AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille

Aller en bas 
AuteurMessage
Edgar Bones

joueur

Messages : 347
Date de naissance : 16/08/1948
Date d'inscription : 04/02/2018
Lieu de résidence : inconnue

MessageSujet: OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille   Dim 6 Jan - 14:25
Les mois passent et les surprises en surprises se défilent ne me laissant pas tellement le temps de penser a des malheurs ou quoi que se soit d'autre. Je devais réfléchir à une offre pour devenir de nouveau auror, fait la connaissance d'une autre personne par un hasard de miette de pain sur mon épaule... Et enfin, les jeudis à passer la journée en compagnie de Mimille enchaînant sorti sur sorti toujours toute aussi amusante et divertissante les unes comme les autres. Sauf que les jours s’enchaînent tellement vite que je n'avais pas capté que ce noël 2000 j'allais en fait le passer seul. Chacun avait sa famille sauf moi, et je me voyais mal appeler Hjal pour fêter noël avec qui que se soit. Ça m'a clairement pas l'air d'être le type de mec à vouloir fêter noël ou quoi, pas assez badass pour lui. Et c'est donc ainsi que, une fois de plus l'ange Mimille fait son apparition. Lors d'une sortis, elle me propose de passer mon réveillon de noël avec elle et sa famille. J'ai accepté sans trop réfléchir, c'est qu'une fois que je suis rentré chez moi que la panique commence à envahir mon corps, mon cerveau, et même l'appartement ! Atta, atta.... Je vais rencontrer la famille de Mimille ?! Mais ils sont combien ?! Et concrètement ça veut dire quoi ? Qu'elle me considère comme son frère ? Mais pourquoi l'idée qu'elle me considère comme son frère à l'air de tant me déplaire ? Qu'est-ce que je suis censé faire ? Qu'est-ce que je suis... CENSÉ FAIRE ?! AAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH, AAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Dans ma tête ce crie peu duré jusqu'à ma mort.

Et donc du coup ma mission durant ces derniers jours, ce sont résumé a... Quoi emmené comme cadeau... Et quoi me mettre, et trouver un bonnet de noël. Oui un bonnet de noël, c'est hyper important. Les cadeaux, j'ai trouvé de quoi satisfaire tout le monde, plein de friandise et de chocolat. Tout le monde aime les friandises et su chocolat. Pour ce qui est du cadeau pour Mimille... J'ai hésité pendant très très très TRÈS longtemps. J'étais resté figer devant ma boite à bijoux ouverte avec un collier dont le pendentif était la planète saturne. Un héritage de mon grand-père qu'il m'a léger quand mamie était morte avec ces mots... « Ce pendentif Ed, il fait que celle qui le porte reviendra toujours à toi. Peu importe le temps que ça prendra t'entend ?! Donc réfléchis bien avant le l'offrir à une minette ou un minet ! Soit sur que cette personne le portera TOUT LE TEMPS ! Et que toi savoir que cette personne ne te quittera JAMAIS soit ce que tu veux ! ». Il avait les yeux rond et les lèvres pincés quand il m'a dit tout ça. Avec son chapeau melon et costume hyper classe et sa barbe chelou ! Ce collier, je l'avais offert à ma femme, mais elle ne le portait pas le jour du drame. Elle l'avait enlevé pour éviter que Dean tire dessus... J'aurais jamais cru que du coup qu'il se passerait mot pour mot ce que mon grand-père m'a raconter. 

Le seul truc que je n'avais pas trouvé ironiquement, c'est un bonnet de noël. Rupture de stock absolument PARTOUT incroyable. Donc, à défaut d'avoir un bonnet, je suis allé dans un magasin avec pleiiiiiin de truc moldu et j'ai pris de quoi teindre mes cheveux en rouge. Comme ça, ça fera comme si j'avais un bonnet ! MOUAH AH AH AH trop fort Edgar. Je regarde le résultat au miroir satisfait, un rouge bien pétard ! Oh... Merde, mais y'a pas le ponpon ! Ça fait pas du tout bonnet de noël ça ! OH MERDE, JE VAIS ÊTRE EN RETARD SI JE NE PARS PAS MAINTENANT ! Je prends les cadeaux ainsi que l'écrin en papier cadeau et part de chez moi après avoir bien pris soin de verrouiller derrière moi. Une fois devant la porte encombré à mort parce que je n'avais aucune idée de combien ils étaient, j'inspire un grand coup et toque avec mon pied avec que les bras son chargé d'affaires et le cadeau de Mimille enfoncé dans la poche de mon manteau. C'est marrant parce que c'est à peine si on pouvait voir ma tête en fait. La porte finie par s'ouvrir, je l'entends, mais je ne sais pas qui est devant la porte.

« Hey salut ! Personne qui a ouvert la porte ! Enchanté ! Ou alors bien le coucou Mimille ! »

J’attends l'autorisation pour entrer avant de faire le moindre geste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Fournier

Admin

Messages : 316
Date d'inscription : 20/03/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille   Mar 8 Jan - 12:34

L'hiver avait pointé le bout de son nez, enveloppant Londres dans une fraîcheur saisissante. Le ciel s'était vu envahir par les nuages alors que la capitale avait revêtu ses belles illuminations de Noël. Les bâtiments de briques rouges vibraient de toute la magie qui pouvait exister durant les fêtes de fin d'année. Une période réellement merveilleuse pour ceux qui prenaient le temps d'observer et de profiter. C'était l'occasion de passer du temps avec sa famille, de s'amuser et de penser aux autres. Ne pouvant rentrer en France à cette occasion, Camille avait passé beaucoup de temps avec sa famille anglaise dès qu'elle le pouvait. En compagnie de ses oncles et tantes, ainsi que de sa plus jeune cousine Daisy-May, elle avait choisi le sapin qui trônait à présent dans son salon. Les deux cousines avaient fait pleins de décoration et s'étaient amusé en cuisine à préparer des cookies et des petits bonhommes en pain d'épice. Camille avait bien tenté de se lancer dans la confection d'une maison, mais elles avaient fini par faire un cabanon tant elles n'étaient pas parvenu à ne rien manger.

Et puis, quelques jours avant Noël, elle avait décidé d'inviter Edgar à passer le réveillon avec sa famille. Camille savait qu'il n'avait personne avec qui passer les fêtes. Après tout, ce n'était pas ça l'esprit de Noël ? Tendre la main à ceux qui en avaient besoin ? Mais la vérité, c'est que cette proposition avait été parfaitement naturelle pour elle, comme si ça avait été une évidence.

Le grand soir était enfin, une odeur délicieuse flottait dans l'air tandis que des musiques de Noël passaient en fond. Un feu de cheminée crépitait dans le salon et venait parfaire l'ambiance sereine et joyeuse. Camille était entrain de chanter et danser avec sa cousine, elles riaient toutes les deux aux éclats alors que Daisy-May tentait de se trémousser gauchement. Elle était pardonnée, du haut de ses quatre ans. Elle posa un rire cristallin et joyeux qui arracha un sourire de plus à Camille, jusqu'à ce qu'elle entende qu'on frappait à la porte.

- Je vais ouvrir, dit Camille.

Mais ce fut sa cousine la plus rapide à aller ouvrir la porte, la première à découvrir une montagne de cadeaux avec des jambes qui se cachait derrière. Daisy se mit à crier de joie.

- C'est le Père Noël, disait-elle en sautillant sur place.

Camille rigola en entendant la voix de Edgar. Elle attrapa sa cousine par les épaules pour laisser son ami entrer.

- Bonsoir Edgar, vas y entre, la voie est libre.

La tête de sa tante sortie de la cuisine pour voir ce qu'il en était avant de replonger dans les préparatifs. Camille attrapa quelques paquets pour libérer la vu de Edgar et ainsi lui permettre de mieux s'avancer sans se prendre quoi que ce soit sur son passage. Elle découvrit au passage sa nouvelle coloration capillaire, au moins il était dans le thème de la soirée !

- Ça va ? Tu n'as pas eu de difficulté à trouver l'adresse ? Demanda-t-elle.

C.1-500 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgar Bones

joueur

Messages : 347
Date de naissance : 16/08/1948
Date d'inscription : 04/02/2018
Lieu de résidence : inconnue

MessageSujet: Re: OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille   Sam 19 Jan - 15:11
C'est le père noël?! Sérieux où ça ?! OH MERDE, JE LE SAVAIS, JE LE SAVAIS BORDEL, IL FALLAIT QUE JE ME DÉGUISE EN PÈRE NOËL ! PANIQUE GÉNÉRAL ! PANIQUE GÉNÉRAL! Je profite d'être caché derrière les cadeaux ? J'imite la voix du père noël ? Je transplane ? J'entends une putain d'alarme sonner dans ma tête, je tente de me remémorer cette période où j'étais père de famille pour essayer de ne pas faire de boulette. Mais ça me rend plus triste qu'autre chose, donc ce n'étais paaaaaaas une trop bonne idée. Merde... Merde merde merde merde merde ! Je ne bougeais pas d'un pouce comme paralysé par la panique, mais dieu en qui je ne crois pas tellement merci ! La voix de Mimille raisonne et calme tout d'un coup. Son super pouvoir et si pratique, si naturel... J'en suis devenu complètement accro. J'entre enfin quand elle me libère la vue en me prenant quelques paquets. Je salues poliment tout le monde, j'avais beau pensé à mille trucs dans ma tête me savoir chez la famille de Mimille m'intimide un peu. Ça me donne... Une sensation étrange, une impression... Comment dire... RAAAAAAAAAAAAAH ! NON ! Non ça ne peu pas être ça ! Faut que j'arrête de me faire ce genre d'idée, je ne suis pas en couple avec elle et elle ne me présente pas à sa famille pour me présenter en tant que copain ! Non, elle m'a invité en toute amitié parce qu'elle savait que j'allais passer ce noël seul !

« Ouais ça va niquel toi aussi j'espère ! Non ça va c’était facile à trouvé chuis à l'heure alors que je suis partie un peu à la bourre. »

Mais... Mais... Il ne fallait pas le dire ça !!!

« Je ne trouvais pas de bonnet de noël. »

Mais tais-toi t'es ridicule bordel ! Je mets un peu en avant les paquets en évidence.

« Où est-ce que je pose tout ça ? C'est pour tout le monde. »

Je l'ai plutôt joué sécure vu que je ne savais pas combien ils étaient, mais maintenant que je suis sur place, je suis en train de me demander si j'en ai pas un peu trop prie... Je pose les paquet à l'endroit désigné. Puis il y a cette boite que j'ai dans la poche de mon pantalon... Wow le trac... Peu pas offrir ce genre de cadeau devant sa famille ! Si ? Parce qu'il a son importance mine de rien ! Je regarde autour de moi et fait un coucou général avec le sourire. Souffle dans ta tête mon gars ! Quitte à ce que sa sorte par les oreilles ! Ça te détendra ! La tout ce que t'as à faire, c'est être poli et passé un bon moment. Ce n'est pas un mariage ni une demande qu'elle soit ta petite amie ! Juste un réveillon de noël avec des gens que tu ne connais pas sauf une... Mais attend... D'OU J'AI UNE PENSÉE DANS LE GENRE DEMANDE DE PETITE AMIE MOI ?! MAIS CHUIS PAS BIEN ! CHUIS MALADE ! VITE À SAINTE MANGOUSTE ! Ah oh euh non plus tard, me vois mal partir la, d'un coup, comme ça. Mais ça m'a l'air grave ça va faire deux fois que je pense à ce genre de trucs complètement dingue ou surréalisme ! Je me suis certe remis de mon passé depuis le temps, mais... Mais... Non Ed', pas le moment de penser à ça, fait ce que tu as toujours fait. Concentre-toi sur Mimille, cette sorcière au super pouvoir qui te rend si bien dans ta tête malgré tout. Je secoue la tête l'air de rien. Je tape dans mes mains en souriant l'air de rien.

« Je peux aider pour quelque chose ? »

Une dame avait l'air dans ses préparatifs, il y avait peu être besoin d'aide sur quelque chose !


Dernière édition par Edgar Bones le Ven 1 Mar - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Fournier

Admin

Messages : 316
Date d'inscription : 20/03/2018
Lieu de résidence : Londres

MessageSujet: Re: OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille   Dim 10 Fév - 13:03

Camille observait Edgar avec beaucoup de douceur tandis qu'elle écoutant ses réponses. Il était toujours aussi spontané, amusant. Son sourire pendu aux lèvres, la blonde posa son regard sur Daisy qui voulait montrer au nouveau arrivant tous ce qu'elles avaient fabriqué plutôt dans la journée. Elle attrapa sa jeune cousine pour l'écarter du chemin du sorcier et ainsi le laisser déposer les paquets à l'endroit indiqué. La petite fille était bien trop enthousiaste, elle se faisait très bavarde, quitte à parler dans le vide tandis qu'elle venait d'attraper sa poupée. Daisy se mit à lui raconter quelque chose, une histoire comme si elle était vraie. Camille resta l'observer un instant, amusée et fascinée de voir à quel vitesse les enfants pouvaient passer du coq à l'âne.

Lorsqu'elle entendit la voix d'Edgar lui demander s'il y avait besoin d'aide, Camille regarda en direction de la cuisine, mais comme celle-ci n'était pas très grand non plus, ils risquaient d'être vite à l'étroit.

- Non, ça devrait aller, tante Betty est entrain de nous préparer un Noël dans la plus pure tradition anglaise, répondit-elle avec le sourire. C'est la première fois que je vais y goûter.

Elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, son dernier Noël s'était passé en France avec un tajine de pintade préparé avec soin par son père, qui n'avait d'ailleurs cessé de demander si c'était bon. Dès qu'il testait une nouveauté ou bien qu'il faisait une recette qu'il connaissait par cœur, il demandait toujours cela. Alors que lorsque la jeune femme cuisinait, cette question ne lui venait jamais à l'esprit, elle se contentait souvent d'apprécier le plat plutôt qu'à le commenter. Après tout, elle n'avait jamais vraiment été critique gastronomique ou culinaire.

- C'est… C'est la même chose pour les sorciers ? Le repas je veux dire, demanda-t-elle, il ne doit pas y avoir beaucoup de différences avec celui des moldus britanniques ?

Lorsqu'elle était à Beauxbatôns, elle n'avait jamais eu l'occasion de goûté le repas de Noël, tout les ans elle rentrait à Paris dans sa famille. Alors, même si c'était de la cuisine française, elle se demandait s'il n'y avait pas de petites nuances. Beaucoup critiquaient les moldus pour leur façon de vivre, mais en matière de cuisine, on pouvait difficilement faire autre chose. Une dinde restait une dinde. Camille n'était pas certaine qu'on sacrifiait un griffon pour le manger… Décidément, la sorcière avait encore beaucoup à apprendre sur le monde de la magie. Camille se posait parfois des questions existentielles…

A nouveau elle attrapa Daisy-May et la pris dans ses bras pour lui chatouiller le ventre. La fillette éclata de rire, un filet de voix suraigu qui découla sur d'autres rires joyeux. Elle gigotait dans tous les sens la canaille, cherchant à échapper aux attaques de chatouilles de sa cousine. Cette dernière la reposa par terre et Daisy fila dans la cuisine pour retrouver son père et sa mère. Depuis le salon, on l'entendait discuter et poser des questions sur tout et n'importe quoi, la conversation avait l'air d'être passionnante.
C.1 - 500 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edgar Bones

joueur

Messages : 347
Date de naissance : 16/08/1948
Date d'inscription : 04/02/2018
Lieu de résidence : inconnue

MessageSujet: Re: OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille   Ven 1 Mar - 19:42
Cette petite est tellement... CHOUTE BORDEL ! Comment est-ce que c'est possible une telle intensité de choupignitude ?! Chuis mort ? Chuis au paradis des choupis ? Mais atta atta... Je suis de nouveau mort?! Ou alors je ne suis jamais revenu à la vie et je suis dans mon propre paradis qui est le paradis des choupis ?! MAIS TOUT S'EXPLIQUE ! Quoi que non... Ouais non... Vali dans mon paradis ce n'est pas, mais alors pas du tout possible. Bon... Je ne sais pas trop si je dois prendre bien cette révélation ou pas. On va dire que oui. Ouais, disons oui sinon ça va faire nawak déprime dans ma tête et ça va gâcher noël. Et si je ne dois pas gâcher une chose, c'est mon premier noël en l'an 2000 avec Mimille ! Mimille doit sourire ! Mimille doit être heureuse ! Son sourire me rend... Me rend heureux tout simplement. Je la regarde en souriant pensif lorsqu'elle était avec cette petite chose adorable. Intenable, on pourrait presque dire que c'était moi quand j'étais gosse, mais en fille. Qu'est-ce que je parlais quand j'étais petit ! Tout ce que je me disais dans la tête la maintenant, je le disais à voix haute. Ironiquement le seul qui comprenait mes pensées et la logique de mes discours était mon grand père Bartis. Celons-lui, je lui ressemble beaucoup, mais je posséderai un côté guimauve que lui n'est jamais parvenu à avoir. Et ce côté guimauve fallait le garder précieusement... Tu m'étonnes, c'est tellement bon la guimauve... Surtout, quand c'est enrobé de chocolat, j'adore. 

Je hausse les sourcils quand elle m'annonce que c'est la première fois qu'elle fête noël en Angleterre. Du coup, bug intersidéral dans ma tronche. Est-ce qu'elle regrette ? Est-ce qu'elle ne préférerait pas aller en France pour noël ? Elle y va plutôt souvent... C'est à cause de moi qu'elle n'y va pas pour cette fois ? Non non non non non, non ça ne peu pas être ça. Pas son genre, elle ne s'est pas gêné jusqu'à présent alors je ne vois pas pourquoi LA d'un coup ça la dérangerait ! Idiot Edgar ! BAKA EDGAR ! BAKANO QUE JE NE SAIS PAS CE QUE ÇA VEUT DIRE ! Baka, c'est idiot, je crois, et bakano... Mh un truc qui y ressemble, je suppose ? Genre super idiot ? Puis je fixe le vide quand elle me demande la différence entre les fêtes chez les moldus et les fêtes entre sorciers. Je me remémore les noëls de mon enfance. Je restais collé à mon grand père Bartis, qui racontais ses expériences d'auror. Il ne gardait pas la langue dans sa poche, ma mère lui reprochais souvent d'être grossier et ma grand-mère Elisabeth l'occupait pour nous laisser tranquille. Quand mon grand-père en avait marre de parler, il me portait pour me faire faire l'avion à l'aide de sa baguette magique, l'atterrissage se passait toujours dans ses bras pour m'ébouriffer les cheveux. Il disait souvent ''Faudrait qu'il y ai plus de salle gosse en ton genre. Reste comme t'es Ed'. T'es un bon p'tit bonhomme et tu seras un grand sorcier, même le meilleur de la famille Bones ! Et j'y veille ! Ne me donne pas tord là dessus !''. Je finis par sourire d'une manière mélancolique et lui réponds.

« Non ce n'est pas tellement différent quand on compare bien. C'est pareil, la même ambiance joviale, la même nourriture et tout et tout... Sauf que bien sûr, on utilise la magie en plus pour se faciliter la tache. Et les confiseries que tu as peut-être déjà vues au chemin de traverse sont plus présent que dans le monde moldu. »

Une bonne chose d'avoir vécu chez les moldus avec ma femme.... C'est plutôt idéal pour comparer. Je me suis même surpris de constater que je faisais à mon fils l'avion comme mon grand-père le faisait, mais à la main, ça faisais les muscles. Tiens me demande combien de temps, je tiendrais aujourd'hui à faire l'avion... Les mains dans les poches je regarde Mimille chatouiller la petite puce d'un air complètement attendris. Elle est si belle... Si gentille... Patiente... Qu'est-ce que je serais sans elle ? Sans doute mort de nouveau par un suicide réussis... PUIS CETTE PETITE TELLEMENT CHOUPI LÀ ! Avec ses pitiiiii cries suraigus quand on la chatouille... J'ai jamais connu ça, je n'ai eu que des fils. Leur rire était trop chouuu et aigu aussi, mais pas autant que la petite. Me souvient encore quand je leur faisais le prout ventre en prétextant que j'allais les manger. Timothy en était mort de rire et Dean souriait en montrant ses gencives dépourvues de dents... Ma gorge se serre, bordel, c'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de penser à eu... Mon premier noël en tant que revenant et sans eux... Je ferme les yeux et respire lentement. Il ne faut pas que je reste focaliser sur ça, il faut que j'avance, comme j'ai avancé sur ses montagnes avec Terminator alias Hjal. 

Je rouvre les yeux et la simple vue de Mimille me fait sentir mieux. Bon sang, je ne sais pas comment elle fait... Et plus j'y réfléchis et plus je me dis qu'elle non plus elle ne doit pas savoir. Je n'ai pas mon meilleur ami auprès de moi pour m'expliquer ce qu'il m'arrive envers elle. Et je me vois putain de mal de demander l'avis de mon ami/mentor badass la dessus. J'ai beau comparé avec Myriam... Ce n'est pas pareil, pas pareil du tout. C'est vraiment étrange, ma femme, c'était venu d'un coup comme un éclair qui nous a éclater à la gueule. Mimille et moi... C'est... Naturel, progressif. Mon cœur ma vite quand je pense à elle. Et la voir me procure un bien-être que je n'ai jamais connu avant... Est-ce que c'est un genre d'amour véritable ? Ou simplement la magie et un super pouvoir que possède vraiment ma choupie Mimille ? Je secoue la tête pour redescendre sur terre et dis à Mimille d'un air pensif.

« En tout cas merci de m'avoir invité. »

C'est toujours un plaisir de passer du temps avec toi... Non mais attend... POURQUOI JE NE L'AI PAS DIT A VOIX HAUTE CA ?! C'est la peur ? J'ai peur ?! Ouais... Je flippe à mort. Je souris histoire de... C'est le mieux. Passons comme toujours de bon moment ensemble, c'est le plus important. En plus vu le sourire idiot que je lui offre ça risque de la faire rire ou sourire. Et j'adore la voire rire ou sourire... ça illumine tout, même les coins les plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille   
Revenir en haut Aller en bas
 
OH OH OOOOOOOOOOOOOWH /pv Camille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camille Chalmers rejette le DNSCRP comme un instrument de politique Néo-libérale
» répartition camille
» Camille Kovenbourg [Abeille]
» Camille, ma douce Camille...
» CAMILLE A LA PLAGE / Claude MONET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resurrection :: Londres :: Londres moldu-
Sauter vers: