doit arriver, je veux au moins pouvoir dire que je l’aurais épousé. Je l’aime de tout mon cœur et je veux vivre ma vie près d’elle… J’ai juste peur que ce soit précipité je pense. Ou qu’elle fasse un pas en arrière. Enfin, je lui en voudrais pas non plus. On a que 21 ans. »

Je soupire. Plus je parle, plus je me trouve stupide. Je passe mes mains dans mes cheveux, me décoiffant, pas que j’aie été bien peigné avant de toute façon. « Je panique pour rien tu crois ? Papa dit que c’est normal. Mais… Je sais pas. On dirait que c’est l’excuse facile que les vieux disent à leurs enfants. »




- fiche codée par anouk -


N.2 - 500 mots


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeVen 4 Jan - 12:06
Ginny savait que son frère était en monde stress pour le mariage parce que s’il restait dans sa chambre, c’était pour une bonne raison. Aussitot que sa mère lui avait dit que son frère ne semblait pas être bien, la jeune femme était montée dans les étages pour voir son frère. Lorsqu’elle était plus jeune, la rouquine voulait toujours venir embêter son frère et maintenant, c’était tout juste s’ils se voyaient une fois par semaine. Alors, Ginny était là, assise sur le lit de son frère, lui disant de déballer son sac. Ce dernier vient la rejoindre et lui ébourifa les cheveux, chose qu’elle détestait.

«Arrêtes, sinon, tu te débrouilles tout seul !»

Puis, lorsque le calme revient dans la pièce, Ginny demande une nouvelle fois à Ron ce qui se passe. Cependant, elle a le malheur de dire qu’il n’est pas le premier à lui parler de soucis avec ce mariage. La jeune femme soupira et répondit à son frère :

«Non non Hermione n’a pas changé d’avis rassure toi ! Elle est autant stressée que toi pour se mariage, ce qui est normal. Vous êtes encore jeunes et vous décidez de vous marier. C’est une étape importante dans votre vie. Arrête de t’inquiéter, Hermione veut toujours t’épouser.»

Ginny lui sourit doucement et laisse Ron retrouvé son calme avant qu’il ne lui explique qu’il voulait épouser Hermione, ce n’était pas le problème. Il se demandait seulement s’il avait choisi le bon moment. Qu’au vu de tout ce qui se passait actuellement, il était sur de sa demande au cas où quelque chose se passerait. Il rajouta qu’il aimait Hermione de tout son coeur et qu’il voulait vivre sa vie près d’elle. Il avait seulement peur d’avoir précipité les choses ou qu’elle fasse un pas en arrière. Il se passa alors les mains dans ses cheveux, comme pour calmer ses idées folles. Il lui demanda alors s’il ne paniquait pas pour rien, que leur père disait que c’était normal de ressentir du stress pour son mariage ajoutant qu’il avait l’impression que c’était l’excuse facile que les vieux disaient à leurs enfants. Ginny éclata de rire sur cette dernière phrase avant de lui dire :

«Je pense surtout que tu te prends la tête pour rien Ron. Enfin, ce n’est pas pour rien parce qu’un mariage ce n’est pas rien. Bien sûr que vous êtes jeunes, mais qu’est-ce qui vous empêches d’être heureux ? Moi je pense que vous avez choisi le bon moment. Et puis, Bill et Fleur ne se sont-ils pas mariés dans la précipitation eux aussi ? Pourtant, ils sont heureux non ? Je pense que tu te mets trop de pression et que tu devrais te détendre un peu...»

Elle lui fit un clin d’oeil et croisa les mains sur ses jambes. Parfois, les gens se prenaient beaucoup trop la tête pour certaines choses. Pourtant, elle-même avait quelques soucis dans sa vie et la voilà qui discute de la vie de son frère et qu’elle lui donne des conseils. Parfois, il est plus facile d’avoir un regard sur la relation des autres que sur soi-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeMer 6 Fév - 21:20



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


Mon sourire au visage, je suis amusé à la réaction de ma sœur quand je lui ébouriffe les cheveux. Je rigole un peu, sachant bien que Ginny ne me laissera pas seul dans mon désespoir de futur mari. Je reprends doucement mon calme et elle me demande finalement ce qui m’arrive, prenant soin de préciser que le mariage stresse quelqu’un d’autre aussi. C’est évident qu’elle parle d’Hermione. Toutes les deux sont inséparables, et donc si Hermione a un souci, ce n’est pas surprenant que ma sœur le sache. Mais si ça concerne mon mariage… Enfin, j’ai soudainement peur, et je ne cache pas cette panique qui m’habite soudainement.

« Comment ça, moi aussi ?! Hermione t’a dit quelque chose ?! Elle veut changer d’idée tu crois ?! » Ce serait vraiment la goutte d’eau. Après tout ce qui s’est passé dans les derniers mois, et la charge de travail qui n’arrête pas d’augmenter, ce serait normal de vouloir reporter. Après tout, on l’a bien fait une fois. On aurait dû se marier cet été, mais ça s’est pas fait. Trop de ceci, trop de cela. Hermione et moi, on a dû donner les rennes à maman et à la mère d’Hermione pour qu’elles organisent le tout à notre place. Si on ne déléguait pas, on aurait jamais eu le temps d’organiser quoi que ce soit et ce mariage n’aurait simplement pas lieux. Enfin, il est clair que si Hermione veut annuler, ou reporter l’échéance sans qu’on précise de date, je vais respecter ça, mais… ce serait tout de même bizarre entre nous après… je crois. Enfin, je ne sais pas. J’aime Hermione de tout mon cœur et je suis prêt à la respecter dans toutes ses décisions.

Mais qu’est-ce que je raconte ? Je suis certain que ma fiancée n’a aucune envie d’annuler ce mariage ! Je dois me reprendre bon sang. Ginny m’aide à me rassurer en me répondant que ma douce n’a pas changé d’avis. Je soupire de soulagement et écoute la suite. Je hoche ensuite la tête et force un sourire sur mon visage, comme si j’avais encore des doutes, alors que non en fait. Je suis juste bête. Mais ça fait apparemment parti de mon charme.

« Tu as raison. Je sais pas ce qui me prend en fait. Je veux épouser Hermione, de tout mon cœur. Et j’ai hâte de le faire ! Mais… J’en sais rien. Tu crois que j’ai choisi le bon moment ? Je veux dire, oui, je veux l’épouser le plus vite possible, parce que je l’aime et qu’au vu de tout ce qui se passe, si quelque chose doit arriver, je veux au moins pouvoir me dire que je l’aurais épousé. Je l’aime de tout mon cœur et je veux vivre ma vie près d’elle… J’ai juste peur que ce soit précipité je pense. Ou qu’elle fasse un pas en arrière. Enfin, je lui en voudrais pas non plus. On a que 21 ans. »

21 ans… C’est jeune quand même. Enfin, y en a qui se marie plus jeune, comme les parents d’Harry par exemple. Mais… Enfin, je ne sais même pas si on est prêt pour ça. Normalement, être mari et femme implique d’autres choses, comme l’achat d’une maison, avoir des enfants, etc… Bon sang… Je ne suis pas prêt à être père. Quand je me regarde, j’ai encore l’impression d’être un enfant, un garçon très peu mature qui a encore besoin de maman et papa. Non, vraiment, je ne suis pas prêt à être un père. Et si Hermione m’annonçait qu’elle voulait un enfant déjà ? Je ne pourrais pas satisfaire cette demande-là.

Bon… en même temps, vu ce qui se passe dans nos vies et celles de nos proches, ce serait bête de mettre un enfant au monde dans le moment. Bref, Ginny reprend la parole, répondant à mes questions. Elle pense que j’ai choisi le bon moment aussi, et sans savoir pourquoi, ça me rassure de savoir ça. C’est peut-être le fait de savoir que j’ai le soutien de ma famille qui me fait un si grand bien. Ginny est toujours d’une bonne oreille. J’aurais pu aller voir Bill aussi remarque. Boff… Il aurait sans doute dit la même chose que Ginny. Je lui souris légèrement, mais mon sourire s’efface quand je baisse les yeux. « Je voudrais bien. » Mais c’est pas facile. « Reste que j’ai toujours la crainte de pas être à la hauteur. C’est une chose d’être un petit ami, mais c’en est une autre d’être un mari. Bill et Fleur se sont mariés dans la précipitation, c’est vrai, mais notre frère assure comme mari, et même comme papa avec Victoire... Tu me vois, moi, père d’un enfant dans 9 mois ? » Je frissonne rien que d’y penser. « Je suis pas prêt à ça. Se marier, s’échanger des vœux, ça va, mais devenir papa, alors que moi-même je me considère encore comme un garçon bien peu mature qui a encore besoin de maman et papa… »

Je soupire. Mon regard reste perdu dans le vide. « Je sais pas pourquoi c’est à toi que j’en parle en fait. C’est à Hermione que je devrais dire ça. » Oui, bien sûr. Je me vois déjà lui crier dessus que je veux pas être papa, alors qu’en fait je me serai seulement mal exprimé à cause de la panique. Me connaissant, je lui aurai à peine dit bonjour en plus. Je suis aussi doué avec les mots qu’un éléphant peut l’être avec une banane.  




- fiche codée par anouk -


N.3 - 975 mots


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeSam 9 Fév - 6:17
Ginny avait rarement vu son frère dans un tel état de panique. D’accord, le mariage c’était quelque chose qui pouvait faire peur, mais ce n’était pas comme si Hermione avait demandé à Ron de lui faire un enfant dans la foulé si ? La jeune femme écouta son frère lui dit qu’elle avait raison, qu’il ne savait pas ce qui lui prenait. Il lui dit qu’il voulait épouser Hermione de tout son coeur, qu’il avait hâte, mais qu’il ne savait pas si c’était le bon moment. Ginny secoua la tête et écouta à peine ce qu’il disait. La jeune femme lui dit alors :

«Ron, c’est toi qui a fait ta demande, dans un sens, est-ce que tu n’étais pas prêt ? Je pense que 21 ans, c’est juste le bon âge je pense. Ne t’inquiète pas, une fois que ce sera fait, tu te diras que c’était la meilleure chose qui puisse vous arriver.»

C’était la suite logique de leur relation. Pour Ginny, elle ne voyait pas Hermione sans Ron et inversement. Elle espérait de tout coeur qu’un jour, Harry puisse penser la même chose, mais pour l’instant, c’était un peu compliqué entre eux. Elle lui dit alors qu’il devrait se détendre un peu. C’était sans doute ce que Ron avait besoin, mais elle connaissait son frère, il ne le ferait pas. Il lui dit alors qu’il avait peur de ne pas être à la hauteur. Il lui dit que Bill et Fleur s’étaient mariés dans la précipitation, mais que leur frère assurait en tant que mari et que papa pour Victoire. Il lui demanda alors si elle le voyait père dans 9 mois.

«Tu sais très bien que ce n’est pas pour ça que Hermione t’épouse, tu le sais très bien. Et puis, même si ça arrive, je suis persuadée que tu seras un bon père. Personne ne sait comment il peut être quand il est parent. Alors arrête de t’en faire. Pour l’instant, pense à ton mariage.»

Il lui dit alors qu’il n’était pas prêt pour être parent. Se marier et echanger des voeux ça lui allait, mais devenir papa, alors qu’il se considérait comme un garçon bien peu mature qui avait encore besoin de maman et papa. Ginny secoua la tête.

«Parce que tu crois que tu serais devenu un Auror si tu étais si immature que tu le penses?»

Il soupira et lui dit alors qu’il ne savait pas pourquoi il lui en parlait à elle et non à Hermione. La jeune femme posa une main sur le bras du jeune homme et lui dit :

«Parce que je suis d’une bonne oreille et que je te donne de bons conseils voyons !»

Elle lui tira la langue et rajouta :

«Non mais sérieusement, il faut que tu lui parles à Hermione. Tu sais, je crois qu’elle préférait savoir que de rester dans l’ignorance. Tu n’as qu’à faire semblant que c’est moi qui est devant toi lorsque tu lui parleras. Il faudrait bien que tu lui parles tu sais. Elle ne mord pas ! Et puis, pour les enfants, je suis sûre qu’elle peut comprendre.»  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeMar 19 Mar - 22:11



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


Non, évidemment, je ne me sens pas de devenir papa. Rien que l’idée me terrorise. Avoir un gamin agrippé à ma jambe, l’entendre crier « papa » à chaque fois qu’un truc lui déplaît et se mettre à pleurer pour un oui et pour un non. Non vraiment, je n’ai pas envie de vivre ça maintenant. Et puis, je suis déjà surprotecteur de ma petite sœur. Ce sera quoi si j’ai une petite fille ? Non vraiment, c’est mieux que je ne sois pas papa pour l’instant. Je me demande encore comment mes parents ont pu avoir autant d’enfants en fait. Je ne dois pas être leur fils pour penser comme ça… Ça y est ! J’ai découvert la triste vérité ! Je suis adopté. Ha ha ha ! Comme je pars loin. Je suis con.

Ginny me dit que ce n’est pas pour la famille qu’Hermione a accepté de m’épouser, et j’ose espérer que ce soit vrai, sinon elle va être déçue. Enfin, je veux bien attendre plus tard, mais là, vu les événements, je n’ai pas envie de mettre un enfant au monde… même si théoriquement, ce serait elle qui le mettrait au monde. Parce que bon, moi, je ne suis pas fichu pour porter un enfant. Visiblement. J’suis un homme moi ! Une créature bien trop faible et trop peu courageuse pour ça. Quoi, vous pensiez que j’allais dire quelque chose de sexiste ? Non mais je me connais tout de même. S’il y a bien quelqu’un de plus courageux qu’Harry et moi, c’est bien Hermione. Vraiment.

Pourtant, Ginny croit que je ferais un bon père. Enfin, je ne suis pas convaincu, mais elle n’a pas tort. Aucun père ne sait comment un bébé fonctionne au début, d’après ce qu’ils disent. L’image de mon père qui panique avec Bill dans les bras me parvient et m’amuse légèrement. Mine de rien, je hoche la tête à l’égard de Ginny. Je dois penser à mon mariage au lieu de m’en faire pour des broutilles.

« Je sais pas pourquoi c’est à toi que j’en parle en fait. C’est à Hermione que je devrais dire ça. » Sa réponse m’amuse. Elle me tire la langue et je fais pareil. Elle n’a pas le droit d’être plus mature que moi. C’est mon droit d’aîné. J’écoute finalement la suite et hoche la tête. « Je n’ai pas de doute qu’elle comprendra. Je sais qu’elle comprendra et qu’elle ne m’en voudra pas. Si ça se trouve, elle sera d’accord avec moi, elle-même. C’est déjà un truc de veiller sur nous avec ce qui se passe, alors un bébé, j’imagine pas. »

Puis l’image de papa et bébé Bill me revient en tête et je me met à rire. « Tu crois que papa était comment quand il a eu Bill ? Je l’imagine paniquer et appeler maman à l’aide en entendant Bill pleurer et en étant pas capable de le calmer. » Bill lui, a eu des tas de petits frères et une petite sœur. Il a eu plus l’habitude avec les gamins. Mais papa, non…

« Mais assez parlé de moi maintenant. À ton tour. Comment ça va ? » Je l’ai vu quand elle est entrée dans la chambre. Un truc cloche dans sa vie et c’est moi son grand frère qui devrait être le bienveillant des deux. Je veux l’aider. C’est déjà difficile entre elle et Harry – et il ne paie rien pour attendre – alors s’il y a autre chose qui cloche, je veux le savoir. Si je peux l’aider comme elle m’a aidé de son côté, je serai content.




- fiche codée par anouk -


N.4


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeMar 2 Avr - 2:46
Pour Ginny, discuter avec Ron, c’est un peu un échappatoire. En fait, elle préfère parler de la vie de Ron et Hermione, plutôt que de sa vie de couple. Disons que la jeune femme se demanda parfois si pour Harry, leur couple est vraiment important... Elle se met une baffe mentalement. Bien sûr qu’il est important leur couple aux yeux du Survivant. C’est seulement qu’il a beaucoup de travail... Pour se changer les idées, la rouquine discuta du mariage de son frère. Si elle était fière de quelque chose, c’est du fait que Ron et Hermione allaient se mariés. Tous les deux étaient fait pour être l’un avec l’autre, c’était une évidence depuis des années. Son frère lui parla de ses sentiments, de ses doutes... Il était rare que le frère et la soeur se parlent ainsi. Ginny était plutot contente qu’ils puissent discuter. Puis Ron lui dit qu’il se demandait pourquoi il discutait avec sa soeur alors qu’il devait dire tout cela à Hermione. Ginny approuva en lui disant qu’elle était une bonne oreille et qu’elle donnait de bons conseils avant de lui dire plus sérieusement qu’il pouvait en parler avec Hermione, elle serait le comprendre. Elle était sans doute dans la même situation. Ils parlèrent de bébé, mais Ron avait raison. Avec les menaces qui les entouraient, avoir un bébé maintenant, c’était un peu compliqué. Son frère lui demanda alors comment leur père avait été avec Bill. Il est vrai que Ginny avait du mal à l’imaginer timide, ne sachant pas quoi faire avec un bébé, paniquant au moindre pleurs de Bill, appelant leur mère. Ginny rigola doucement.

«On ne nait pas parent, je pense qu’on le devient. Certaines personnes sont plus douées que d’autres sans doute, mais tout le monde peut être un bon parent. Même toi.»

Elle lui sourit doucement. Oui, elle avait la certitude que tout le monde pouvait devenir de bons parents. Il fallait juste se donner les moyens. Peut-être que ce serait plus dur pour certaines personnes... Puis Ron changea de sujet. Le moment qu’elle redoutait un peu apparu. Il lui demanda alors si ça allait. Ginny le regarda un instant avant de détourner le regard. Il avait été honnête avec elle, elle devait l’être avec lui aussi. Elle prit une grande inspiration et joua nerveusement avec ses doigts.

«Tu sais que c’est un peu... compliqué avec Harry ces derniers temps. Bon, ça je peux gérer, ce n’est pas le soucis. Le seul soucis que j’ai actuellement, c’est que... c’est que je vole très mal et qu’on commence à me mettre de coté pour les entrainements et les matchs. Je pense que d’ici quelques semaines, je risque d’être mise de coté pour de bon.»

La jeune femme était honteuse parce qu’elle se laissait guider par ses émotions et non sa raison. Elle qui adorait le Quidditch était en train de perdre sa place dans la meilleure équipe féminine. Oh, elle pourrait trouver autre chose bien sûr, mais elle n’était pas certaine que c’est ce qu’elle voulait. Entre ses entrainements, ses matchs et le boulot d’Harry, ils ne se croisaient que rarement. L’ancienne Gryffondor savait que son frère la regardait, elle sentait son regard sur elle.

«Je sais que je ne peux m’en prendre qu’à moi.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeVen 31 Mai - 10:52



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


Un mariage, c’est pas rien. Je sais déjà pas y faire et j’ai déjà peu de temps pour m’occuper de la préparation. Moi tout ce que je connais des mariages, c’est ce que je vois en regardant mes parents, et la petite fête qu’on fait le jour-même, comme au mariage de Bill et Fleur – fête qui a tourné à la catastrophe d’ailleurs. Alors non, j’y connais pas grand-chose dans la préparation, et je suis encore moins familier avec les responsabilités que ça implique. Est-ce qu’Hermione prendra mon nom? Hermione Weasley, c’est pas un peu bizarre ? Je sais pas en fait. Je sais rien. Je suis un ignorant quand ça concerne le mariage. Et vu que ça concerne le mien en particulier, on dirait que je suis encore plus bête que la normale. C’est normal de pas avoir d’opinion quand on discute de la couleur des nappes ? ou encore à quoi sera le gâteau et quelle couleur sera le crémage ? ou ou même la couleur thème du mariage au complet ? Non, parce que vraiment, je m’en fous ! Honnêtement, on pourrait avoir seulement un célébrant, échanger nos vœux et finir ça là, ça me dérangerait pas plus que ça. Mais je pense que la petite fête après notre mariage sera la bienvenue pour tout le monde. On a tous besoin de se détendre un peu je crois. Rien qu’à penser à Harry et George. Ces deux-là vont me rendre dingue. Autant faire la fête pour les détendre un peu. Non ?

Ginny aussi a besoin de détente. Et moi aussi, je crois. Non en fait, j’en suis sûr. Une petite fête serait la bienvenue en ces temps sombres. Je me perds dans ma tête quand Ginny me ramène à l’ordre. Ma petite sœur me dit que même moi j’arriverai à être père. En même temps, j’ai toujours eu un bon exemple. Ma mère peut être vraiment agaçante quand elle s’y met, mais en dehors de ça, maman et papa ont toujours été de bons parents. Je m’en sortirai donc sans doute pas trop mal. En même temps, avec Hermione à mes côtés, je me sens assez puissant pour faire absolument tout. Parce que sans elle, je ne suis que Ron. Avec elle, je suis tellement plus. J’ai envie d’être plus grand, plus fort, plus… tout. Elle me fait me sentir bien plus que ce que je suis en réalité. À ses côtés, j’ai déjà fait de grandes choses du temps de Poudlard. Marié à elle, je ne peux en faire que plus, non ?

Bref, j’en ai assez de parler de moi et du coup, je renvoie la question à Ginny. Je sais que c’est pas la grande forme dernièrement. Et c’est à son tour de parler à son grand frère un peu bête. Je l’écoute donc attentivement. Elle me parle d’Harry. En effet, je savais que c’était compliqué. Et je sais pas quoi faire pour les aider. Que ce soit pour elle ou pour lui. Hermione et moi on se sent complètement impuissant face à leur situation. En même temps, il n’y a pas grand-chose qu’on puisse y faire. On a pas le droit de s’immiscer dans leur relation et réparer les choses pour eux. Juste… Harry n’a pas intérêt à lui briser le cœur. Sinon… Je sais pas. Je lui brise le nez ? Non sérieusement, c’est compliqué quand ta sœur et ton meilleur ami sont en couple !

Mais j’ignorais que ça allait aussi mal avec les Harpies. Mais si elles excluent ma sœur comme ça, elles sont vraiment des harpies… Hahaha… non, mauvaise blague. Je continue de l’écouter, et je suis désolé pour elle. Pourtant, j’ai l’impression que si elle vole mal, c’est que sa tête doit être ailleurs. Son balai ne peut pas vraiment l’écouter attentivement si elle-même a la tête ailleurs. Je ne suis pas aussi doué qu’elle sur un balai – et c’Est dire parce que je suis pas mal non plus -, mais ça doit avoir un lien, forcément. « Tu sais Ginny, si tu as du mal à voler, c’est sans doute parce que tu as la tête ailleurs. Tes difficultés avec Harry doivent sans doute te suivre sur le terrain de Quidditch, non ? » Je lui souris légèrement, faisant une moue en même temps en essayant d’être un gentil grand-frère, même si je dois avoir l’air ridicule. « En même temps, si les harpies t’excluent de l’équipe à cause de ça, elles n’en valent peut-être pas la peine. Elles ne valent peut-être pas mieux que leur nom. À cause d’une blessure, j’aurais peut-être comprit, mais là… » Elles seraient stupides de se passer de Ginny sachant qu’elle est aussi douée. « Vois ce congé comme une occasion de te remettre sur pied ? Si tu veux, on t’entraînera George et moi. Je suis persuadé que ça lui fera plaisir aussi. Toi et moi on sait combien il a besoin de se changer les idées lui aussi. Si tu es d’accord, je lui proposerai demain, je vais l’aider à la boutique. » Oh, je pourrais lui proposer de m’accompagner d’ailleurs. Les Weasley en force dans la boutique de farces, ça peut seulement être marrant.  




- fiche codée par anouk -


N.5 - 913 mots


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeSam 1 Juin - 6:54
C’était bizarre de discuter avec Ron de tout et de rien. Ginny n’avait jamais eu l’occasion de discuter de la sorte avec son frère. Pourtant, ils étaient très proche, mais peut-être est-ce que c’était le fait qu’ils étaient un frère et une soeur et que ce n’était pas facile de parler de certaines choses avec une personne de l’autre sexe ? Non, ce n’était que des fausses idées. Ginny était là parce que son frère était stressé par son mariage. Elle n’arrivait toujours pas à croire que Hermione et lui allaient se marier, mais c’était la suite logique des choses. Ils allaient tellement bien ensemble. Puis Ron lui avait parlé de ses doutes concernant son rôle de futur père. Hermione n’était même pas encore enceinte que le jeune homme était déjà en stress pour ce nouveau rôle. Ginny avait essayer de le rassurer comme elle le pouvait puis Ron lui demanda comment elle allait...

Ginny volait mal depuis longtemps maintenant et les Harpies l’avaient déjà mise sur la touche lorsqu’elle a eu son accident avec Vali. La jeune femme n’avait pas fait attention à la blessure qu’elle avait et pourtant, cela ne datait que de quelques semaines. Parfois, elle vivait comme si elle n’avait jamais été blesser, mais son corps lui rappelait que c’était le cas. Ron ne semblait plus s’en souvenir non plus sur le moment. Tellement pris dans son stress concernant le mariage, ce dernier semblait avoir oublier qu’il avait à peine parler à Ginny lorsqu’elle était à l’hopital... D’ailleurs Ron lui dit alors que si elle volait mal, c’était parce qu’elle avait la tête ailleurs. Oh pour avoir la tête ailleurs, elle l’avait ! Il continua en lui disant que si elles l’excluaient que pour ça, elles n’en valaient pas la peine. Lorsqu’il prononça le mot blessure, c’était comme si le corps de Ginny avait attendu ce moment pour lui rappeler qu’effectivement, elle avait été blessé il y avait à peine un mois. La jeune femme serra les dents et n’entendit pas la suite de la phrase de Ron, sa proposition de s’entrainer avec George pour la remettre sur pied.

«Ron...»

Est-ce qu’il allait voir qu’elle n’allait pas bien ? Est- ce qu’il allait se rappeler que sa soeur avait été blessé grièvement et qu’elle s’en remettait doucement... Est-ce qu’il allait se souvenir de tout ce qui s’était passé cette fameuse nuit ? Ginny serrait les dents encore et maintenant les poings.

«Ron, je... je ne pourrais sans doute pas remonter sur un balai...»

Elle leva les yeux vers son frère. Ils avaient ignoré l’un et l’autre la blessure de la jeune femme. Elle avait tendance à faire comme si elle ne s’était pas fait attaquer, mais finalement, si, elle était une blessée de guerre. Ce Vali ne l’avait pas raté et voilà qu’elle en payait le prix. Elle attrapa la main de son frère et lui dit :

«Pourquoi n’es-tu pas venu me voir à l’hopital lorsque tu m’as ramener ? Pourquoi cette colère en toi qui ne te ressemble pas ? Si c’est de ma faute... Je m’excuse... Je m’excuse d’avoir cru m’en sortir contre lui... Il est en train de tout détruire...»

Tout détruire dans la vie d’Harry et de Ginny, mais aussi de celle de Ron et Hermione. Ce Vali s’en prenait aux gens qui étaient près d’Harry. Ce dernier avait été trahi par certains Aurors et voilà que sa petite amie fut attaquer. Ron aussi en payait sans doute les conséquences...

«Je suis désolée d’avoir été idiote...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeMer 19 Juin - 11:38



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


J’ai parlé sans trop réfléchir. Je suis doué pour ça. Je parle avant et je réfléchis après. Je vois que quelque chose tracasse Ginny et alors je me tais après lui avoir proposé de l’entraîner avec George. Elle a serré la mâchoire et dit mon nom. Elle serre les poings ensuite, ce qui me donne l’impression qu’elle est en colère contre moi alors que là, je n’ai rien fait de mal. Du moins, il ne me semble pas. Elle me dit alors qu’elle ne pourra sans doute plus remonter sur un balai.

J’ai beau l’observer, je ne sais pas du tout ce qu’elle ressent. J’hésites entre la colère et le chagrin. Je n’ai pas oublié le combat avec Vali, et je me doute que c’est ce à quoi elle pense. Comment aurais-je pu oublier après tout. C’est moi qui ai arrêté l’hémorragie avant qu’elle ne se vide de son sang. Je n’oublierai jamais la peur que j’ai eu. Et avec Harry, c’est pas très joyeux non plus notre amitié depuis. Tout est là pour me rappeler cet événement. Mais sa blessure, bien qu’elle soit toujours douloureuse, ne l’empêche pas de remonter sur un balai, un jour, non ? Enfin, s’il y a bien quelqu’un de déterminé dans cette famille, c’est bien elle. Elle est tellement têtue que ça me surprend qu’elle abandonne aussi vite.

Quand elle prend ma main, je repose les yeux sur elle, mon regard s’étant égaré dans le vide pendant quelques secondes. Je serre sa main et l’écoute attentivement, sérieux. Le jour où je l’ai emmené à l’hôpital, je n’étais pas en état de lui parler. J’étais déjà en colère contre l’ennemi, et contre Harry, et un peu contre elle. Je ne voulais pas lui cracher du venin alors qu’elle avait besoin de soutien. Hermione est plus douée que moi dans ce rôle. Quand elle se traite d’idiote, je soupire légèrement. Pas par lassitude, mais parce que j’ai retenu mon souffle sans m’en rendre compte. J’ai sans doute oublié de respirer. Je passe ensuite mon bras autour d’elle et l’approche de moi pour la serrer dans mes bras.

« Ginny, quand Harry m’a dit que tu étais en danger, j’ai eu très peur. Après Fred, je ne supporterai pas de perdre ma petite sœur. » Mieux vaut être franc avec elle. Je n’ai pas envie de parler de sentiments, parce que… beurk. Je suis pas doué pour ça. Elle le sait d’ailleurs. Mais je préfère ne rien cacher. Je ne veux pas qu’elle croit que je lui en veux ou que je suis en colère. Sur le coup, je l’ai été, mais ça va maintenant. C’est ma petite sœur. Comment pourrais-je rester en colère contre elle longtemps ? Fred et George m’utilisaient comme cobaye pour leurs mauvais tours et je ne restais pas en colère contre eux longtemps, alors elle, c’est encore plus facile de la pardonner. Pas que j’aie une raison de le faire non plus. « Oui, j’étais en colère ce jour-là, mais pour plusieurs raisons différentes. La première étant Vali, évidemment. Quand je suis arrivé, tu étais déjà inconsciente et sous mes yeux, il t’a ouvert la poitrine. J’étais… hors de moi, mais j’avais si peur. Ensuite, les choses se sont enchaînées si vite… J’ai stoppé l’hémorragie et Vali a conjuré un feudeymon. Harry était blessé et il m’a demandé de t’emmener à Sainte-Mangouste et… » Et il était hors de question que je l’abandonne à son sort. Je sais, normalement j’aurais dû emmener ma sœur, mais l’image d’Harry mort dans les bras d’Hagrid m’est revenue, et le mal que j’ai ressenti ce jour-là avec.

« Tu te souviens, à la Bataille de Poudlard ? Quand Hagrid a ramené Harry dans ses bras alors qu’il était otage de Tu-Sais-Qui ? » Je la lâche alors pour la regarder. « L’image d’Harry mort m’est revenu et… bon sang, je ne pouvais pas le laisser là face à un feudeymon, alors je t’ai confié à un auror en qui j'ai confiance pour qu'il t'emmène et aille prévenir Hermione. Et Harry m’a fait comprendre qu’il m’en voulait d’avoir prit cette décision. Je ne me souviens même pas l’avoir vu aider à vaincre le feudeymon avec moi et les autres. Et… Ça m’a mit un peu plus en colère. Mon meilleur ami venait de me reprocher de l’avoir secouru. » Je soupire. Je suis encore un peu en colère contre Harry à ce sujet, mais en même temps, je n’ai pas envie de lui en vouloir. Je comprends pourquoi il l’a été, après les trahisons dont on a été victimes. « En même temps, je le comprends, vu les trahisons et tout le reste, mais reste que ça m’a fait du mal. » Je repose les yeux sur Ginny. « Puis il y a eu le médicomage. Ce Monsieur belle-gueule qui faisait presque du charme à Hermione et qui a eu le culot de me rappeler que Vali t’avait attaqué pour le plaisir de faire du mal. Il m’a mis hors de moi, juste avant de m’ouvrir la porte pour que j’aille te voir. » Je reprend sa main pour la serrer. « J’étais pas en état d’être un grand frère rassurant à ce moment-là. J’avais pas le courage de te regarder et sourire, et te promettre que tout irait bien. J’avais pas la force, alors j’ai préféré t’éviter ça. Oui, j’étais un peu en colère contre toi, je vais pas te le cacher. Tu as une tendance à foncer tête baissée parfois et… » Je soupire, malgré le sourire qui se dessine sur mes lèvres. « Tu vas finir par nous faire faire un arrêt cardiaque, tu le sais ça ? » Je dis ça sur le ton de l’humour avant de reprendre mon sérieux. « Je suis désolé si ça t’a fait de la peine. Au moins, je suis venu le lendemain, comme je t’avais dit. Et si tu te pose la question, non, je ne t’en veux plus. Je ne t’en voulais déjà plus après être parti. » Encore une fois, je la serre délicatement dans mes bras. « Tu n’es pas idiote Ginny. Tu es impulsive. Et tu devrais faire attention, mais tu es loin d’être une idiote. Tu es la plus brillante de toute notre fratrie si tu veux mon avis. » Pas étonnant qu’elle et Hermione soient d’aussi bonnes amies. « Je suis désolé si je t’ai fait de la peine. »




- fiche codée par anouk -


N.6 - 1141 mots


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeSam 29 Juin - 10:42
Ginny était mal. Mal parce que sa blessure était douloureuse. Mal parce qu’elle avait mis en danger les gens qu’elle aime en danger. Elle avait foncé tête baissé sur Vali, aveuglé par les différentes actions de ce Mangemort. Pourtant, elle avait pensé pendant un instant qu’il ne s’en prendrait pas à elle... Mais elle avait été stupide de penser comme ça. Après tout, il était un Mangemort.

Ron lui expliqua qu’il avait été en colère, mais pour différentes raisons. La jeune femme le regarda pendant qu’il donnait ses explications. Elle n’avait jamais mesurer le fait qu’elle était vraiment importante pour ses frères. Ron lui parla aussi du fait qu’elle aussi la cause de sa colère, il l’a vu se faire ouvrir la poitrine et les choses sont sont enchainés. Harry avait demandé à Ron de partir avec Ginny, mais le jeune homme ne l’avait pas écouter. Le Survivant en avait fait le reproche à au rouquin, lui parlant des trahisons et tout.

«Ne lui en veut pas... Il est sous pression et deux agressions en quelques temps, ça fait beaucoup...»

Ron parla d’un Medicomage qui fait presque du charme à Hermione et qui lui a dit que Vali avait attaqué la rouquine pour le pur plaisir de faire du mal. Ginny fronça les sourcils. C’était peut-être le cas, mais Ginny avait quand même fait le premier pas pour les attaques... elle ne savait pas quoi faire d’autres. Elle ne voulait pas partir avec ce Mangemort et encore moins faire parti de ses rangs. Ron glisse de nouveau sa main dans celle de sa soeur en lui disant qu’il n’était pas en état d’être le grand frère rassurant à ce moment là. Il rajouta qu’il avait été un peu en colère contre la jeune femme parce qu’elle avait tendance à foncer tête baissé. Il soupira avant de lui dire qu’elle allait finir par leur faire faire une crise cardiaque. Ginny sourit timidement.

«J’ai eu six frères... J’ai tendance à foncer tête baissé effectivement...»

Ron lui dit alors qu’il était désolé s’il l’avait peiné et qu’il était venu le lendemain. Il ne lui en voulait pas, c’était déjà bien. Il la prend doucement dans ses bras et la jeune femme ferme les yeux pour profiter de ce moment trop rare... Il lui dit qu’elle n’était pas une idiote, qu’elle était impulsive. Il rajouta qu’elle devrait faire attention et qu’elle était la plus brillante de la famille. Il s’excusa de nouveau. Ginny serra doucement les bras autour de son frère.

«Je suis trop impulsive je le sais... mais tu aurais vu ce Vali... Je ne pouvais pas rester là à rien faire. Il aurait été capable de m’emmener...»

Elle tremblait légèrement dans les bras de son frère. Si elle ne s’était pas défendu ou si elle n’avait pas commencer le combat, qui sait où elle aurait été retrouver. Sans doute morte, devant la maison de ces parents ou celle d’Harry pour prouver à tout le monde la supériorité de ce Mangemort sans coeur... Elle n’avait pas envie de mourir et maintenant, elle allait faire attention... C’était sans compter sur la suite des évènements qui allaient être encore plus difficile a vivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeSam 13 Juil - 21:14



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


Je n’ai pas du tout l’habitude d’être mature, et sérieux. Je n’aime pas les situations où je dois l’être. Mon adolescence a été succédé de moments où j’ai dû l’être, année après année, à cause de Voldemort. J’ai vu la mort de près, plus d’une fois, mais dans toutes mes années à Poudlard, la deuxième a été la pire, parce que Ginny a failli mourir à cause de ce stupide journal déposé dans son chaudron par Lucius Malefoy. Oui, figurez-vous donc que j’ai d’excellentes raisons de détester cette famille. Lucius a failli mener ma sœur à la mort, et j’ai failli mourir à cause de Drago… Sans compter que c’est dans mes gênes de détester cette famille… Mais ce n’est pas le sujet, tout de suite, n’est-ce pas ?

Quand je mentionne à Ginny ce qui s’est passé avec Harry, et comment il m’a mit en colère, elle me demande de ne pas lui en vouloir. Comme je lui ai dit, je le comprends, vu les trahisons et tout ce qui s’est passé avant aujourd’hui. Mais il n’empêche qu’il m’a blessé. Normalement, il aurait dû me faire confiance. Autant que j’ai confiance en lui. Sans hésitation, je mettrais ma vie entre ses mains. Cette fois, c’est moi qui avait la sienne entre les miennes, et j’ai décidé de le sauver, parce que c’était impensable pour moi de perdre mon meilleur ami. Honnêtement, je crois que si je l’avais laissé là et qu’il avait été tué, j’aurais sans doute annulé le mariage avec Hermione jusqu’à nouvel ordre. Parce que je n’aurais pas été capable de sauter le pas en sachant mon garçon d’honneur mort. « T’en fais pas, je ne lui en veux pas. » C’est faux. Je lui en veut encore un peu. Mais ce sera régler bientôt. J’ai foi. Il suffit juste que je me calme et que je lui explique comment je me suis senti, et il comprendra, et tout ira bien après. C’est généralement comme ça quand on se dispute lui et moi. Il attend que je me calme et puis je reviens, et tout va bien.

Ce gars a toujours été beaucoup plus mature que moi. Ce n’est un secret pour personne.

Bref, je poursuis mon récit, prenant sa main en lui expliquant que j’étais parti de l’hôpital pour la simple et bonne raison que je ne pouvais pas être un bon grand frère, un bon soutient, à ce moment-là. Je m’en veux d’être parti de cette façon. Maman me l’a bien fait comprendre d’ailleurs. J’ai été carrément nul, et c’est mon poids à porter, pas celui de Ginny. Je plaisante pourtant sur le fait qu’elle nous fera faire une crise cardiaque éventuellement. Ce n’est après tout pas la première fois qu’elle passe aussi près de la mort. Ma plaisanterie lui arrache un léger sourire, et donc je souris aussi. Au moins, je suis capable d’arriver à ce résultat. Elle me répond alors qu’elle a eu six grands frères, donc c’est normal qu’elle fonce tête baissée. Je souffle un léger rire. « C’est… Ouais, c’est vrai que Percy a tendance à en faire trop… » À nouveau, je plaisante. Percy est celui qui se sauvera quand le danger arrivera. Il est, en fait, le frère qui, à mon avis, aurait dû être envoyé à Serpentard. Je l’aime beaucoup, c’est mon frère, mais je ne me voile pas la face. Depuis qu’il m’a dit de laisser tomber Harry quand il disait que Voldemort était de retour, j’ai un peu de mal à l’apprécier autant que les autres. Je veux dire… il a dû se cogner la tête assez fortement pour se ranger du côté d’Ombrage quoi…

Je poursuis en m’excusant à Ginny. Ces excuses, je lui dois depuis un bon moment déjà. J’ai trop attendu pour les lui présenter. Je n’ai aucune excuse valable, si ce n’est que mes deux postes au ministère, mon poste de co-propriétaire de la boutique de farces et mon mariage à venir me prend beaucoup de temps et me prend énormément la tête. C’est déjà une chance que la majorité des détails pour le mariage sont pris en charge par maman et Mme Granger. Je perdrais la tête sinon.

Je serre Ginny dans mes bras et l’écoute attentivement, se sentant passer ses bras autour de moi. Elle m’avoue savoir qu’elle est trop impulsive, mais la suite me fait fermer les yeux. Ce n’est pas sa faute, mais derrière mes paupières, je revois l’entaille se former sur la poitrine de ma sœur, et mes muscles se tendent autour de ma petite sœur que je serre dans mes bras. Je pose mon menton sur sa tête, la serrant un peu plus fort. « Je l’ai vu Ginny. J’ai vu Vali. J’ai vu ce qu’il t’a fait. Ne t’en fais pas, je sais. » Je ne sais pas cependant quoi ajouter à cela. Un mal me ronge de l’intérieur. L’idée que Ginny nous soit enlevée me pèse depuis ce jour. Je n’étais pas là pour sauver Harry quand il a été attaqué. Et je suis arrivé trop tard pour Ginny. Personne ne le sait, mais avec tout ça, je me sens complètement démuni. C’est déjà une chance que j’aie pu tenir le coup face aux zombis au monastère, à Halloween. Si Ginny n’avait pas été là, je n’aurais cependant pas tenu le coup.

Je suis faible.

« Je n’ose pas imaginer ce qu’il aurait fait si nous n’étions pas arrivés, Harry et moi. J’ose croire au moins qu’on l’a un peu distrait et que du coup on a évité le pire. » J’inspire profondément avant de m’éloigner pour la regarder. « Ginny, je suis désolé de t’avoir confié à un auror au lieu de t’emmener moi-même à Sainte-Mangouste. Je suis désolé d’être également parti de cette façon quand est venu le temps d’entrer dans ta chambre. J’ignore si tu m’en voulais, mais moi je m’en veux. » Je me gratte alors le derrière de la tête, détournant le regard. « Et je pense que maman m’en veut un peu aussi. » Je repose les yeux sur elle. « Enfin… tu me pardonnes ? »




- fiche codée par anouk -


N.7 - 1109 mots


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeLun 15 Juil - 12:40
Ginny n’avait jamais discuter aussi longtemps avec Ron et pourtant, ils étaient soeur et frère et surtout, ils n’avaient qu’un an d’écart. Pourtant, ils n’avaient jamais beaucoup discuter ensemble. Ginny se sentait mal à cause de ses blessures et Ron par rapport à Harry qui était différent avec lui, avec eux. Ginny avait demandé à son frère de ne pas lui en vouloir. Elle savait que c’était dur pour les deux amis. La période était dure pour tout le monde et la blessure de la rouquine avait causé des terreurs et des peurs que les autres n’avaient pas. La jeune femme se sentait mal à cause de cette histoire. On avait beau dire que Vali était méchant et tout, mais Ginny avait résisté. Pour ses convictions, pour sa famille, pour Harry.

Ginny expliqua à Ron qu’elle avait eu six frères et qu’elle fonçait souvent tête baissée. Ron rigola en disant que Percy avait tendance à en faire trop. Ginny eut un petit sourire. Bon, Percy n’était peut-être pas celui de ses frères avec qui elle avait passé le plus de temps. Elle avait passé beaucoup de place avec Bill, Charlie, Fred, George et Ron. Les matchs de Quidditch, les repas de famille... C’était quelque chose qui lui manquait.

Ron s’excusa et Ginny vient dans ses bras. Elle tremblait légèrement. Elle lui dit alors qu’elle savait qu’elle était trop impulsive, qu’elle ne pouvait pas rester là à rien faire. Il aurait été capable de l’emmener, elle en était sûre. Ron lui dit alors qu’il avait vu Vali. Il avait vu ce qu’il avait fait à sa petite soeur. La jeune femme sentait que son frère avait été affecté plus que ce qu’elle avait pensé. Il avait sans doute eu peur d’être arriver trop tard. Non ce n’était pas un doute, c’était une réalité. Ron lui dit alors qu’il n’osait pas imaginer ce qu’il aurait fait s’ils n’étaient pas arrivés à temps. Le rouquin s’éloigna un peu de la jeune femme avant de lui dire qu’il était désolé de l’avoir confier à un auror au lieu de t’emmener lui-même à Sainte-Mangouste. Il était désolé d’être parti de cette façon quand il était venu la voir. Il lui dit alors qu’il ignorait si elle lui en voulait, mais lui s’en voulait. Il rajouta que leur mère lui en voulait un peu... Le regard de Ron croisa celui de sa soeur et il lui demanda si elle lui pardonnait. La jeune femme lui sourit doucement et lui dit :

«Je ne t’en veux pas Ron, tu es mon frère. On a tous nos moments de faiblesses, de peur... Je ne t’en veux pas. Je suis aussi désolée d’être aussi impulsive... Promis, maintenant, je serais plus calme... De toute façon, je n’ai pas trop le choix.»

Elle posa doucement sa main sur sa poitrine et serra les dents... Elle se demandait vraiment si un jour, la douleur allait disparaître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald B. Weasley
Ronald B. Weasley
Admin
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} PKY3SS3
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2018
Lieu de résidence : Le Terrier
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeJeu 18 Juil - 15:46



Entre frère et soeur

on peut se confier



Ronald B. Weasley - Ginevra M. Weasley

Décembre 2000


Comment ça, je mens au sujet de Percy ? Oui, et alors ? Il avait qu’à pas me dire de tourner le dos à mon meilleur ami, ou à nous regarder de haut quand il était préfet. Bon, je ne pense pas qu’il ait vraiment fait ça. En fait je sais que c’est pas le cas. Je pense que de loin, Percy a toujours veillé sur nous et s’est toujours assuré que tout allait bien pour nous, mais… J’en sais rien, j’arrive mal à digéré qu’il se soit posté du côté d’Ombrage quand elle a prit le contrôle de Poudlard. Enfin… C’est pas important là, tout de suite ! On s’en fout. On parlera de Percy une autre fois. Genre… Jamais.

Néanmoins, cette fausse accusation a le mérite d’arracher un sourire à ma sœur. Mais il disparaît alors. Je lui présente mes excuses et elle vient dans mes bras. Elle et moi, je pense qu’on a jamais été aussi proche qu’aujourd’hui. Enfin… On l’était, mais sans vraiment se le montrer. On serait mort pour l’autre, sans se le dire. Aujourd’hui, c’est une chose que, sans se le dire, nous nous sommes confirmés. Je mourrais pour elle, et elle mourrait pour nous… SAUF QU’ELLE N’Y EST PAS AUTORISÉE !

Je la sens trembler et je la serre un peu plus fort en écoutant ce qu’elle me dit. Je lui rappelle alors que j’ai vu ce que Vali lui avait fait. Ma gorge se serre et quelque chose s’éteint dans mon regard. Ce Vali… J’ignore pourquoi ma haine envers lui est pire que celle que j’avais pour Vous-Savez-Qui, qui lui aussi avait tenté de tuer ma sœur. J’en sais rien. Peut-être est-ce le fait qu’aujourd’hui, je suis un adulte et que je me sens aussi démuni qu’en deuxième année ? Sans doute. Ce Vali me fait croire que je suis faible et… il m’énerve.

Je m’éloigne alors de Ginny et la regarde pour m’excuser de l’avoir confiée à un auror et de ne pas être entré dans sa chambre d’hôpital. Maman m’a passé un savon quand je suis rentré après avoir été renvoyé de force chez moi. Peut-être que Ginny lui en a parlé ? Dans tous les cas, ça ne fait rien. J’aurais dû agir autrement. Mais comme à mon habitude, j’ai fait la gueule à tout le monde en attendant que je me calme.

Alors Ginny me sourit et ça me rassure. Elle me répond qu’elle ne m’en veut pas et me promet qu’elle sera plus calme à compter de maintenant. Je hoche donc la tête en souriant. Mon sourire par contre disparaît quand je la vois mettre sa main sur sa poitrine. Sur son visage, je vois qu’elle a toujours mal. La douleur ne devrait-elle pas être plus tolérable après quelques jours ? Monsieur Belle-Gueule a mal fait son boulot, on dirait. Je savais qu’il était pas parfait !

« Tu veux que j’aille acheter une potion pour la douleur ? Ou quelque chose qui te soulagerait ? » Là, je n’ai absolument aucune idée de quoi faire pour l’aider.




- fiche codée par anouk -


N.8 - 552 mots


Dernière édition par Ronald B. Weasley le Ven 19 Juil - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginevra M. Weasley
Ginevra M. Weasley
joueuse
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Tumblr_mztu2jENsa1qb5c2jo2_250
Messages : 132
Date de naissance : 11/08/1981
Date d'inscription : 05/12/2018
Inventaire : - Baguette
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitimeVen 19 Juil - 17:46
Ginny avait de la chance d’avoir la famille qu’elle avait. Ils étaient tous présents pour elle, surtout depuis qu’elle avait été blessé. Parfois, elle se sentait seule lorsqu’Harry n’était pas très présent, mais il était occupé à chercher cet homme qui leur faisait plus de mal qu’autre chose. Ginny savait que c’était important pour Harry, mais elle aurait aimé qu’il soit un peu plus présent pour elle. Mais il était un Auror, elle savait que son boulot était très important.

Ginny s’excusa de nouveau auprès de son frère puis elle rassura son frère en lui disant qu’elle ne lui en voulait pas. Elle ne lui en voulait pas de l’avoir confier à un Auror. Il était inquiet pour Harry et c’était normal, c’était son meilleur ami. La jeune femme aurait sans doute réagit de la même façon. Et puis, ce n’était pas tous les Aurors qui étaient des traîtres. La jeune femme trouvait que son petit ami avait été un peu dur avec son meilleur ami, mais ce n’était pas à elle de régler ça. Ils étaient assez grands pour le faire eux même, même s’ils étaient bêtes tous les deux.

La rouquine mit sa main contre sa poitrine parce qu’elle avait encore mal et son frère s’en rendit compte. Elle ne voulait pas l’inquiéter, mais parfois la douleur était tellement présente qu’elle ne pouvait pas le cacher. Ron lui demanda alors s’il ne devait pas aller lui acheter une potion contre la douleur ou quelque chose qui pourrait la soulager. La jeune femme regarda son frère et lui répondit :

«Non, j’ai des potions à prendre à la maison, ne t’inquiète pas. La douleur finira par passer... enfin, je l’espère. Je devrais rentrer... Harry va commencer à s’inquiéter. Je lui ai dis que je ne restais pas longtemps alors je devrais rentrer....»

La jeune femme se leva doucement et attrapa la main de son frère et lui dit :

«Ne t’inquiète pas pour ton mariage, ça va bien se passer. Tu vas assurer. Et puis, je ne serais pas très loin. A plus tard grand frère et merci.»

La jeune femme lâcha la main de son frère et sortit de sa chambre. Elle descendit les escaliers, salua sa mère et partie de la maison. Elle avait vraiment besoin de se retrouver seule. Elle transplana vers Londres où elle entra au 12 Square Grimmaud dans l’espoir d’y trouver Harry et pouvoir discuter un peu...

FIN DE RP POUR GINNY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}   Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley} Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 
Entre frère et soeur, on peut se confier ! {feat. Ronald B. Weasley}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Une réunion entre frère et soeur. ( pv: Trèfle)
» Sortie entre frère et soeur
» Un tête a tête entre frère et soeur [Daenerys Targaryen/ Viserys Targaryen]
» Dracaufeu arrive de l'enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Ailleurs en Europe :: Grande Bretagne :: Le Terrier-
Sauter vers: